Un Ghinzu impérial

« Mirror Mirror », le très attendu 3e album de Ghinzu, qui paraît lundi, est une merveille. Les Bruxellois sont prêts à se mesurer aux grands.

Avec les albums Electronic jacuzzi (2000) et Blow (2005), le groupe bruxellois est devenu un leader de la scène rock belge. Il aura fallu attendre près de quatre ans pour écouter la suite. Longtemps reporté, ce troisième album était devenu comme une bonne blague, John Israël (dit Stargasm) passant plus de temps sur d’autres projets pas forcément musicaux à Los Angeles ou à produire Montevideo (dont le chanteur Jean a rejoint Ghinzu), tout en honorant, avec son groupe, des contrats de concerts prévus de longue date : des Ardentes à l’AB.

Il y a deux mois, on recevait enfin cet album réalisé à Londres avec le Français Dimitri Tikovoi, qui venait de produire le Molecule, de Sharko (et qui a d’ailleurs remis ça pour son successeur, Dance on the beast, à paraître le 20 avril). Le temps d’en repousser une dernière fois la parution au lundi 30 mars. Ce jour-là, nous vous proposerons un reportage réalisé, backstage, à Luxembourg. Mais avant, prenons ce nouveau Mirror Mirror par le menu.

Ça ouvre très fort avec « Cold love » et « Take it easy », les singles choisis – séparément – par Universal pour la France et PiaS pour la Belgique. Deux titres aux mélodies en béton, avec un son ample et généreux, percutant, explosif. Ghinzu ne prend plus à la gorge, comme sur Blow, mais bien aux tripes, à l’estomac. Tikovoi a gonflé les poumons du groupe, en lui donnant de l’air, de l’espace, de l’épaisseur, mais sans rien perdre de la violence énergique de Ghinzu.

« Mother Allegra », ensuite, nous plonge dans un tout autre univers, celui d’une heroic fantasy, l’orgue revenant au premier plan d’un titre dont on sent lentement monter la sauce avant l’explosion qui ne vient pas. L’atmosphère s’épaissit avec « Mirror mirror », la plage titulaire. L’intro « à la Ummagumma » (disque culte de Pink Floyd) débouche sur l’explosion précédemment attendue. Le rock libérateur de Ghinzu a une fois de plus frappé et il n’est pas interdit d’imaginer, sur scène, la folie stroboscopique d’une foule en délire.

Un repos est nécessaire avec « Dream maker » et ses harmonies seventies, soutenues par une rythmique trépidante. La tendresse n’est pas interdite avant « The end of the world » qui, une fois de plus, alterne tension et apaisement. Le pouls ne chute pas même quand John s’improvise crooner. Alors qu’avec « This light », on croit pouvoir un peu se reposer avant « This war is silent » qui ne freine toujours pas le rythme.

« Je t’attendrai », ensuite, en français pour la première fois, est l’ovni de ce disque qui ne manque pas d’humour. Les Français d’Universal n’ont toujours pas très bien compris l’accent de Dalida de John qui estime avoir le droit de s’amuser un peu.

Les pales d’hélicoptère d’Apocalypse Now, déjà perceptibles sur « Mirror mirror », reviennent sur le très inquiétant « Birds in my head », cauchemar ambulant de moins de deux minutes qui débouche sur le sombre et guerrier « Kill the surfers » avant le final par « Interstallar orgy », une conclusion orgiaque instrumentale de plus de six minutes qui résume parfaitement un disque exceptionnel, rare et novateur.

On n’en connaît pas beaucoup, que ce soit en Angleterre ou aux USA (ne parlons pas de la France !), des groupes rock aussi inventifs, à même de livrer un disque aussi enthousiasmant, puissant et à la fois subtil.

On ne comprendrait pas que seule la Belgique francophone y soit sensible.

Ghinzu s’est déjà lancé dans une vaste tournée qui passera par Rock Werchter et sans doute, à l’automne, un Forest-National. L’invasion Ghinzu a commencé. Ne la manquez pas !

THIERRY COLJON

Ghinzu, Mirror Mirror (PiaS) : sortie lundi 30. Lire la critique du disque dans le MAD et notre reportage exclusif sur la tournée du groupe dans nos éditions du Soir de lundi.

Nos archives :

Le retour de Ghinzu, reportage en studio avec le groupe

Ghinzu joue les pyromanes aux Ardentes

Dans l’antichambre de Ghinzu (juillet 2007)

Sur le web :

L’interview en 5 parties, réalisée par FocusVif


commenter par facebook

96 commentaires

  1. caroline

    25 mars 2009 à 11 h 11 min

    d’accord pour la France et encore moins la Belgique ! mais l’Angleterre est le berceau du Rock avec les dinausores qui inventent et rénovent toujours! mais c’est votre opinion pas le nôtre! merci

  2. Prince of Darkness

    25 mars 2009 à 12 h 30 min

    ca sent l’article rédigé de bout en bout par l’attaché de presse de Ghinzu. Le public est-il dupe à ce point? “Linvasion Ghinzu a commencé. Ne la manquez pas!” Quelle mascarade.

  3. nico

    25 mars 2009 à 12 h 44 min

    Ben moi je le trouve très chouette cet album…quand à parler d’invasion…c’est l’avenir qui nous le dira

  4. AmedeeBill

    25 mars 2009 à 12 h 53 min

    A force de pondre des critiques aussi grandiloquentes que peu objectives sur ce que sortent les groupes de rock???? wallons subsidiés par la communauté française, vous sombrez dans le ridicule.

