Quelques suggestions pour samedi

Troisième et dernière journée. Troisième et dernière fournée de concerts à voir ce samedi.

Pivot

Premier groupe australien à avoir signé sur le label Warp, Pivot propose une musique étrange, inquiétante, instrumentale… A en juger par le génial clip d’In the Blood, il sait y faire aussi avec son image. De 13h05 à 13h45, au Château.

The Heavy

Groupe de néo soul étonnamment signé sur Ninja Tune, The Heavy a sorti l’an dernier son premier album « Great Vengeance and furious fire ». Oubliez un instant les frasques d’Amy Winehouse… De 14h05 à 14h45, au Club.

Fuck Buttons

Originaire de Bristol, le duo composé d’Andrew Hung et Benjamin John Power affole la presse anglaise. Sa recette : un mélange d’électro et de drone. A la fois agressif et atmosphérique. De 14h20 à 15h, au Château.

Dan Le Sac vs Scroobius Pip

Nouvelles sensations du hip-hop anglais, Dan Le Sac et Scroobius Pip allient des beats foutraques, des paroles pleines d’humour et un flow digne de Mike Skinner (The Streets). Qui c’est qui tue ? C’est le barbu… De 17h25 à 18h05, au Château.

Yeasayer

Alors que tout le monde s’excite sur Vampire Weekend et MGMT, un autre groupe new-yorkais, moins radiophonique mais tout aussi métissé et nettement plus fêlé, se retrouve fort injustement sous-estimé. Yeasayer ou le chaînon manquant entre le rock progressif et la pop ethnique. De 15h40 à 16h25, au Club.

Benga

C’est le petit prince du Dubstep londonien. Il a déjà mis le feu au Pathé Palace en novembre. Sortez les extincteurs. De 18h10 à 19h40, au Château.

Alela Diane

Nouvelle icône de la jeune génération folk, Alela Diane vient de Nevada City. Le même patelin que Joanna Newsom et Mariee Sioux. Son premier album The Pirate’s Gospel est une pure merveille. Une collection de douces comptines que la Californienne livre sur scène avec talent et simplicité. Irrésistible. De 21h10 à 22h, au Club.

Crystal Castles

Encore un duo bricolo, et de Toronto, celui-là.  Avec leurs petites machines, leurs vieux claviers et leurs sons rigolos chipés dans de vieux jeux vidéo, ils flirtent avec le hardcore digital mais savent aussi installer des climats plus étranges, faits de plaintes vocales et de mélopées plus sombres. De 00h10 à 00h50, au Château.


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>