The Notwist a bien fait de croiser le diable

Le meilleur groupe de rock allemand de ces vingt dernières années nous est revenu (on s’en est également rendu compte à Dour), six ans après le magique Neon golden. Trop occupés à tenter différentes expériences au sein des Console, Lali Puna et autre 13 & God, ses membres ont pris leur temps pour livrer ce nouvel opus, intitulé The devil, you + me. Un disque fascinant où l’on retrouve tout ce que Radiohead a toujours aimé chez eux : le sens du suspense.

L’électro discrète, la voix tranquille de Markus Archer, les ambiances léthales plombant des mélodies pop jamais gratuites… The Notwist continue son chemin en dehors des sentiers battus, de par le monde.

Leur « Alphabet » est inspiré de « Gloomy planets », qui les autorise à alterner cordes et beats avec des passages voix et guitare acoustique d’une beauté surnaturelle.

Désertant définitivement les rives punk, métal ou même free-jazz, The Notwist a trouvé sa voie du côté d’une pop mélodique atmosphérique qui lui permet de jouer dans la même cour que Radiohead, sans jamais se permettre le moindre copié/collé. Du tout grand art, qui va vite traîner sur la table de nuit de nos Girls in Hawaii…

City Slang – V2.

THIERRY COLJON

L’interview de Markus Archer à Dour


commenter par facebook

2 commentaires

  1. Marc

    26 août 2008 à 13 h 09 min

    Bonjour dites,
    Il est vraiment bien ce dernier The Notwist, et la performance de Dour est de celles qui resteront cette année. Ils reviennent le 11 décembre à l’AB et ça promet beaucoup.

    Remarque en passant, il est sorti il y a déjà quelques mois, non?

    C’est surtout le nombre de commentaires sur Madonna qui m’ont encouragé à déflorer ces commentaires-ci.

    Au revoir dites
    http://www.mescritiques.be/spip.php?article676

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>