    L’invasion Ghinzu a commencé ??? oui, à voir dans toutes les kermesses à boudins de Wallonie cet été !

  5. rrr

    25 mars 2009 à 12 h 59 min

    “On n’en connaît pas beaucoup, que ce soit en Angleterre ou aux USA” y aurait pas un chouia de chauvinisme là dedans ?

  6. digz

    25 mars 2009 à 13 h 09 min

    Un article non signé qui s’assimile plus à de la propagande qu’à un quelconque essai de critique musicale honnête…..voilà qui n’aidera pas la réputation de pistonné de l’abominable Stargasm.

    Passez votre chemin, y’a rien à voir!

  7. Denis

    25 mars 2009 à 13 h 18 min

    ok, l’album n’est pas mal, mais de là à avoir un publireportage mal déguisé, y a une marge… quelle déchéance, Le Soir…

  8. Tom

    25 mars 2009 à 13 h 20 min

    Alors, je ne peux rester insensibles à tous ces commentaires. Les gars, un peu de chauvinisme. Pour un gars qui suit la scène rock Belge comme moi depuis quelques temps, ca fait longtemps qu’on attend un groupe belge à l’avant scène du rock international (même si les Girls on failli y parvenir, ou y parviendront aussi). Depuis longtemps nous avons de bons espoirs pour Ghinzu, et c’est avec ce troisième album que ces espoirs se concrétisent. Franchement, en concert, ca surpasse beaucoup! Cet article, quelques peux honirique, d’accord, ne fait que montrer l’excitation de son auteur, et l’attente d’un bon nombre de spécialistes ou moins spécialistes! Bon vent Ghinzu, le monde est maintenant à vous!(je peux aussi être honirique hein ;o) )

  9. Stéphane

    25 mars 2009 à 13 h 42 min

    Je suis assez étonné du nombre de commentaires négatifs sur cet article peut-être pas (OK admettons) impartial à 100%. Celà dit, Ghinzu est un excellent groupe de Rock Belge (soyons fiers) et rien que le titre “Cold Love”, justifie à lui seul l’achat de l’album. J’attends beaucoup de cet album et n’attendrai certainement pas au delà de Lundi pour me le procurer. Bon Vent Ghinzu, portez bien haut les couleurs de notre pays :-) , vous faites de la chouette musique.

  10. pifpafpouf

    25 mars 2009 à 13 h 57 min

    Je n’arrive pas à comprendre la notion de
    “chauvinisme” dans une une discipline artistique
    (majeure ou mineure). Ca me dépasse.
    C’est pas du foot, sorry.

  11. Alexia

    25 mars 2009 à 14 h 10 min

    Ghinzu est de retour et ca promet du bon! Du très très bon! Bonne chance et longue route à vous!
    Vivement dimanche à l’Eden…

  12. ol

    25 mars 2009 à 14 h 12 min

    C’est un excellent album, peut-être un peu trop dans la lignée des deux autres mais avec un point plus que positif: on y retrouve l’univers musical de Ghinzu avec ces ambiances très différentes et recherchées, les titres non-formattés, les textes, le clavier etc etc,

    Tout ça en fait un album excellent à mes oreilles et hautement recommandable…

    Et tout ça sans chauvinisme aucun car ce n’est évidement pas du foot… bien que, comme d’habitude dès qu’on aborde Ghinzu ici, certains commentaires ont l’air tout droit sorti d’un club de supporters à la 3ème mi-temps…

  13. rabat-joie

    25 mars 2009 à 14 h 29 min

    Un grand foutage de gueule cet article. Thierry, la maison de disque t’a payé combien pour publier cette connerie ???
    D’accord, c’est la crise, mais ressaisis-toi et fais nous encore découvrir de nouveaux groupes qui présentent une musique vraiment originale eux…

  14. Claire

    25 mars 2009 à 14 h 33 min

    “la réputation de pistonné de l’abominable Stargasm” ahah Stargasm est une bête de scène qui fait transpirer son public.

    Par contre, Forest National, ça craint.

  15. JohnFashion

    25 mars 2009 à 15 h 25 min

    Suffit juste de regarder l’attente du vrai publique de Ghinzu qui dure depuis des années pour comprendre que ce groupe mérite bien mieux que son statut actuel.

    Je ne suis pas tout à fait daccord avec la description de l’album faite dans cet article car je pense que chacun peut se faire sa propre interprétation de ce 3ème volet. C’est justement ce qui en fait sa puissance.

    Merci Ghinzu! Longue vie

  16. chipito bernardez

    25 mars 2009 à 15 h 35 min

    Tom, le 25 mars 2009 13:20, c’est le manager rasta du groupe ?

  17. Luigi

    25 mars 2009 à 15 h 40 min

    “Les Français d’Universal n’ont toujours pas très bien compris l’accent de Dalida”

    Parce que nous les Belges, nous sommes tellement plus fins qu’eux.
    Dîtes nous Thierry, si la France vous attriste tant, pourquoi écrire “Carla Bruni la dame de coeur”?
    L’unique raison pour moi de ne pas acheter le CD est votre article de propagande. Honteux pour un journaliste d’un quotidien comme Le Soir.

  18. Tom

    25 mars 2009 à 15 h 41 min

    Drôle!!! Pas du tout chipito! Mais si il y a une place de manager à prendre je veux bien… car c’est un fauteuil confortable que serait de faire la promo de Ghinzu!

