Juan d’Oultremont en ukulélé session

Le plasticien surréaliste est la preuve vivante et insolente que chanter est à la portée de tout un chacun. Miam Monster Miam est une fois de plus aux manettes d’un disque de neuf titres totalisant 27 minutes dont on apprécie prioritairement « Ma trapéziste » sur le mode « Accouplés » de Marka. Trois duos avec Isabelle Wery parsèment un petit disque sauvé par l’humour et les beats électros.
C’est dans son studio que l’artiste nous a fixés rendez-vous, où l’a rejoint le patron de son label, Miam Monster Miam. Loin, très loin, de l’électro de “Megaphone’s Judas”, dans un “blues psychédélique”, dixit Miam.

Juan d’Outremont présente son album ce vendredi soir à la galerie AliceDay.

Freaksville-Cod&S. Sortie le 30 janvier.


commenter par facebook

53 commentaires

  1. james

    30 janvier 2009 à 13 h 16 min

    Oulalalala. C’est encore long la crise ?

  2. Yoyoyoyo

    30 janvier 2009 à 13 h 44 min

    je suis d’un naturel curieux… Mais quand on en vient à faire des albums conceptuellement conceptualisés autour d’un concept conceptuel… Mais je dois certainement manquer de structure intellectuelle et mentale (ou en avoir de trop, allez savoir…) pour saisir l’intérêt de ce genre de projets. A tout du moins en version “blues psychédélique” (?!?) car je n’ai pas encore eu le “plaisir” (re ?!?) d’entendre la version electronique

  3. Anonyme

    30 janvier 2009 à 13 h 51 min

    C’EST HORRIBLE! HOR-RIBLE!
    Comment est-ce possible?
    De relayer un truc pareil?

  4. rens

    30 janvier 2009 à 14 h 02 min

    Pareil… comment peut-on faire la promo d’une connerie pareil (il était encore hier chez ses amis de la première) alors qu’il y a plein de jeunes musiciens qui, eux, savent jouer d’un instrument et qui, eux, ont bien du mal à se faire entendre!
    Copinage, quand tu nous tiens!

  5. Yoyoyoyo

    30 janvier 2009 à 14 h 07 min

    Petite précision : D’Outremont me fait généralement hurler de rire, c’est un type brillant et il n’y donc rien de personnel dans mes critiques… Cette fois, il me fait également hurler de rire… Mais à son insu.

  6. Luvart72

    30 janvier 2009 à 15 h 27 min

    Génial, paroles cisselées, musique actuelle(évidemment ça nous change de Vincent Delerme). Pour tous les nazes qui jugent trop rapidement, suffit d’aller voir le clip et la version originale sur Youtube. Vivement la sortie du CD!

  7. petiti

    30 janvier 2009 à 15 h 31 min

    Juan d’Oultremont est un très grand parolier, il l’a déjà prouvé et ceci est un délice. Ames sensibles s’abstenir, pour les autres, régalez-vous! Merci à l’équipe de Freaksville qui sait prendre des risquues.

  8. petiti

    30 janvier 2009 à 15 h 34 min

    Juan d’Oultremont est un très grand parolier, il l’a déjà prouvé et ceci est un délice. Ames sensibles s’abstenir, pour les autres, régalez-vous. Merci à la bande de Freaksville qui sait prendre des risques!

  9. petiti

    30 janvier 2009 à 15 h 36 min

    Juan d’Oultremont est un très grand parolier, il l’a déjà prouvé et ceci est un délice. Ames sensibles s’abstenir, pour les autres : régalez-vous. Merci à la bande de Freaksville qui sait prendre des risques.

  10. Oli

    30 janvier 2009 à 15 h 47 min

    N’est pas Bashung (et parolier de Bashung) qui veut…

  11. cameleonlezar

    30 janvier 2009 à 15 h 47 min

    Je ne comprends votre démarche au Soir, vous poster une session très intéressante et vous y accoler un article médiocre. Quel est le but ?
    On sort enfin des sentiers battus et ça fait un bien fou ! Vive la curiosité.

