Ce n’est pas Dour d’aller à Spa

BB Brunes, à Spa et Dour / René BrenyLes Francos 2008 se déroulent pour la première fois en même temps que Dour. D’où frictions…
La nouvelle est tombée en septembre dernier : cette année, les Francofolies de Spa et le festival de Dour se dérouleront le même week-end. L’annonce suscita une jolie volée de bois vert entre organisateurs, qui n’ont jamais eu l’habitude de s’apprécier. On se souvient des combats homériques auxquels ils se livrèrent autour de la présence de M ou de Noir Désir.

Le député et bourgmestre CDH de Dour Carlo di Antonio et l’échevin MR de Spa Charles Gardier s’entendent comme chien et chat. Jean Steffens, l’autre directeur spadois, n’a pas mâché ses mots : « On regrette que Di Antonio ait fixé ses dates tout seul, sans aucune concertation. Or, il est le président du club des grands événements wallons, dont la charte fait état d’une meilleure collaboration entre les signataires. »
Une affaire de boutiques

Les organisateurs des deux festivals ne craignent pas l’absence de public : ces dernières années, l’un comme l’autre ont fait le plein. « Mais cette situation est dommageable pour les artistes révélations, qui disposeront de moins de place dans les médias, ainsi que pour les artisans et exposants, qui devront choisir, se plaint Steffens. C’est vraiment dommage de voir que l’organisateur de Dour, à la tête d’une société commerciale, raisonne uniquement en termes d’argent. Avec les autres festivals, on se voit et on discute. Lui, il joue des solos de batterie du matin au soir. »

Le problème est ailleurs : il n’y a que quatre week-ends en juillet et les festivals se marchent de plus en plus sur les pieds. Dour et Spa doivent maintenant jouer avec les Ardentes et Werchter Boutique. Sans parler de Rock Werchter, ni de Couleur Café qui, prudent, reste sur la fin juin. Les agences internationales ne peuvent faire des miracles et il est dès lors de plus en plus difficile pour celles-ci de faire plaisir à tout le monde. Bienvenue dans le joyeux monde des festivals d’été, qui devient une véritable jungle sans foi ni loi.

Dour et Spa reçoivent de généreux subsides pour mettre en évidence les artistes belges. Ce qu’ils font. Et pour les vedettes, Spa n’a, cette année, pas à se plaindre : ils ont de quoi voir venir avec Vanessa Paradis, Cali, Calogero, Christophe Willem, Stephan Eicher, Thomas Dutronc, AaRON, Girls in Hawaii, BB Brunes, Daniel Darc, Grand Corps Malade, Arno, Hooverphonic, Moriarty, Michel Fugain, Bernard Lavilliers, Daran, Sébastien Tellier, Nouvelle Vague, Benjamin Biolay et tant d’autres.

Les Francofolies de Spa, jusqu’au 21 juillet.

THIERRY COLJON


commenter par facebook

3 commentaires

  1. antouane

    17 juillet 2008 à 11 h 59 min

    http://www.dourfestival.be/fr/band

    Je pense que tout est dit.

    Dour est un festival beaucoup plus riche niveau musical que Spa.

    Merci de ne pas les comparer !

  2. maurice

    17 juillet 2008 à 20 h 10 min

    Dire que Dour reçoit de genereux subsides c’est vraiment n’importe quoi. Le “journaliste” qui a écrit cela n’a plus mis les pieds à dour depuis dix ans et, ce qui est plus grave, n’a pas vérifié ses sources avant d’écrire son papier. La subsidiation de Dour c’est 3% de son budget. Qui dit mieux?

  3. phil

    22 juillet 2008 à 18 h 49 min

    antouane rigole je suppose: plus riche au niveau musical..? a-t-il déjà mis les pieds à Spa ? Va voir les artistes du Franc Off des free stage des bars en Folie les découvertes de l’après midi du village francofou et seulement après tu te permettra de juger de la richesse musical des francos.

    Ce n’est pas parce qu’on veut faire brancher qu’on est riche musicalement…

    Et alors je ne parle pas du public parce qu’il n’y a pas photo. je préfère le public familiale des francos qui a un respect pour tous les artistes que le ramassis de c.. qui balancent toutes sortes de projectiles sur ceux que je suppose ils juge pas assez riche musicalemant..!

    Si on veut des subsides on va les chercher au lieu de se plaindre assis dans son fauteuil de député bourgmestre…

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>