  19. bousval

    25 mars 2009 à 15 h 42 min

    Pour l’instant je ne peux que juger sur les deux premiers morceaux qui sont en écoute sur myspace : Cold Love et Take It easy.

    En tant que fan de la première heure, je ne peux qu’être dubitatif quant à la qualité de ce nouvel album. Ces deux morceaux en question, surtout Cold Love, ont l’air complètement surproduit. “Deux titres aux mélodies en béton, avec un son ample et généreux, percutant, explosif.” Si avoir un son super large et superposer des couches de n’importe quoi (l’espèce de chorale sur la dernière minute de Cold Love… c’est quoi ça ??) au détriment de la qualité intrinsèque des compositions est bon signe pour T. Coljon, alors on n’est pas d’accord. Mais ce n’est pas nouveau.

    La bande FM devrait adorer… Mais on est loin de la finesse et de l’émotion de Thoughts Behind The Scene, de l’énergique et foutoire Dragon ou de la retenue du sublime Blow…

    Wait and listen…

  20. Powerful

    25 mars 2009 à 15 h 43 min

    Perso je m’en fous que Ghinzu soit belge et je trouve l’article encore bien trop retenu par rapport à la qualité de l’album. Ce troisième album de Ghinzu confirme qu’il s’agit du groupe le plus efficace et créatif du moment…pas qu’en Belgique. La production musicale mondiale actuelle est pitoyable et c’est surtout triste que c’est de petit patelin avec des petits moyens (cause principale du retard de cet album) que sorte le seul album excellent du moment…
    Pourquoi faut-il toujours que l’on crache sur les choses qu’il faut soutenir? Pour ma part, Cold Love, Mirror Mirror, The Dream Maker, This Light et This War is Silent sont des perles rares…très rares… dites-moi vite où en trouve d’autres, j’ai beau cherché je ne vois que des clones et des chansons moyennes pour le moment…mais je suis sûrement inculte qui ne connait pas de fantastiques groupes obscurs donc non critiquables…

  21. Gauthier

    25 mars 2009 à 15 h 57 min

    Critique trop partisane: j’ai l’impression de relire la critique du dernier Girls in H.dans ces mêmes pages…J’attends de voir…

  22. AmedeeBill

    25 mars 2009 à 16 h 03 min

    Ghinzu, le Muse wallon à voir cet été dans toutes les kermesses à boudins de Wallonie !

  23. musa

    25 mars 2009 à 17 h 00 min

    Album acheté sur l’iTunes Store Lundi… ce 3eme album est bien d’la bombe… Inventivité, Ambiance et énergie Ghinzuienne sont au RV… d’accord avec TC.

  24. zaza

    25 mars 2009 à 18 h 41 min

    Personnellement, je ne comprendrais pas que seule la Belgique francophone soit sensible au rock de Ghinzu. C’est qu’on n’en connaît pas beaucoup, aux USA ou en Angleterre, des groupes rock aussi inventifs.

  25. archiboy

    25 mars 2009 à 20 h 08 min

    Mais c’est Zaza sarcasme

  26. zaza

    25 mars 2009 à 20 h 29 min

    Archiboy, le jeu de mots est très drôle :D , mais mon commentaire reprend les mots employés par Monsieur Coljon dans Le Soir de ce jour.

  27. zaza

    25 mars 2009 à 21 h 10 min

    Si tu n’es pas censuré, tu seras – comme les autres intervenants allant dans ton sens – traîté de frustré ou que sais-je d’autre encore ?

  28. Noah Dodson

    25 mars 2009 à 21 h 26 min

    Electronic Jacuzzi etait un (tres) bon album.

  29. Le Soir

    25 mars 2009 à 21 h 59 min

    Ouaip, modéré, pas censuré;
    L’adresse deonto@ajp.be n’existe pas ou en tout cas, ne vous appartient pas.
    Un peu de courage. Laissez une adresse. Thierry pourra peut-être vous répondre nommément.

  30. louise michel

    25 mars 2009 à 22 h 05 min

    moi j’aime bien ghinzu, ça me donne la pêche! Hâte d’écouter leur 3e album. A propos de chauvinisme footballistique, rien à voir (je me vois mal avec un drapeau ou une casquette au concert)! Que ça décomplexifie la scène belge, tant mieux!

  31. zaza

    25 mars 2009 à 22 h 15 min

    Drapeaux et casquettes remplacés par t-shirts et badges. De toutes façons des goodies.

  32. wadafuck

    26 mars 2009 à 7 h 21 min

    OUééé encore un bon groupe belge qui va cartonner aux charts américains !
    Punaise, ça nous manquait depuis Technotronic et Soeur Sourire.

  33. Noah Dodson

    26 mars 2009 à 8 h 04 min

    Pour ce qui est des charts, depuis quand est-ce une referrence? Les premiers qui critiquent les charts sont toujours les premier a critiquer les groupes belges qui n’en font pas partie.. il faut savoir!

    Et pour ce qui est de la reussite de Ghinzu, que le nouvel album soit bon ou pas il se peut que cette fois-ci Ghinzu puisse se vendre a l’etranger, car on commence a en parler ici “grace” au film de Besson “Taken” qui reprend “Dragster Wave” pour la chanson du generique, film qui etait lui premier du “box office” avant que Nicolas Cage debarque.