  12. petiti

    30 janvier 2009 à 16 h 32 min

    N’écrit pas “Coeur de Loup”, l”Amant-Téquila”, “Parlez-moi d’elle encore” qui veut…

  13. rens

    30 janvier 2009 à 16 h 42 min

    Bien sûr qu’il est marrant et qu’il fait des beaux textes… mais musicalement, pour moi, y a strictement rien, c’est ça qui est affligeant. Mais bon, c’est mes gouts en musique… je préfère juste quand j’écoute de la musique qu’il y ait une musique, si possible.

  14. weee

    30 janvier 2009 à 16 h 52 min

    Bah, n’appelez pas ça musique alors. Mais performance vocale et instrumentale.
    Moi je n’écouterais pas ça en dolby surround dans mes écouteurs Sennheiser; mais je trouve ça chouette et intéressant que ça existe.
    Vive les artistes qui créent! même si ça ne plaît pas. Je préfère ça à la majorité de ces artistes autoproclamés qui ne créent pas… mais qui plaisent. Allez comprendre…

  15. Bergeret

    30 janvier 2009 à 17 h 01 min

    Serait-ce pour se donner un style qu’ils portent tous des lunettes de soleil à l’intérieur? Si oui, lequel? :-)

  16. johan

    30 janvier 2009 à 17 h 28 min

    Décidément en Wallonie, après les politiques, ce sont les artistes qui manquent complètement d’envergure. Pourquoi laisser de la place à des gens qui ne sont là que parce qu’ils utilisent une renommée acquise sur d’autre scènes (et pas toujours justifiée) que celle de la musique. Franchement c’est se moquer du monde et des musiciens qui réellement cherchent à faire des choses belles que de laisser de la place à de tels ploucs !

  17. Caroline Dussude

    30 janvier 2009 à 18 h 16 min

    Je comprends les lunettes noires du gars pour préserver son anonymat mais pourquoi dans ce cas mettre son nom en dessous, c’est pas malin. Ce Joint d’Outretombe souffre du syndrome Paris Hilton, on sait pas pourquoi il est connu, ce “plasticien surréaliste” (mouarf !!!). En tout cas, il y avait là mieux à faire : repeindre les murs par exemple.

  18. GLC

    30 janvier 2009 à 18 h 49 min

    Merci pour cette version (d)’étonnante “(anti)-ukulélé psyché blues” !
    Un petit tour à faire sur youtube pour entendre la version origianale.

    humour, second degré et poésie surréaliste à la sauce Freaksville !! Continuez !

  19. Anonyme

    30 janvier 2009 à 19 h 38 min

    Mais… c’est vraiment très mauvais!!!
    Je suis français, je n’ai jamais entendu un truc pareil!
    Même sur France Inter la nuit ou RFI, ils n’oseraient pas!
    Parfois sur Radio Bleu, on a droit aux artistes locaux, mais c’est pas aussi mauvais! Il y a quand même une limite.
    Vous êtes fort drôles.
    C’est ça la Belgique! On vous aime!

  20. zaza

    30 janvier 2009 à 22 h 28 min

    Merci Le Soir pour cette tranche de franche rigolade !

  21. Sacha

    30 janvier 2009 à 23 h 14 min

    À la première écoute, je trouvais ça mal chanté mais vraiment intrigant. À la deuxième écoute, je me rends compte que c’est pas chanté si à côté de la plaque que ça, et qu’en plus c’est vraiment drôle et bien foutu.

    Je suis français aussi, je n’avais jamais entendu un truc pareil non plus, et je trouve que passer ce truc que même France Inter la nuit ou RFI n’oseraient pas passer, c’est la toute grande classe.

    95 % de ceux qui vont regarder cette vidéo vont la rejeter en bloc. C’est prévisible, et c’est tant mieux : ça en fait plus pour ceux qui aiment.

  22. didier

    31 janvier 2009 à 0 h 10 min

    je trouve cela vachement bien, drôle et bien foutu , bien écrit, original . ca change du poprock basique ..
    ca me fait penser aux artistes du label saravah et à certains disques de Pierre Barouh, la bande à Higelin .. bravo !

