Puggy reprend Bled White d’Elliott Smith

puggy300.jpgGuère besoin de fouiller loin dans l’histoire personnelle d’Elliott Smith pour trouver de quoi expliquer le geste fatal qui mena le 21 octobre 2003 à sa mort. On a souvent qu’à se pencher sur les textes du chanteur, qui regorgent de phrases telles que “I’m a junkyard full of false starts” (je suis une décharge remplie de faux-départs), dans “Coming Up Roses”. En un sens, tout était déjà dit.

Pourtant après le succès de “Either/Or”, l’horizon semble s’être éclairci pour Elliott Smith, qui décide alors de quitter Portland, sa compagne de l’époque…L’effet de cette rupture avec sa ville sera pourtant désastreux, et le chanteur de replonger dans ses addictions. S’il touche à nouveau le fond,  musicalement, il compose alors ce qui restera pour beaucoup son chef d’oeuvre, l’album “XO”, auquel certains n’hésitent pas à coller le qualificatif de “le meilleur album de tous les temps”, d’album “nanti d’un relief mélodique insensé” (Magic, septembre 98), alors que d’autres décernent à Elliott Smith le titre de “songwriter de l’année“. Dix ans plus tard, les Waltz #2, Baby Britain, Bottle Up And Explode n’ont, au vrai pas pris une ride, et “XO” a conservé toute sa grâce.

Quel âge avaient à l’époque les trois membres de Puggy? L’âge, déjà, de se frotter à la musique, et de poursuivre, chacun de leur côté, leur apprentissage. Il faudra attendre 2004 pour que ces trois-là, d’horizons différents, croisent le fer ensemble, après s’être rencontrés au Jazz Studio d’Anvers. Puggy, groupe belge? Installé en Belgique conviendrait mieux pour ce trio international – bassiste française, chanteur anglais, batteur suédois. Ils forment Puggy, qui sera vite remarqué par un producteur anglais, qui les fait tourner dans de gros festivals, à Leeds et Reading notamment. L’histoire commence là. Elle se poursuit avec la sortie, produit par le label TalkieO, de “Dubois Died Today”, en 2007, par un passage au Printemps de Bourges, la première partie du groupe californien Incubus, ou encore celle des Smashing Pumpkins à Paris-Bercy…On connaît quantité de groupes qui rêveraient d’en avoir fait autant. Et ce n’est pas qu’une question de chance: mélodies bien troussées, aisance du chant qui évoque celui d’XTC ou celui d’un Matthew Bellamy (The Luckiest Crime), Puggy a tout, et de plus en plus d’expériences derrière lui.

Parfois, son chanteur oublie de dormir. C’était le cas la nuit de dimanche à lundi, avant de débarquer au Soir, où le groupe avait l’intention de faire du bruit, jusqu’à demander de s’installer dans le bureau de la rédactrice en chef. Ce sera, dans un premier temps, en studio, pour la reprise d’Elliott Smith, issue de XO, le très pop “Bled White”.

L’hommage à Elliott Smith se poursuit, ces vendredi et lundi, avec Tim Vanhamel et le merveilleux Get Well Soon. (C.Pt)

[dailymotion x74yzq]

http://www.puggyband.com

Puggy sera en concert au Kiwarock à La Louvière, ce samedi, avec Monsoon, The Diplomat. Infos sur www.kiwarock.be.
Le 10 novembre à Binche, en première partie des Girls In Hawaii

A ne pas manquer, ce jeudi soir, au Trix à Anvers (www.trixonline.be), la soirée Elliott Smith Tribute, organisée par Tim Vanhamel (Millionnaire), pour des reprises live des chansons d’Elliott Smith (avec Bert Ostyn d’Absynthe Minden, Pascal Deweze, Elkie Vanstiphout…)


commenter par facebook

13 commentaires

  1. Nico

    23 octobre 2008 à 11 h 16 min

    première bonne reprise

  2. perlinpinpin

    23 octobre 2008 à 13 h 29 min

    Pas d’accord avec Nico, même si je reconnais que cette reprise est en effet excellente, d’autres dans cette série valent le détour.
    Merci à Frontstage pour cet hommage.
    Très beau boulot, et tant pis pour tous les “jamais content” qui fréquentent ce blog.

  3. nis

    23 octobre 2008 à 15 h 36 min

    D’accord avec Nico.

  4. Trân

    23 octobre 2008 à 19 h 05 min

    En effet, très belle reprise.
    Ils n’ont pas fini de nous étonner ces 3 là.. :)

  5. Max

    23 octobre 2008 à 19 h 30 min

    Ca déchire!!
    Je ne m’y attendais pas, je préfère même cette version à l’originale..
    Faut dire que je n’avais fait gaffe a ce morceau plus que ca avant donc merci a Puggy de me l’avoir fait redécouvrir!!

  6. Ff

    23 octobre 2008 à 20 h 17 min

    Merci Puggy, oui, fort belle reprise, peut-être pas “meilleure” que l’original. MAis après tout, on s’en fout, c’est pas un concours de la plus belle reprise, probablement plutot de l’odre de l’évocation.

  7. tanguyroos

    23 octobre 2008 à 21 h 58 min

    Référence à l’article: Incubus, groupe français?? Heeuuu…

  8. céline

    24 octobre 2008 à 9 h 16 min

    comment s’appelle le batteur de ce groupe ?

  9. Le Soir

    24 octobre 2008 à 9 h 19 min

    Céline : Egil “Ziggy” Franzén

  10. Nico

    24 octobre 2008 à 14 h 53 min

    à Perlinpinpin : lesquelles trouves tu intéressanteS?

  11. Anaïs

    24 octobre 2008 à 20 h 08 min

    Surprise! Bonne surprise =)
    (comme quoi il n’y a que les imlbéciles qui ne changent pas d’avis)

  12. Alice

    25 octobre 2008 à 12 h 57 min

    Moi je connaissais pas Eliot Smith du tout!
    En tout cas la chanson est vraiment bien!
    Vive Puggy !!! je suis fan :)

  13. jack69

    25 octobre 2008 à 17 h 30 min

    Scène 1

    Un homme est debout, dans le salon. Il regarde par la fenêtre, ce qui se passe dans la rue. Il a tiré sur le rideau en dentelle blanche, sa main est posée sur le bas de la fenêtre. Il porte un costume clair. Il doit avoir dans les quatre-vingt ans. Soudain, la porte du couloir s’ouvre. C’est Marianne, une femme d’une soixantaine d’années, habillée d’une tenue blanche et noire, qui entre. L’homme se retourne. Il s’avance vers la bonne d’un pas rapide.

    Albert Sauvage : C’est vous, Marianne !

    Marianne : Qui cela peut-il être ?

    Elle regarde autour d’elle. Il s’avance vers Marianne, se dresse devant elle.

    Albert Sauvage : C’est vrai, vous avez raison. (Il secoue la tête) Qui cela peut-il être d’autre ? (La bonne scrute dans les yeux son patron, inquiète)

    Marianne : Ça va monsieur ?

    Albert Sauvage (D’une voix monotone) : Oui, oui…

    Marianne : Cela n’a pas l’air d’aller ? Vous avez mal dormi ?

    Albert Sauvage : Non, j’ai très bien dormi, au contraire… Votre café était excellent, comme toujours. Seulement….

    Marianne (Coupant la parole) : Est-ce que vous avez pris vos cachets ?

    la suite sur http://www.deslettresetdesmots.com

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>