Daran pas bancal

daran.jpgAprès une interview mémorable avec les BB Brunes, on a définitivement renoncé à l’idée de se plonger dans un Village bourré comme un oeuf, pour passer du côté obscur de la barrière. A tout le moins, côté place de l’Hôtel de Ville.
Daran, donc, célébré comme il ne le sera probablement plus, et qui avait réuni pour l’occasion une belle brochette d’invités. Steeve Estatoff, ancien élève de la Nouvelle Star, pour les plus dispensables. Stanislas, pour s’élever un cran plus haut. Maurane pour la Belgique (et “Inutile”). MC Solaar (“Da Vinci Claude”), Native. Kad Merad – venu du Nord spécialement pour “Les Yeux de ma mère”. Puis, tout ce petit monde pour un final en hommage à Fred Chichin des Rita Mitsousko “C’est comme ça”, immortalisé dans notre séquence “Comment on danse sur…”. Une fête en très grand pour un artiste qui cultive un goût de la discrétion comme peu d’autres. Et finalement fort peu compatible avec ce dévoilement de son carnet d’adresses, où la présence sur scène aux côtés de Calogero, encore. Lequel avait sans doute fait un pari: celui de retourner sens dessus-dessous la place spadoise.

[dailymotion x66ljp]

Les photos du concert


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>