  23. Helmut Lotti

    31 janvier 2009 à 1 h 06 min

    C’est quand meme plus classe que Julien Doré !!!!!!!!!

  24. anonyme

    31 janvier 2009 à 13 h 58 min

    Si çà, c’est un artiste, je suis alors la reine mère d’Angleterre … encore un type qui a les relais qu’il faut dans la presse et qui obtient une médiatisation que peu d’artistes obtiennent. A croire que, dans le fond, la critique artistique n’est qu’une affaire de relations …

  25. lou ferraris

    31 janvier 2009 à 13 h 59 min

    Moi je l’avoue, je l’écoute en boucle depuis deux jours… Magnifique!

  26. Pascale

    31 janvier 2009 à 14 h 16 min

    Juan est un véritable artiste, pluridisciplinaire. j’adore ses chroniques au jeu des dictionnaires, son expo ‘cissiste international’ était génial, j’aime beaucoup son album megaphonejudas beaucoup plus électronique que cette ukulele sessions ! y a même du commodore 64 sur l’album. quand dick annegarn ou arthur H font un disque comme cela on crie au génie et ici comme c’est un artiste belge on le critique ,c’et lamentable !

  27. Boris Vian

    31 janvier 2009 à 14 h 23 min

    La musique d’Oultremont, bientôt d’Outre-tombe, qui suscite l’indignation est minable dans son art mineur dont il y’a bien mieux à faire découvrir.
    La Belgique est petite, la Belgique francophone davantage. Alors quand il n’y a rien de bon à y trouver, sortez-nous en, ne fut-ce qu’en Flandre.
    Merci Le Soir.

  28. michto

    31 janvier 2009 à 14 h 28 min

    Ainsi il ne faudrait “relayer” que des artistes lisses, proprets, conditionnés, qui ne font ni réfléchir, ni susciter d’émotions et qui répondent à ce que “les gens” veulent entendre. C’est d’un triste.

    Juan a le mérite d’oser proposer un truc barré, un peu à l’ouest, c’est tout à son honneur. Personnellement, je trouve ça drôle et original… et pas si mal foutu. Je suis tout à fait conscient que son travail ne plaira pas au plus grand nombre. Et alors ? Où est le problème ? Lui au moins, il suscite des commentaires – positifs ou négatifs -, ce n’est sûrement pas le cas de bon nombre de groupes dont tout le monde se fout, condamnés à gommer leur originalité pour entrer dans des moules.

    Continuez à nous bousculer Juan, continuer à nous surprendre ! Jouissez de votre liberté de ton et prenez les jérémiades des voyous comme des encouragements !

  29. LVH

    31 janvier 2009 à 15 h 05 min

    Evidemment, si on n’est pas curieux de nature, si on reste chez soi et qu’on ne sort que pour aller au Kinépolis, si notre seule référence artistique belge c’est Folon et qu’on aime l’exotisme de la flûte de paon, alors vaut mieux pas essayer de bousculer ses neurones.
    Ca fait tellement du bien de voir des gens qui osent, qui bougent, qui secouent notre petit univers coincé avec génie!

  30. salésucré

    31 janvier 2009 à 15 h 11 min

    Ecoutez la version électro, elle est détonante.
    Me suis précipitée à la Fnac pour acheter l’album “Megaphone’s Juda”. Il n’y a que de bonnes surprises. Merci Juan et Miam!

  31. Elefan9

    31 janvier 2009 à 15 h 24 min

    Sympa !

  32. Marcel

    31 janvier 2009 à 18 h 11 min

    Ce Juan a un don!

  33. Max

    31 janvier 2009 à 19 h 04 min

    Eh ben ! Enfin une Ukulélé session qui ne ressemble pas à 99 % de ce qui passe sur toutes les radios ! Ça fait plaisir à entendre.

  34. C'est...

    31 janvier 2009 à 20 h 26 min

    De la merde….

  35. jf

    1 février 2009 à 17 h 43 min

    Un très grand auteur belge!
    Un album à écouter
    Riche en couleurs et non formaté…

  36. Valy

    1 février 2009 à 18 h 04 min

    Eh ben moi j’aime beaucoup. J’ai déjà vraiment aimé le premier album qui tient une bonne place dans mon salon, et celui-ci semble prometteur. J’en redemande en ce qui me concerne.

