The Virgins, de la famille des Strokes

The VirginsAprès MGMT et Vampire Weekend, voici le dernier-né de la jeune scène new-yorkaise. Le groupe emmené par Donald Cumming fait indéniablement penser aux Strokes. La recette est un peu la même.

Les quatre garçons au look branché alignent dix titres aux formats courts, inspirés aussi bien par le Velvet Undergroud, les Talkings Heads que les Clash notamment sur “She’s Expensive” qui ouvre le disque). Sur “Teen Lovers”, les claviers très années 80 cassent un peu l’ambiance, tout comme le refrain de “Murder” qui rappelle parfois Wham!, le groupe emmené par George Michael. Dans ce disque qui alterne à toute vitesse le bon et le moins bon, le premier single “Rich Girls” tire son épingle du jeu. Et comme on risque d’entendre parler prochainement de cette nouvelle sensation new-yorkaise, on vous propose de mater la vidéo de leur single qui fera danser de NYC à Moscou. On prend les paris?

[youtube hENvBH3qO04]

http://www.myspace.com/thevirginsnyc 


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>