Bashung favori des Victoires de la Musique

Alain Bashung, dont l’album « Bleu Pétrole » et la tournée ont été acclamés par la critique, est en tête des nominations pour les Victoires de la musique, qui seront décernées le 28 février et pour lesquelles il concourt dans quatre catégories, ont annoncé les organisateurs jeudi.

Il devance Camille, le groupe The Do, Julien Doré et Christophe Maé, qui comptent chacun trois nominations.

Bashung, 61 ans, est en lice dans deux catégories-reines, l’interprète masculin et l’album de chansons de l’année. Dans la première, il sera en compétition avec Francis Cabrel, plus gros vendeur d’albums de 2008, Manu Chao, Julien Clerc et Christophe Maé. Dans la deuxième figurent Bénabar, Camille et Vincent Delerm.

Alain Bashung, dont l’aura « gainsbourgienne » se renforce avec les années, est également présent dans la catégorie tournée de l’année. Une nomination logique : bien qu’il lutte contre la maladie, il n’a pas quitté la scène et donne depuis avril 2008 des spectacles impressionnants de classe et d’intensité.

Cette catégorie comprend deux autres tournées qui ont marqué l’année : le retour des rappeurs de NTM, alias JoeyStarr et Kool Shen, après 10 ans de séparation, et le « Music Hole Tour » de Camille, spectacle très inventif basé sur les voix et les percussions corporelles.

Enfin, Bashung est nommé pour la chanson de l’année avec « Résidents de la République ».

Il a déjà remporté 7 Victoires par le passé et son album « Fantaisie militaire » (1998) avait reçu en 2005, lors de la 20e édition, la Victoire d’honneur du disque le plus marquant des 20 années précédentes.

La Victoire de l’interprète féminine de l’année mettra aux prises Camille, Anaïs, Yael Naim et Catherine Ringer. Celle de l’album pop-rock opposera Arthur H, Cali, Mademoiselle K et Saez.

Du côté des révélations, c’est le duo The Do, alias la Franco-Finlandaise Olivia B. Merilahti et Dan Levy, qui mène la danse. Il est présent dans les trois catégories révélations, aux côtés notamment du rappeur Sefyu, des BB Brunes, de l’Australienne Micky Green, de Berry ou du groupe Moriarty.

Julien Doré, lui, figure dans deux de ces trois catégories pour jeunes artistes (révélation du public et album révélation, la troisième étant la révélation scène).

On relève dans cette sélection des absences notables, celles de Sébastien Tellier, Christophe, Jean-Louis Murat, Joseph d’Anvers, Arman Méliès, Cocoon, Claire Diterzi, Johnny Hallyday ou Carla Bruni-Sarkozy.

Abd Al Malik, présent dans la catégorie musiques urbaines alors que son album « Dante » se réclame de la tradition de la chanson française, Seun Kuti, le fils du Nigérian Fela Kuti, le rappeur Sefyu, Grand Corps Malade ou la Malienne Rokia Traoré font également partie des 44 nommés.

Quatorze trophées seront décernés. L’an passé, Vanessa Paradis et Renan Luce avaient été les grands gagnants de la cérémonie avec deux prix chacun.

L’Académie des votants est composée de 1.226 professionnels (auteurs, compositeurs, interprètes et musiciens à 40 %, producteurs de disques et de spectacles à 40 %, médias, disquaires, réalisateurs de clips et ingénieurs du son à 20 %).

Ils ont voté en novembre en faisant leur choix parmi les albums réalisés du 16 novembre 2007 au 14 novembre 2008. Les catégories « Chanson originale » et « Révélation du public » sont soumises au vote du public lors d’un deuxième tour.

La cérémonie sera présentée par Nagui et diffusée sur France 2 et France Inter en direct du Zénith de Paris.

(D’après AFP)


commenter par facebook

9 commentaires

  1. zaza

    28 février 2009 à 0 h 50 min

    A part Bashung, dont je n’ai pas attendu un état de santé alarmant et sincèrement attristant pour apprécier le travail*, il y a surtout une belle brochette de gens qui méritent d’être fouettés tout nu avec des orties pendant cette soirée.

    * c’est devenu à la mode ces derniers mois, aimer Bashung. Encore une fascination morbide qu’on trouve chez les mélomanes à la petite semaine : la glorification des destins tragiques. Cobain, par exemple, est devenu un symbole le jour où il s’est fait sauter la cervelle. Et les exemples de cet acabit sont malheureusement légion. Bref, tout ça pour dire que je connais des gens vraiment pas amateurs de Bashung qui sont allés le voir pour des raisons assez peu avouables. Ces personnes, promis, j’irai pisser sur leur tombe.

  2. J2

    28 février 2009 à 1 h 31 min

    Je trouve personnellement que Saez mérite une victoire. Malgré le fait qu’il se médiatise très peu, sa musique vaut bien mieux que celle de certains autres pseudo-artistes (je ne citerai pas de nom… =D)

  3. C.Pt

    28 février 2009 à 12 h 48 min

    Venez en discuter ce soir durant notre direct commenté tout au long de la cérémonie. Dès 20h30, sur http://www.lesoir.be

  4. gijsen

    28 février 2009 à 15 h 55 min

    Cessons de parler de vieux fossiles, de malades…Vous voulez soulever les boues de la mort de Brassens, Barbara, Brel ???

    Ecoutez, écoutons les sons des grands et pas les grands petits cons, ils ne méritent pas la cédilles…

    Allons, berçons-nous de ces belles nuits d’ivresse musicale …

  5. kalimba de luna

    1 mars 2009 à 10 h 38 min

    On peut savoir l’intérêt de questionner Sharko et Jeronimo au sujet d’une cérémonie franco-française?

  6. zaza

    2 mars 2009 à 11 h 57 min

    @ kalimba : visiblement, la question n’a pas trouvé de réponse ^^

  7. Alexandre Abel

    2 mars 2009 à 16 h 04 min

    Un peu moins de sarko AUX INFOS et beaucoup du SUBLIME ALAIN BASHUNG ,fils d’un KABYLE et d’une parisienne,pour qui nous avons une pensée trés chaleureuse dans son combat ,avec courage,contre la maladie

    Alexandre Abel Ath Amrouche

  8. Le Soir

    2 mars 2009 à 16 h 23 min

    Le chat, c’était samedi.

  9. kalimba de luna

    2 mars 2009 à 16 h 47 min

    Mon chat, c’est Minou. Désolé pour la disparition du votre.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>