  34. cler

    26 mars 2009 à 8 h 54 min

    Je ne vais pas critiquer Ghinzu par ce que je n’ai pas écouté l’album mais dire qu’il y a peu de groupes en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis qui sont inventifs, n’est pas un peu exagéré ? Parce que là je trouve ça gonflé.

  35. Bambi

    26 mars 2009 à 11 h 57 min

    l’invasion dans les petites culottes des prépubères aussi parait-il..

    et l’invasion LIVE ça nous promet de grands moments.. ils devraient arrêter de monter bourrés sur scène histoire que la musique sonne juste.. et aussi donner un calmant ou je ne sais quoi à leur nouveau ”clavier”

    Amicalement,

  36. wadafuck

    26 mars 2009 à 12 h 23 min

    Petit, petit, tout est petit, petit, petit dans ce pays petit.

  37. zaza

    26 mars 2009 à 12 h 24 min

    J’espère qu’ils reprendront “du Montevideo” sur scène. Hahahahahaha !

  38. Bambi

    26 mars 2009 à 13 h 01 min

    zaza : c’est une évidence !! un rappel sur du montevideo serait super !! mais je crois que ça ne se fera pas de peur d’éclipser ”l’inventivité” du grand frontman si talentueux !! car il faut bien avouer une chose : cet album est tout sauf une pâle copie de groupes tels que Muse, Strokes, N.I.N et j’en passe !! en fait non, parlons ”d’influences”

    mais quelle inventivité quand même !!!

    Bien à vous,

  39. pifpafpouf

    26 mars 2009 à 13 h 34 min

    Juste en passant, j’espère qu’ils
    n’ont pas osé demander un subside à la
    communauté française pour leur disque, parce que
    là je l’aurais quand même mauvaise.

  40. Marc

    26 mars 2009 à 14 h 13 min

    A quand la ukulélé session ?

  41. chipito bernardez

    26 mars 2009 à 14 h 53 min

    Les premiers titres entendus me laissent une impression correcte. Maintenant il est clair que ce n’est pas le fil à couper l’eau chaude que tente de nous refiler Le Soir.

    Le plus difficile avec Ghinzu c’est de faire abstraction des têtes à claques qui composent ce groupe. Depuis que ce dikkenek de Jean Waterlhot a rejoint le groupe à Israël, c’est impossible.

  42. ThC

    26 mars 2009 à 16 h 40 min

    Excellent album…meme si le ton de l’article peut preter a la critique, un seul conseil…l’ecoute et la, on realise que l’ambience decrite par Thierry Coljon est veritable…a tous les sceptiques, un seul conseil: rendez-vous au Vooruit le 15 Avril pour une prestation live et en discuter par apres autour d’un verre…

  43. musa

    26 mars 2009 à 18 h 37 min

    Attendre le Vooruit ? Pas besoin d’attendre le 15 avril… Ils seront ce vendredi à la RockHal à Luxembourg et aussi au belziiiiiik :-)

    ça va être chaud !

  44. zaza

    26 mars 2009 à 19 h 48 min

    L’air de rien, ces deux coquins de ThC et de musa ont réussi à placer trois pubs pour des concerts de Ghinzu dans leurs commentaires : chapeau !

    Soyons folles, à mon tour ! Le 3 avril 2009 à 20h00 Ghinzu sera au Bataclan (Paris) mais c’est COMPLET !

  45. Rog

    26 mars 2009 à 20 h 39 min

    « Il y a deux mois, on recevait enfin cet album réalisé à Londres avec le Français Dimitri Tikovoi ».
    C’est pas pour chipoter, les amis. Mais à ce qu’on dit, les choses sont un peu moins simples que ça: la collaboration aurait capoté parce que le groupe trouvait que ça ne collait pas vraiment. Mais ça, on va pas le dire, hein, trop beau cette histoire d’amitié avec Tikovoi. Ca permet de placer un peu du Sharko dans le texte…

  46. zaza

    26 mars 2009 à 22 h 20 min

    Sharko, dont l’album sort bientôt. Et qui dit Sharko, dit ukulélé :D

  47. C.Pt

    26 mars 2009 à 22 h 22 min

    Tout faux, c’est déjà fait.

  48. zaza

    26 mars 2009 à 22 h 50 min

    kékédéjàfé ? loukouléléséssion ?

  49. Noah Dodson

    27 mars 2009 à 1 h 20 min

    @ Zaza: C’etait une des premieres sessions.

    Je viens de voir la pochette du nouvel album sur le MySpace de Ghinzu. J’espere que leur album ne sera jamais reconnu a New York parce qu’il y’en a quelques-uns qui vont crier au plagiat. L’idee de la pochette ressemble fortement a celle du groupe New Yorkais “BATTLES” et le nom de l’album est…. Mirrored (sorti en 2007).
    C’est tellement gros que je demande si c’est fait expres!

    Interressant tout ca.

  50. wadafuck

    27 mars 2009 à 7 h 45 min

    Vivement la kazou session avec Ghinzu et JJ Lionel.

  51. musa

    27 mars 2009 à 9 h 06 min

    @zaza

    Mais… à la RockHal aussi c’est COMPLET :-)

  52. banksys

    27 mars 2009 à 12 h 03 min

    Je pense que ceux qui critiquent ne l’ont pas encore écouté! Je l’ai acheté lundi et je peux vous dire que j’ai rarement entendu ça.

