Un Bota couleur JauneOrange

Artistiquement, la scène rock belge se porte comme un charme. On l’a déjà souvent démontré dans nos colonnes. Vendredi 12, dans deux salles du Botanique et au Café, le collectif liégeois JauneOrange viendra ajouter son travail à cette tendance, en proposant la prestation de pas moins de dix-huit artistes. Il s’agit de Airport City Express et Elvy, les deux groupes dont on risque de beaucoup parler en 2009, des « anciens » Superlux, Hollywood Porn Stars et My Little Cheap Dictaphone, ainsi que Blue Velvet, Dan San, 7even P.M., The Experimental Tropic Blues Band, TSU, Vancouver, Piano Club, Me & My Machines, Pale Grey, Two-Star Hotel, El National Quarterback, les Singlets et The Electric Ladies Blues.

Il s’agira aussi pour JauneOrange, qui fête ses huit ans d’existence, de présenter sa quatrième compilation, qui regroupe tous les artistes cités, en plus des Girls in Hawaii (et leur titre en néerlandais, « Voor ik vergeet »), de Colonel Bastard et de Malibu Stacy. Ce disque sera distribué par PiaS dès janvier 2009.

La réussite de JauneOrange, c’est avant tout la débrouillardise avec peu de moyens, une énergie folle à déplacer les montagnes, et l’envie pour tous ces musiciens de s’entraider, voire de travailler ensemble. À l’image d’Anthony et de Redboy, de Hollywood Porn Stars, qui, séparément, œuvrent au sein de Piano Club et de My Little Cheap Dictaphone. En accueillant les Brabançons de Girls in Hawaai, J.O. montre que le collectif se sent de plus en plus à l’étroit en région liégeoise. C’est vrai qu’au Standard, les joueurs ne sont pas tous liégeois…

JauneOrange release party, vendredi 12 au Botanique, dès 19 h 30.

Entrée 10 euros. Infos www.botanique.be et www.collectifjauneorange.net

THIERRY COLJON


commenter par facebook

12 commentaires

  1. jguhjmeoh

    12 décembre 2008 à 14 h 35 min

    Stop, pitié !

  2. zaza

    12 décembre 2008 à 20 h 36 min

    Il n’y a pas de raison qu’ils n’y aient pas droit…

    Les boulets sauce lapin… vous connaissez ? non ! vous n’êtes donc pas de Liège. Cette recette est incontournable dans la province de Liège.
    INGREDIENTS :

    * 1 kg de hachis porc et boeuf
    * 2 oeufs
    * 3 gros oignons
    * une bonne poignée de persil
    * quatre tranches de pain blanc, un peu rassis
    * l’équivalent d’une tasse de lait froid
    * 50 gr de beurre

    PREPARATION :

    * Enlevez la croûte du pain. Disposez le pain sans croûte dans une assiette profonde. Versez le lait froid dessus. Veillez à ce que le pain trempe bien dans le lait.
    * Hachez les oignons . Dans une poêle, versez le beurre (sauf un morceau qui servira à beurrer le plat de cuisson) et faites les fondre à feu doux, jusqu’à ce qu’ils soient transparents et légèrement dorés. Temps de cuisson 5 minutes environ.
    * Mettre le hachis dans un plat destiné à mélanger les ingrédients.
    * Versez sur le hachis les oignons cuits, refroidis de 2 ou 3 minutes. Mélangez grossièrement à la fourchette.
    * Incorporez deux jaunes d’ouf. Gardez les blancs pour un autre usage.
    * Incorporez aussi le pain, après en avoir exprimé le lait. Pour cela, faites-en une boule et serrez-la entre vos doigts. Le lait rejeté peut être jeté.
    * Après avoir lavé le persil, hachez-le grossièrement, queues comprises (avec des ciseaux dans un verre ou au couteau sur une planche). Incorporez-le au mélange.
    * A la fourchette, mélangez soigneusement le tout.
    * Avec le reste du beurre, graissez légèrement un plat allant au four
    * En puisant dans votre mélange avec une cuillère, mettez en forme vos boulets.
    * Ils ne doivent être ni trop gros, ni trop petits.
    * Pour les volumes indiqués d’ingrédients, 9 à 10 boulets sont un nombre correct.
    * Placez les boulets dans le plat.
    * Placez le plat avec les boulets dans un four préchauffé.
    * Temps de cuisson à four chaud : quarante minutes.
    * On peut cuire aussi les boulets à la friteuse à 200° jusque quand ils sont bien dorés

    Les boulet se servent avec une sauce à choisir… Sauce “Lapin” ou sauce aux oignons
    SAUCES POUR BOULETS
    Sauce Lapin
    INGREDIENTS :

    * 3 ou 4 oignons hachés
    * 3 cuillers à soupe de sirop de Liège
    * 50 gr. de beurre
    * 1 à 2 cuillers à soupe de farine ou de maïzena, pour lier la sauce
    * du sel et du poivre
    * 2 clous de girofle
    * 1 feuille de laurier, 1 branche de thym, 1 c à c de marjolaine

    PREPARATION :

    1. Faire fondre le beurre dans une poêle et y faire revenir le hachis d’oignon, 1 à 2 min
    2. Ajouter 5 cl d’eau et poursuivre la cuisson 5 min à feu moyen
    3. Remuer sans cesse, les oignons ne doivent pas colorer.
    4. D’autre part, mélanger la farine et 20 cl d’eau chaude.
    5. verser le mélange sur les oignons,et poursuivre la cuisson 2 à3 min.
    6. Ajouter le sirop et les épices
    7. Mélanger bien le tout et laissez mijoter 20 min à feu doux
    8. La sauce doit être épaisse et brillante.