    Merci Freaksville !

  37. Guerrilla Stoemp

    1 février 2009 à 22 h 53 min

    C’est un très bon album et la présentation vendredi était vraiment sympa!

    Bonne continuation loin de la pop de masse formatée

  38. rens

    2 février 2009 à 9 h 48 min

    Moi je ne vois pas bien ce qu’il y a d’original à:
    - jouer un vieux blues au Ukulélé,
    - réciter des noms à la pelle.
    y les paroles du refrain qui me font rire, j’avoue… mais le reste, bof bof…

  39. Nico

    2 février 2009 à 11 h 25 min

    franchement, faudra qu’on m’explique ce qu’il y a d’osé, a quel moment (je ne l’ai pas saisi) on est sensé se sentir bousculé musicalement ou meme etre surpris….et le coté je m’achete une paire de lunette en guise de crédibilité rock’n'roll,pfff
    une dernière remarque: Est-ce que Miam connait quelqu’un chose à la musique psyché?

  40. Digs

    2 février 2009 à 12 h 52 min

    J’ai regardé, j’ai trouvé cela pathétique. Ne voulant pas le condamner sur ce seul morceau, j’ai essayé Youtube.

    Et je confirme: si ce gars n’avait pas ses entrées à la RTBF et quelques amis “bien placés” (si j’ose dire), personne ne lui aurait proposé de sortir cet album et je ne pense pas que beaucoup l’auraient regretté.

    Qu’on veuille éviter le “pop/rock formaté pour les masses” comme disent certains, soit. Mais si c’est pour nous refourguer n’importe quelle merde, très peu pour moi!

  41. hervé

    2 février 2009 à 13 h 50 min

    cette session Ukulele m’intriguait et je viens d’acheter l’album megaphone’s judas. après plusieurs écoutes je suis bien rentré dans le disque qui est très réussi et assez barré niveau parole. la pochette signée Pierre Lapolice ( dessinateur des inrocks et libé) est grandiose et amusate. j’ai même cru entendru de l’atari ou du commodore sur l’album, j’adore ! ca nous change des .. ukulele justement ! ( il y en a pas sur le disque ) en chanson française.

  42. naoko

    2 février 2009 à 14 h 20 min

    c’est à se demander si c’est pas la maison de disque qui orchestre tout ce ram-dam. je l’avoue, ai craqué. l’ai acheté ce matin. Waouu. C’est l’album électro-borderline le plus sexy produit depuis des plombes. Un peu comme si les Robots in Disguise avaient couché avec Mink DeVille. La chair de poule. Vive les erasmus en Belgique!!!!

  43. Frings

    2 février 2009 à 14 h 30 min

    Faut pas voir Juan comme un chanteur, il ne l’est pas. C’est juste qu’il utilise un moyen supplémentaire mis à sa disposition pour exercer son art.

    Qu’on aime ou qu’on aime pas, finalement, on s’en tape allègrement les cuisses. On va commencer à discuter des goûts de chacun.

    Pour avoir suivi ce que sort Freaksville, je ne pense pas que cette maison disque use énormément de ficelles comme certains le prétendent. En tout cas, beaucoup moins que tous ces labels sacrés belges (n’est-ce pas Le Soir, hmmm ?).

    Respect pour Miam qui a sorti Duvall de l’anonymat pour quelques cd’s très classes et des concerts qui frisent le punk.

    Go on guys !