  53. Kara

    27 mars 2009 à 16 h 14 min

    C’est si mauvais que ça?

  54. tcha

    27 mars 2009 à 23 h 11 min

    Objectivement, il prend aux tripes. En rock belge, on n’est jamais arrivé à un tel niveau. Moi, ça me suffit?

  55. myrrhman

    27 mars 2009 à 23 h 40 min

    Entendu les deux singles de l’album, surproduits et gonflés aux stéroïdes, quoique assez efficaces dans leur genre. L’invasion Ghinzu ne franchira pas le territoire de ma discothèque en tout cas, désolé.

  56. zaza

    28 mars 2009 à 0 h 26 min

    Les pales d’hélicoptère d’Apocalypse Now, déjà perceptibles sur « Mirror mirror », reviennent sur le très inquiétant « Birds in my head »

    > Y a-t-il plus cliché qu’utiliser ce son ? Merci de ne pas répondre.

    On n’en connaît pas beaucoup, que ce soit en Angleterre ou aux USA (ne parlons pas de la France !), des groupes rock aussi inventifs.

    > Je pensais qu’on écoutait plus de musique au Soir :D

    Bonne nuit les p’tits loups.

  57. Danaé

    28 mars 2009 à 1 h 19 min

    Je viens de lire tout le grand n’importe quoi de ces commentaires. Certains transpirent d’aigreur, de jalousie et de frustation,à un point tel qu’ils en perdent leur crédibilité.Dommage que nous ne soyez pas un peu plus objectifs les gars, vous gagneriez un peu plus de lecteurs. C’est quoi tout ce tollé autour du Soir? Pourquoi dès lors ne vous déchaînez-vous pas sur les Inrocks qui ont une excellente critique du 3eme album de Ghinzu(ouh la la, mais ils sont français ma parole et pas belges,tout comme toute une série de magasines et sites français qui saluent l’album à l’unanimité),sur le Télémoustique, la Libre, la DH,et j’en passe et des meilleures. Doit-on crier à la Conspiration Journalistique Internationale?Allez-vous contacter Mister Jack Bauer? Sérieux,c’est décourageant au possible de constater qu’on tente sans cesse de saborder tout ce qui approche ou peut ressembler à du succès. On peut être bon,créatif, novateur, percutant, positif et sexy, et avoir du succès, oui oui, ça existe,et en plus être belge -chose qui vous semble totalement aberrante apparemment et inacceptable à vos yeux, triste vision de l’avenir musical belge, bonne chance si vous faites de la musique-
    Dommage et un rien pathétique pour des ‘amoureux de la musique’ comme vous de ne même pas avoir pris la peine d’écouter tout l’album avant d’en faire une critique au venin de vipère.

  58. zaza

    28 mars 2009 à 9 h 15 min

    Merci pour votre intervention, Danaé.

    Un excellent week-end.

    Musicalement vôtre.

  59. pilou

    28 mars 2009 à 9 h 22 min

    @Danaé:
    le problème des talibans du rock, mon cher Danaé, est qu’ils détestent le succès sous toutes ses formes. Pour eux, un disque ou un artiste n’est bon ou intéressant que s’ils sont seuls à les apprécier. Partager ses goûts avec le grand public est inimaginable. Pour une seule raison: ils détestent les gens comme ils se détestent eux-mêmes. Il y a un mot pour ça: le RACISME. Qu’ils aillent donc en enfer et laissent des groupes comme Ghinzu ou les Girls in Hawaii, avancer à leur façon, créer quelque chose…, qu’ils laissent aux journalistes leur enthousiasme et au grand public le plaisir d’aimer la bonne musique.

  60. zaza

    28 mars 2009 à 9 h 33 min

    Pilou et Danaé, vous devriez ouvrir un blog commun.

  61. chipito bernardez

    28 mars 2009 à 11 h 09 min

    Zaza, tout ne réside pas dans l’impertinence mais il faut bien reconnaître que les commentaires ineptes de Pilou et Danaé démontrent que cette scène musicale belche tant acclamée dans les colonnes de Le Soir s’adresse avant tout à un public d’adolescents.

    Bien à vous.

  62. Eddy

    28 mars 2009 à 11 h 37 min

    Hello tous,
    Pour les avoir vu hier soir à la Rockhal du Luxembourg ! (Et je suis Français!) Ils sont vraiment énorme sur scène ! Arrêtez (pour certains)de juger sans avoir vu ou écouté ! Pour les plus curieux ou les amoureux de bon rock, allez les voir en concert et pour les “réfractaires à tout”…… Restez chez vous !

  63. chipito bernardez

    28 mars 2009 à 12 h 13 min

    Deux choix donc… Soit aller voir Ghinzu en concert et, d’office, tomber sous le charme. Soit rester chez soi.

    Qui parlait de talibans du rock plus haut ?

  64. musa

    28 mars 2009 à 13 h 02 min

    Je confirme… concert excellent hier à la RockHal (Luxembourg) !!!

  65. Eddy

    28 mars 2009 à 13 h 08 min

    Non tu n’as pas bien compris chipito ! Tu pourras enfin pouvoir parler de chose que tu connais et pas porter de jugement idiot genre “public d’adolescent” Après si tu aimes ou pas, je m’en moques royalement!Que tu écoutes de la pop, de l’electro ou autre c’est ton choix et MOI je le respecte ! Pour info, j’ai plus de 40 ans donc l’adolescence… bon week-end !

