Madrugada : les nouvelles sont bonnes

madrugadadour.jpgQuel plaisir de revoir ce dimanche à Dour les Norvégiens de Madrugada, groupe honteusement sous-estimé et pour tout dire quasiment oublié.

Bref flash-back. En 1999 et 2001, Madrugada sort deux albums précieux qui imposent Sivert Hoyem, son chanteur, comme le Nick Cave norvégien et le groupe comme l’un des plus intéressants du siècle naissant. Rien que ça. On entend même un peu Madrugada en radio par chez nous. Pourtant, le groupe ne va cesser par la suite de s’abîmer progressivement dans l’oubli. La faute peut-être à un troisième album à la production ambitieuse mais à moitié à côté de la plaque.
L’album qui suit ne renouera certes pas avec l’excellence des débuts mais continuera d’entretenir la flamme tandis que le groupe demeure une valeur sûre sur la scène.
L’an dernier, la mort du guitariste Robert Buras passe inexplicablement inaperçue dans la presse spécialisée et le groupe, marqué par cette perte, sort un nouveau disque début 2008 dans une indifférence quasi générale.

C’est curieux et un brin nostalgiques que l’on s’est rendus au concert du groupe sur la Red Frequency ce dimanche tôt dans l’après-midi. D’emblée, la musique de Madrugada vous happe en live. Elle vous transporte et vous emmène au-dessus de fjords norvégiens qui seraient comme recouverts d’une fine couche de sable chaud balayé par un vent soulevant des nuages de poussière. Epique.
A nouveau c’est le son, formidable, et la voix qui impressionnent aujourd’hui. Le groupe enchaîne notamment quelques anciennes perles avec classe (Strange Colour Blue, Black Mambo, Majesty) avant de conclure sur une reprise lente, sombre, tortueuse, vénéneuse, du I Wanna Be Your Dog des Stooges. Grand.

Avis aux amateurs : Madrugada est bien vivant et se porte à merveille !

NICOLAS CLEMENT


commenter par facebook

1 commentaire

  1. fredje166

    21 juillet 2008 à 13 h 38 min

    eh oui,

    madrugada est groupe bien trop meconnu et trop sous estimé.

    pourtant ceux qui font l effort de le reconnaitre un peu tombe sous le charme immediatement.

    pour preuve le concert de l AB au printemps dernier, concert excellent et enthousiasmant pour un public de fans

    ah si madrugada etait un peu plus exposé dans les spotlights…peut etre pourrions nous les voir plus souvent sur scenes dans nos contrees

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>