  44. Michaël Content

    2 février 2009 à 15 h 17 min

    ça crie au génie, c’est pour ça que ça durera longtemps.
    Bizz à Freaksville

  45. fuzzguzz

    3 février 2009 à 8 h 15 min

    Y’en a qui aiment, d’autres qui n’aiment pas. Je suis plutôt du côté de ceux qui aiment, même si le son proposé ici ne met pas l’oeuvre en valeur… C’est un peu comme regarder une peinture à la lumière de la lune…

  46. tim

    3 février 2009 à 15 h 47 min

    mais c’est un buz, ma parole. Sur webk l’album se paie un quatre étoiles et une chronique d’enfer. Premier syndrôme Obama? Les choses seraient-elles en train de changer?

    http://www.kweb.be/ekoute/juan-d-oultremont-megaphone-s-judas

  47. james

    4 février 2009 à 17 h 58 min

    Putain, j’ai lu l’article du lien du précédent (post de Tim)… On y cite Gainsbourg, Alan Vega… Allez allez, gardons la tête froide ! Si on laisse le protectionnisme médiatique dont le grand juan jouit et dont on se fout après tout, JE trouve que ça reste médiocre, très médiocre. Parole: ouais… citer à la pelle Pierre la Police, Bourdieu, Jarmush, Justine Henin. Ni-colas Hulot ça fait “style” mais tellement creux, dénué de pertinence et même pas impertinent. Musique: instrumentation ukulélé/guit avec un kazoo pour faire décalé/drôle, ça reste pauvre mais bon ils se sont prêtés au jeu. La version “electro” me fait rien non plus même si on est sensé trouver l’utilisation d’un Commodore 64 géniale.
    J’ai lu plus haut ceci :
    “Evidemment, si on n’est pas curieux de nature, si on reste chez soi et qu’on ne sort que pour aller au Kinépolis, si notre seule référence artistique belge c’est Folon et qu’on aime l’exotisme de la flûte de paon, alors vaut mieux pas essayer de bousculer ses neurones.
    Ca fait tellement du bien de voir des gens qui osent, qui bougent, qui secouent notre petit univers coincé avec génie!” => C’EST QUOI CET ELITISME TOTALITAIRE ?? Pas besoin d’en arriver là. Je suis curieux de nature, j’aime pas Folon et vais pas au Kiné et puis on s’en fout. Faut juste m’expliquer en quoi ça bouscule nos neurones ce truc, en quoi juan “ose”, “bouge”, “secoue”. J’espère juste qu’il y ait pas un € d’argent public dans cette production et qu’AM Lizin rembourse un jour sa coupe Jacques Dessange.

  48. sophie

    4 février 2009 à 20 h 26 min

    pas d’accord , très bon album ce megaphone’s judas. On aime ou on aime pas son style voilà tout . car oui on peut parler d’un style d’oultremont, d’une voix, d’une écriture et de thématiques propre à l’auteur. bravo !

  49. Jean-Phi

    4 février 2009 à 21 h 28 min

    James, il ne te reste plus qu’à t’installer à Monaco comme Justine Henin, d’autant que ce disque semble en plus album du mois sur radio Bodink

    http://www.bodink.org/

  50. james

    4 février 2009 à 21 h 42 min

    Désolé, vraiment, je m’incline. Si j’avais su que le disque était album du mois sur Bodink et qu’il y avait une “voix” et du style j’aurais fermé ma gueule. J’emporte illico mes posters de Folon, passe prendre aun coca au Kinépolis et file à Monaco.

  51. wadafuck

    5 février 2009 à 8 h 56 min

    Ah, écoutez-les ces “spécialistes” qui savent ce qui est bon. Qui savent ce qu’il faut écouter. Ecoutez-les dicter les codes du beau et condamner illico tout ce qui ne sonne pas assez bien ! Ecoutez-les condamner ces groupes subsidiés, voyez-les dénoncer le système, écoutez-les se lamenter devant tant d’euros gachés.
    Regardez leurs raccourcis faciles et leur amertume de n’avoir jamais pu sortir un seul son correct de leur guitare ou de leur melodica.

    Y a pas à dire c’est très excitant tout ce que vous nous racontez. On en oublierait même presque tout le reste. J’ai bien dit presque, heureusement.

  52. james

    5 février 2009 à 14 h 10 min

    Merci pour tes bonnes paroles wadafuck. Tout le monde sur le droit chemin à regarder dans la même direction. God bless you.

  53. wadafuck

    18 février 2009 à 14 h 12 min

    Si vous n’avez pas encore l’album, il est à la Fnac, le prix vient de baisser… et ça vaut la peine.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>