  66. chipito bernardez

    28 mars 2009 à 13 h 14 min

    Eddy, comme dans L’arme fatale, t’es trop vieux pour ces conneries. ;)

    Quant à Ghinzu, je les ai déjà vus en concert. Bref “Player one shoot again”.

    Mes choix musicaux sont heureusement très vastes.

    Enfin, bien que je sois plus jeune que vous, je trouve ridicule de s’emballer comme un adolescent quand un groupe qu’on aime se fait descendre. Avec ou sans argument. A tort ou à raison.

    Bion week-end.

  67. zaza

    28 mars 2009 à 22 h 25 min

    Eddy, votre analyse toute en finesse et en objectivité du concert de Ghinzu (et du groupe en général) est tout à votre honneur. De telles formations ont besoin de mélomanes comme vous.

  68. aka

    29 mars 2009 à 12 h 49 min

    Chuuuut, écoutez le !
    C’est un album qui transporte, innatendu !
    Pas nécessaire de se masturber mentalement …
    “Ghinzu ne prend plus à la gorge, comme sur Blow, mais bien aux tripes, à l’estomac” si vrai !

  69. zaza

    29 mars 2009 à 19 h 59 min

    Un album qui transporte, j’appelle ça un bus moi. :D

  70. pressformore

    29 mars 2009 à 20 h 47 min

    ghinzu bien ou ghinzu pas bien, là n’est pas la question, donc pour en revenir à l’article et son ton, en flandre, des journalistes se manifestent.
    check: http://www.pressformore.be/

  71. Olivier

    30 mars 2009 à 8 h 45 min

    C’est quand même dingue que dès qu’il y a quelque chose qui marche ou qui fait un peu de bruit, il faut toujours quelqu’un pour critiquer et démonter.
    C’est pas possible pour vous de juste écouter et apprécier ou non, point à la ligne ?
    Vous accordez plus d’importance à tout le foin qu’il y a par rapport à cet album et au groupe plutôt qu’à la qualité de celui-ci.

  72. joelapompe

    30 mars 2009 à 10 h 54 min

    Mais c’est justement le foin qui pose problème (dont cet article complaisant), pas le disque en soi.

  73. zaza

    30 mars 2009 à 11 h 15 min

    Joe, Olivier doit être un fan béat. Le foin, lui, il s’en fiche. Tout ce qu’il veut, c’est cette musique qui l’entraîne loin, qui transporte comme le bus 71.

  74. Olivier

    30 mars 2009 à 13 h 26 min

    Bah écoute, oui complètement, le foin j’en ai strictement rien à secouer, tant que la musique plait (que ça soit Ghinzu ou n’importe quel autre groupe) je me pose pas plus de questions…

    Mon “analyse” s’arrête la, contrairement à certains jaloux (oui je sais c’est bateau de dire ça!) qui se prennent la tête alors que ça n’a pas lieu d’être.

    Alors oui j’adore la musique que fait Ghinzu, et non je ne suis pas le pauvre fan qui va se battre bec et ongles pour défendre “son” groupe, mais bordel, si ça vous plaît pas, continuez votre chemin…

  75. joelapompe

    30 mars 2009 à 13 h 45 min

    Et ben moi, le foin, j’en ai plus à secouer que de Ghinzu. Et si “ton analyse” s’arrête à décréter que ça fait de moi un jaloux, tu es tout simplement un imbécile parce que ce n’est pas la musique qui me fait crisser des dents mais la manière de la vendre et de la promouvoir.

    Quand Coljon fait passer Ghinzu pour un groupe à la musique inédite alors que 2 ou 3 morceaux du disque plagient les Strokes et que des morceaux ambient comme à la fin de Mirror Mirror, on en trouvait des compilations entières en 1993, il n’y a pas qu’un problème de journaliste racontant n’importe quoi.

    Se pose la question du pourquoi n’importe quoi.

    Libre à toi de t’en foutre. Libre à moi de trouver crétin que tu puisses résumer ce mécontentement d’un usager de l’information par de la jalousie, de la frustration ou même un manque de chauvinisme.

  76. zaza

    30 mars 2009 à 14 h 07 min

    long silence…

    :D

  77. Olivier

    30 mars 2009 à 14 h 53 min

    Je pense qu’on ne tombera jamais d’accord au vu de nos oppositions…!

    Donc comme tu dis, libre à chacun de penser ce qu’il veut, personne n’y changera rien et ça ne changera rien à la face du monde quoi qu’il arrive !

  78. moris alain

    30 mars 2009 à 15 h 19 min

    que de discution mais quoi de plus normal quand l attente est aussi forte. mirror mirror ne me transporte pas d ou déception! ou est blow ou jacuzzi? je l enleve et je met Archive à la place
    sans surprise mais tjrs aussi excellent, je plane…voila un groupe qui transporte..!

  79. Marc

    30 mars 2009 à 16 h 13 min

    pourtant en parlant de transport il avaient vendu leur musique pour la pub de la SNCF ^^

    quelle ironie :D

  80. sa

    30 mars 2009 à 16 h 13 min

    j’ai écouté les morceaux sur myspace… c’est bon, même très bon, mais de là à faire un éloge aussi éclatant… c’est un peu toooo much!
    je trouve que cold love est un peu du tout et du n’importe quoi, faut ptet écouter plusieurs fois pour s’accomoder au chaos… take it easy est pas mal dans son genre… la voix ‘crooner’ est embetante par moment…
    it does not beat dragster wave sorry…

  81. joelapompe

    30 mars 2009 à 17 h 08 min

    “Je pense qu’on ne tombera jamais d’accord au vu de nos oppositions…!”