    SAUCE AUX OIGNONS :
    INGREDIENTS :

    * 5 ou 6 oignons coupés en fines lamelles
    * 50 gr. de beurre
    * 3 décilitres de bouillon (ou un cube de bouillon de bouf ou de poule délayé dans 3 décilitres d’eau chaude)
    * 2 cuillers à soupe de farine ou de maïzena, pour lier la sauce
    * du sel et du poivre ,de la noix de muscade
    * quelques morceaux de sucre
    * du vinaigre

    PREPARATION :

    1. Dans une casserole assez large, faire fondre lentement, dans le beurre, les oignons en lamelles.
    2. Salez et poivrez les oignons. Quand ils sont fondus et légèrement colorés, saupoudrez avec la farine, qu’il faut bien incorporer au mélange.
    3. Mouillez avec le bouillon. Mélangez bien et portez le tout à un niveau proche de l’ébullition.
    4. Ajoutez de la noix de muscade râpée, quelques morceaux de sucre et du vinaigre blanc.
    5. Pour ces trois ingrédients, procédez par petites touches jusqu’à ce que le goût vous convienne. Rectifiez au besoin sel et poivre.
    6. Servez bien chaud boulets et sauce.

  3. Anaïs

    12 décembre 2008 à 23 h 07 min

    “Artistiquement, la scène rock belge se porte comme un charme.”

    Si on enlève le mot “artistiquement”, c’est plutôt vrai… =|

  4. TICH VAN ONDERMUIZENWINKELAAR

    13 décembre 2008 à 5 h 32 min

    Coljon, vendeur de sacs, va…

  5. Noah Dodson

    15 décembre 2008 à 0 h 48 min

    C’est marrant de remarquer que toutes les reponses negatives sont toujours creuse a en mourir, juste pour s’assurer qu’aucun debat ne s’ouvre, c’est un peu comme un coup de pied dans le cul avant de prendre les jambes a son coup et a s’enfuir avant de revenir 10 minutes plus tard, le meme pied mais un autre cul.

    Et peu importe ce que vous pensez du degre artistique de la scene musicale belge; l’assurance, l’arrogance, la frustration, la fierte et le dedain de ses detraqueurs ne volent vraiment pas haut. Combat perdu d’avance, comme un enfant qui vous tire la langue derriere une vitre blindee: impossible de l’atteindre, et impossible de s’en debarrasser.

    Alors ou vous restez toujours ces faux “hispters” (pas de traduction en Francais) qui n’auront comme image que celle de l’enfant qui tire la langue, ou alors vous sortez de vos carapaces et vous essayez de dire quelque chose de plus interressant que la recette de la soupe aux choux.

  6. Noah Dodson

    15 décembre 2008 à 1 h 48 min

    *detracteurs

  7. zaza

    15 décembre 2008 à 7 h 27 min

    Trêve de plaisanteries cher Ronald. Toi, quel est ton intérêt de poster des commentaires élogieux sur cette scène qui t’est si lointaine ? Pourquoi jouer au chevalier blanc de ce forum avec tes phrases jean-claude vandammesques ?
    C’est ton business ou pas ce qui se passe de ce côté de l’Atlantique ?

  8. TICH VAN ONDERMUIZENWINKELAAR

    15 décembre 2008 à 19 h 24 min

    take back your fucking boy scout mentality where it belongs, dude!

    Somewhere hairy…

  9. Noah Dodson

    20 décembre 2008 à 7 h 55 min

    Tich, tu viens de tuer tes 10 derniers neurones sur un commentaire aussi lamentable que ca. Encore une fois, super facon de repondre tout en restant hors d’atteinte, sans sortir de son masque, c’est triste.

  10. Gérard

    21 décembre 2008 à 17 h 50 min

    Pfff c’est vraiment facile de se moquer de la scène belge et de Thierry Coljon. Les journalistes intègres sont rares et notre Thierry en fait partie.Si il était égoiste il aurait bien fait de partir à Londres pour le Melody Maker quand ce dernier lui offrait des ponts d’or pour qu’il intègre leur équipe à Brighton. Là au moins son talent et son intégrité auraient été appréciés à leurs justes valeurs. Non, Thierry a préféré rester chez lui, chez nous, pour défendre ce vivier local, envié par nos voisins Européens et outre Atlantique.

    Je suis outré, et je n’ai pas peur de le dire.

  11. zaza

    22 décembre 2008 à 9 h 36 min

    Gérard, permettez-moi de rejoindre votre noble combat.

  12. Arthur

    22 décembre 2008 à 10 h 55 min

    On parle d’un transfert de Thierry Coljon vers le WIRE pendant la trève hivernale… Info ou intox ?

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>