Baloji, la perfection répétée

On a déjà souvent eu l’occasion de le dire mais on ne peut que se répéter : le concert de celui qui a emporté cette année deux Octaves de la Musique est exemplaire à tout point de vue. Il faut voir cette classe sur scène, ce flow renversant, ces textes personnels qui ont déjà touché tant de gens qui s’y sont reconnus. Comme il l’a répété vendredi dans le parc de 7 Heures, Hotel Impala est un album de partage. Sur scène, ce plaisir est démultiplié et on ne peut rester insensible à une telle énergie, à autant d’authenticité. Artiste belge par excellence, avec toute son histoire passée et présente, Baloji touche aujourd’hui également le public flamand alors que cet été, les Français vont pouvoir le découvrir. C’est ici, dans cet hôtel bien garni, que se trouve l’avenir de la Belgique. (T.C.)


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>