    Mais quelle opposition? Ghinzu, je ne trouve pas ça mauvais, ça ne m’intéresse pas, c’est tout. J’ai écouté Mirror Mirror, j’ai entendu un ENIEME truc qui ressemble aux Strokes et à Muse, sans pour autant trouver ça nul mais bon… Pourquoi voudrais-tu que je t’amène au bûcher parce que toi, tu trouves ça terrible…

    Ce qui m’horripile, je le répète, ce n’est pas le groupe ou sa musique. C’est le fait qu’un journal laisse imprimer n’importe quoi dans ses colonnes, pour des raisons qui sont en plus, quelque peu douteuses, voire carrément problématiques.

    Et ça, ca peut carrément changer la face du monde, figures-toi. Bien sûr, ici, on est dans la culture, cela ne porte pas forcément à de graves conséquences. Mais imagines un tel traitement de l’information par rapport à une démarche politique. Ca porte un nom, figures-toi : propagande!

    Alors, une fois de plus, libre à toi de t’en foutre. Mais une fois de plus, dénoncer la propagande, ce n’est pas réagir contre les goûts musicaux de quelqu’un, c’est tout simplement refuser une forme de manipulation, qui plus est indigne d’un journal faisant tant de cas de la déontologie (qu’il pratique à vitesses variées, voir aussi la pub à peine cachée pour Fluide Glacial il y a quelques jours…)

  82. Olivier

    30 mars 2009 à 17 h 47 min

    Oula, moi je n’étais pas aller si loin dans la réflexion, j’en étais juste resté à Ghinzu aime ou aime pas !

  83. zaza

    30 mars 2009 à 21 h 18 min

    Monsieur Coljon devrait écrire un livre sur Jacques Séguéla. Après “La dame de coeur” pour Mme Sarkozy, un titre comme “Le Fou du Roi” sonnerait bien. ^^

  84. Lars

    30 mars 2009 à 22 h 08 min

    Encore une fois la foule et les médias crient au génie, car Ghinzu, avec sa pâle copie de rock anglo-saxon, en anglais dans le texte (y a un titre en français sur le dernier opus, bravo!) va enfin pouvoir exporter le rock belge (une de nos spécialités avec les moules frites, c’est connu), bien au delà des frontières bruxello-parisiennes. Trépidant!

    Voici d’ailleurs un extrait éloquent paru dans un autre quotidienn
    , LLB (http://www.lalibre.be/culture/musique/article/491844/ghinzu-enfin.html):

    “Outre-Manche, à intervalles réguliers, de nouveaux groupes sont adoubés sauveurs de la brit-pop par la presse musicale. Tel est un peu le cas de Ghinzu pour une Belgique francophone qui attend toujours son dEUS. Ghinzu est, en tout cas, un des rares à afficher une originalité capable de lui ouvrir quelques marchés internationaux. C’est dire les enjeux liés à la sortie de “Mirror Mirror”.”

    Puis quand je lis la remarque de M. Coljon sur la prétendue inventivité de Ghinzu par rapport à d’autres groupes issus des USA, UK et de la France, je ne sais pas si je dois rire ou pleurer…

    À choisir, je préfère la scène parisienne avec les Second Sex ou les Naast, qui s’inspirent également d’un autre genre de rock mais délivrent une musique qui a au moins un lien avec leur culture : la langue française (même si les second sex ont opté pour le bilinguisme français-anglais sur leur album).

    Bref, le nouvel album de Ghinzu : certains belges francophones (et autres gentils sympathisants) vont l’adorer parce que ce sont des belges francophones qui chantent en anglais et se comportent comme les vraies stars du rock, les autres vont l’ignorer et préférer l’original à la copie.

  85. Noah Dodson

    31 mars 2009 à 2 h 17 min

    Pour ce qui est du debat sur la langue, comme l’a dit David Bartholome dans une interview en Janvier “je chante en Anglais parce que c’est comme ca que j’ai appris la musique, en ecoutant des groupes Anglais et Americains, je peux pas chanter en Francais”, et ca se comprend. Par contre quand les Girls in Hawaii chantent en ANglais ca ressemble a rien.

  86. zaza

    31 mars 2009 à 7 h 56 min

    Une pub pour le TGV, un titre sur la BO du film Taken. Ouf ! Heureusement que Mr Stragasm n’est pas grossiste en salaisons dans ses autres activités professionnelles ^^

  87. Marc

    31 mars 2009 à 10 h 02 min

    il est VRP dans les foires au boudin c’est presque pareil ^^

  88. Claire

    31 mars 2009 à 19 h 04 min

    Merci Lars pour cette bonne tranche de rire. J’ai pas pu m’empêcher de ricaner à “les médias crient au génie, car Ghinzu, avec sa pâle copie de rock anglo-saxon…”
    suivi du brillant
    “les Second Sex ou les Naast, qui s’inspirent également d’un autre genre de rock mais délivrent une musique qui a au moins un lien avec leur culture : la langue française”

    Mouais, les Naast on en parle déjà plus. Pistonnés et mauvais (ils ont vraiment pas de chance, hein). J’aurais plutôt utilisé l’adjectif pâle copie pour la scène parisienne.

