Il y a une vie après Neil Young

EDITORS Noah DodsonCe n’est pas parce qu’on est tout entier dans l’impatience de la fin de cette troisième journée de festival qu’on ne peut apprécier à leur juste valeur les concerts en ouverture de journée. Le constat vaut pour les Editors, qui signaient le millième concert de l’histoire du festival.Il vaut aussi pour les Band Of Horses, dont la galette “Cease To Begin” est une des meilleures choses qu’on a pu se mettre dans les mirettes l’année dernière- même si on va dire qu’on s’emballe, c’est ainsi.

Ne serait-ce pas d’ailleurs la meilleure façon de tourner la page Neil Young? Toute ténue soit-elle, la continuité est assurée entre le Loner, majestueux vendredi, et ces gaillards originaires de Caroline du Sud. Tempo lent, compositions ferventes, le groupe de Ben Bridwell n’est peut-être pas entouré d’une hype comme MGMT, il n’en livre pas moins un concert où plane l’ombre pop des Byrds. Intenses, compactes, sombres, “Is There A Ghost” “Salt Lake City” se livrent dans des versions proches de l’album. Non sans susciter une écoute religieuse dans un Marquee où les Stetson déjà aperçus au concert de Neil Young étaient de nouveau de sortie.

Et parce qu’on aime les guitares tendues, les rythmes saccadés, les chansons qui mettent à l’épreuve  les cordes vocales, on s’est précipité vers le concert des Editors. Dont  on n’attendait a priori plus rien. Pied au plancher, en une heure tout pile, le groupe de Tom Smith a fait ce qu’il fallait pour ne pas laisser les festivaliers sur leur faim. “An End Has A Start”, “All Sparks”, “Bullets”, “Munich”…Peu de variété rythmique au programme, une voix qui joue dans le même registre 60 minutes durant. Mais quand on a du Joy Division dans les veines, difficile de renier ses appétits pour une musique sépulchrale qui ensorcelle. D’autant que les Editors, cette fois, avaient mis de côté les attitudes glaciales pour jouer l’efficacité, et se muer, presque, en groupe tout-terrain. (C.Pt)

Setlists

Editors
Bones
Racing Rats
An End Has A Start
Escape The Nest
All Sparks
No Sound But The Wind
Blood
Bullets
You Are Fading
Munich
Weight Of The World
Fingers in the Factories
Smokers Outside The Hospital Door

Band Of Horses
Is There A Ghost
Great Salt Lake
Islands On the Coast
Weed PArty
First Song
Funeral
Ode To LRC
Wicked Gil
For Free
Older
No One’s Gonna Love You
Detlef Schrempf
The General Specific


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>