Ben Harper imperturbable

Ben HarperIl en faut beaucoup pour perturber Ben Harper et ses Innocent Criminals. Rien n’a de prise sur le Californien, toujours aussi cool et inspiré. Parfois, on lâche, parfois, ça passe. On se réjouira de voir que cette fois, le grand Ben a débarqué à W. dans de bonnes dispositions. Assise d’abord pour “Please Bleed” et “Whipping Boy”, guitare sur les genoux.

Puis il suffit d’un rien pour que ça s’emballe et que le presque quadragénaire, bonnet sur la tête remplisse son contrat, sans avoir l’air d’y toucher, attrapant au vol un “Lonesome Train”, qui ne cède pas au mode acoustique, mais va chercher dans les cieux son inspiration blues assumé. Du ton bon Harper, dans le ton de son dernier “Lifeline”. Cool, Ben Harper, à l’image de ses musiciens qui tapent sur les djembés ou balancent des riffs accrocheurs, peinards, sans forcer sur les solos. Avec “Burn One”, “Black Rain” et “With My Own Two Hands”, on passe en mode reggae. Incitation à la paresse. On y cède volontiers. (C.Pt)

SetlistDressed In Black
Please Bleed
Whipping Boy
Lonesome Train
Diamonds On The Inside
Use Me
Burn One
Black Rain
On My Own Two Hands
+ rappel


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>