  89. zaza

    31 mars 2009 à 19 h 40 min

    En scène, les puristes de la scène rock ;)

    Allez, je file devant ma télé. Y a pas D6bels aujourd’hui ? ^^

    Bisous.

  90. Lars

    1 avril 2009 à 0 h 35 min

    Claire,
    Je ne comprends pas la raison de votre ricanement ? Je ne dis pas que cette scène parisienne est particulièrement brillante, je dis juste qu’à choisir, c’est elle que je préfère car elle est déjà plus inventive que la scène rock belge qui ne fait que singer les groupes internationaux. Oui ces parisiens sont surement protégés par une certaine presse, pistonnés, etc mais ils ont au moins le mérite de chanter en français (ou du moins partager les deux langues), langue que le public de leur pays est au moins susceptible de comprendre. Loin de moi l’envie de défendre la langue française à tout prix, mais qu’on arrête de parler des groupes comme Ghinzu et consorts comme les sauveurs d’une scène rock belge francophone, ça n’a aucun sens.

    Par contre je me suis bien fourvoyé dans les noms : je voulais parler des shades, et non des naast. mais j’imagine que ça ne change pas grand chose pour vous?

    Tant qu’on est dans les exemples, AS Dragon était aussi un bon groupe rock qui mêlait anglais et français. Mais bon, ça ne ressemblait ni à du Muse, ni à du NIN, ça devait sans doute être inintéressant.

    Puis critiquer un groupe de mauvais et pistonné sur une page dédiée à Ghinzu c’est l’hopital qui se fout de la charité !

    @ Noah Dodson,
    Oui ok. Fort heureusement, d’autres avant lui ont osé faire autrement que ce qu’ils avaient appris.

  91. Noah Dodson

    1 avril 2009 à 8 h 10 min

    @ Lars:

    Je trouve l’argument un peu facile “heureusement, d’autres avant lui ont ose faire autrement”.
    Je crois pas que le but soit de forcer a faire quelque chose de different, inovatif, le but est de s’exprimer. Si t’as grandi avec ca dans les oreilles, c’est impossible de t’en debarrasser: ce sera une majeure influence dans ton futur que tu le veuilles ou non. Je crois que l’ecriture en Anglais leur vient donc naturellement, je doute qu’il y ait une vraie manipulation derriere tout ca. Ca me rappelle Amy (chanteuse du groupe Canadien “Stars”) qui m’a dit (apres lui avoir demande pourquoi avoir decide de faire une chanson en Francais seulement sur le dernier album — elle habite a Montreal) que c’etait venu totalement instinctivement, a force d’etre entourree de Francais a longeur de journee, elle s’est mise a ecrire en Francais.

    Donc, pour en revenir au point, je trouve ca un peu facile d’attaquer un groupe sur “la maniere d’expression”. Pour ce qui est du reste, j’ai plutot envie de rejoindre le troupeau et dire que les deux chansons sur MySpace n’ont rien d’original du tout, mais tout comme la photo paradoxale “Walk To Paradise Garden” de Eugene Smith: ca a beau en faire gerber certains, techniquement y’a rien a redire (ce qui n’etait pas le cas dans Electronic Jacuzzi et qui faisait son charme)

  92. Le ber°°)

    1 avril 2009 à 9 h 23 min

    Que de ceci, que de cela?.Que GHINZU chante en anglais ou en espagnol, qu est ce qu on s en fout après tout cela n enlève rien au talent!! En belgische ça devrait mettre tout le monde d accord,et puis l anglais qu en on comprend pas, cela donne un côté mystère qui nous permet d imaginer ce que l on veut.J aime leur musique,hier j ai été pour acheter leur 3ème opus sans succès,tous vendu..,déjà!
    PS: on m a toujours pas payé pour mes dires et pas médire,°°).

  93. chipito bernardez

    1 avril 2009 à 9 h 38 min

    1er avril !!!!!!! :)

  94. Kara

    1 avril 2009 à 10 h 58 min

    lars, j’espère vous avoir mal compris. Ghinzu ressemble à NIN???!!!

    Pas d’insultes à Trent svp.

    Sinon, je rejoins l’avis de certains ici. Cet album n’est pas mauvais, ce se laisse écouter, ça va tourner en forte rotation sur Pure FM, ce qui n’est pas nécessairement un gage de qualité mais ce n’est certainement pas l’album qui va révolutionner l’histoire du rock comme veut nous le faire croire Coljon, dont on peut d’ailleurs se demander de plus en plus si le métier n’est pas attaché de presse plutôt que critique musical

  95. joelapompe

    1 avril 2009 à 12 h 17 min

    Le meilleur groupe français “qui ne ressemble trop à rien” (c’est un compliment dans le contexte), c’est PONI HOAX.

  96. Claire

    1 avril 2009 à 13 h 15 min

    Maintenant je ne mets pas toute la scène parisienne dans le même sac, par exemple nouvel album de Phoenix est très bien (certes ils chantent en anglais, mais c’est la langue qui sied le mieux au rock :) ). Mais il n’y a rien à faire, je ne peux m’empêcher de danser sur Mirror Mirror à fond les ballons et de me dire que c’est une tuerie. Après, Ghinzu et consorts sont BONS. Donc, la question du piston ne me dérange pas, puisque la qualité y est. Le problème se pose quand on surexpose des groupes parisiens médicores (à la limite du plagiat) et qui “chantent en français ENFIN!!!!”

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>