Aux Francofolies sous eau

Christophe Willem Difficile de faire le tri tout en faisant abstraction des conditions pas qu’atmosphériques, aux Francofolies. Mias l’heure du bilan musical a sonné. Le bilan chiffré, on le laisse aux organisateurs.

Peut-on encore parler de musique quand un concert en plein air se déroule dans des conditions parfois pénibles? Prenons l’exemple de Grand Corps Malade dont le concert était fort attendu vu qu’il s’agissait de la première belge de sa nouvelle tournée.
Bondé depuis le début des Francos, le Village n’était pas la surface idéale pour celui qu’il faut avant tout écouter, le slam étant une affaire de textes. On a tenté de le faire, mais perturbé par d’incessants jacasseurs, des gens (plus que des spectateurs) là parce qu’ils avaient leur bracelet ou qu’ils attendaient Martin Solveig, on a dû jeter l’éponge. Dans l’impossible de se concentrer, on est vite reparti, enragé, découragé, désespéré. En espérant que Fabien nous reviendra, avec son groupe, à l’automne, en salle.
Samedi soir, à Spa, la vedette du jour était Calogero sur la scène Pierre Rapsat. Avant lui, Saint-André s’est vaillamment imposé, avec toujours Jeronimo à la guitare, avant «la Fête à Daran» qui, par contre, a éprouvé bien du mal à nous convaincre. Le chanteur français a manqué de rythme tout au long d’un concert qui n’a fait véritablement la fête qu’à son terme. Avant cela, on a dû encaisser Steeve Estafof plus soucieux de son look premier degré d’Axl Rose français, les jeunes Mauss et Stanislas, ou l’oubliée Laura de Native. Heureusement que Maurane et MC Solaar ont élevé le niveau, alors que Kad Merad nous offrait un très beau «Les yeux de ma mère» d’Arno. On retiendra aussi le final en hommage à Fred Chichin, avec tout le monde reprenant «C’est comme ça» des Rita Mitsouko.
La Fête à Calo
Calogero aussi avait envie d’être à la fête. C’est comme ça qu’il a réussi à bousculer un peu son concert déjà présenté à Forest-National, en invitant sur scène Daran, pour «Nos racines», et Stanislas pour «La débâcle des sentiments» qu’ils ont écrite ensemble. Calogero, ensuite, a retrouvé le cours balisé de son set, avec une force de frappe sonore qui a tout ravagé sur son passage. L’accumulation de hits a fait mouche, le bassiste ne cachant pas son plaisir à voir un public aussi enthousiaste.
Dimanche, Monsieur (Marka) et Madame (Laurence Bibot) ont ouvert la scène Pierre Rapsat. Partageant la vedette avec les «dames» peinturlurées de Chez Maman, et avec leur chien Poulette, le couple s’est bien amusé tout en permettant à Marka de détenir le record du nombre de présences à Spa en quinze ans.
Tous des Claude François
Ensuite, c’est l’hommage à Claude François, monté en coproduction avec la Rochelle, qui en a laissé plus d’un perplexe. Il s’agissait pour Néry (ex-VRP), Polo, Arthur H, Kent, Clarika, Zoé, Saule, Sacha Toorop, Franck Monnet, Ivan Tirtiaux, Henri Guidoni, Christophe Mali (de Tryo), Marka, Didier Wampas et les Clodettes (dont une d’époque) de faire revivre tel quel le dernier concert de Cloclo à Lyon, le 24 février 1978.
L’idée est belle mais le décalage voulu, le second degré, avec des artistes et des voix à contre-emploi, n’a convaincu personne. Pas les fans de Cloclo (pour qui de véritables Bernard Frédéric auraient été plus plaisants) ni ceux qui apprécient ces artistes qui n’ont pas vraiment eu le temps de trouver leurs marques.
Qui aime Willem
Christophe Willem terminait la soirée, sur la scène Pierre Rapsat, en livrant le dernier concert de sa tournée. Il n’en fut que plus bavard mais aussi sympa. Son répertoire, même augmenté de reprises de Madonna («Celebrate», «Hang up»), de «Sweet dreams» d’Eurythmics ou d’un medley disco, a paru un peu court. Mais si le temps avait été moins automnal, sans doute qu’on aurait pu apprécier à sa juste valeur une prestation qui, en tout cas, avait tout à fait sa place là.
Terminons en signalant qu’avant le final du festival par la «Fête à Cali», a été révélé le palmarès du concours Franc’Off qui devait départager seize groupes et artistes. Le premier prix va à XX (trio au sein duquel on retrouve Samir Barris), le deuxième à Extinguish (groupe de reggae montois) et le troisième prix à la Bruxelloise Julie LaRousse.

THIERRY COLJON

 Revivez les quatre jours de Francofolies via notre page spéciale “Francofolies de Spa 2008″

L’album-photos des Francos

jour 5 : Cali

6 Photos

Christophe Willem

Aux Francofolies de Spa 2008

6 Photos

Martin Solveig

Martin Solveig aux Francofolies 2008 . Interview à écouter.

6 Photos

Calogero aux Francofolies 2008

Concert de Calogero aux Francofolies 2008

9 Photos

Fête à Daran

Francofolies de Spa: Daran invite Maurane, Kad Merad, Stanislas.

8 Photos

Francofolies 18 Juillet

Thomas Dutronc, Vanessa Paradis, Stephane Eicher, Philippe Lafontaine, Vive la Fête.

38 Photos

Vive la Fête aux Francofolies 2008

Les photos du concert de Vive la Fête

Cédric Gervy

Concert aux Francofolies 2008

7 Photos

Baloji aux Francofolies de Spa 2008

Baloji aux Francofolies de Spa 2008 Photos Dominique Duchesnes

12 Photos

Michel Fugain

Michel Fugain aux Francofolies 2008. Photos Dominique Duchesnes

11 Photos

Spa jour 1

Spa jour 1 : Acta, Legoparty, The Von Durden Party Project, Hocus Pocus

17 Photos

 


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>