Bob Dylan comme un jour sans fin

bob1.jpgL’icône de la musique populaire américaine était à Forest-National mercredi tandis que « Together through life », son nouvel album, sort ce week-end.

En tournée quasi ininterrompue depuis 1984, Bob Dylan (68 printemps le 24 mai prochain) passe quasi la moitié de l’année sur les scènes du monde entier qu’il arpente régulièrement depuis le lancement de son « Neverending Tour », lancé il y a 25 ans. Et à chaque fois, les concerts sont complets –celui de Forest l’était depuis belle lurette- et le public de plus en plus large attend ses moments avec une ferveur sans nom. Pas besoin de retracer sa carrière ni son importance dans la sphère musicale pour savoir que Bob Dylan est sans doute le dernier représentant de la musique populaire américaine aujourd’hui. Folk, country, blues, rock’n’roll, il a digéré, intégré et malaxé depuis une bonne quarantaine d’années toutes les facettes et couleurs de la musique en l’habillant d’une poésie qui n’appartient qu’à lui. Alors que son nouvel album atterri dans les bacs ce week-end, le recommandable Together through life, que nous évoquerons dans notre édition de demain vendredi, Bob sillonne l’Europe ce printemps.
A 20h32, exactement, le « patron » débarque flanqué de ses cinq musiciens. À droite de la scène, derrière un petit orgue –il n’empoignera sa guitare qu’à une seule reprise, pour le magnifique « Man in the long black coat »- Bob Dylan démarre avec The wicked messenger » exhumé de John Wesley Harding (1967).

Si le son mettra deux ou trois chansons avant de se stabiliser, on peut raisonnablement écrire que le concert de mercredi était très inspiré. Bien sûr, il a fallu faire abstraction du batteur trop carré et envahissant mais l’intérêt et le plaisir d’un concert de Dylan, on le trouve aussi dans le choix du répertoire. Et mercredi, si le chanteur joue toujours les incontournables « Like a rolling stone », « All along the watchtower » ou « Blowin’ in the wind », c’est lorsqu’il s’écarte des sentiers battus qu’on apprécie encore plus. Et bien que « Blind Willie McTell », hommage au célèbre chanteur et guitariste de blues, n’est pas de ses plus obscures, l’entendre en live a fait son petit effet.
Ultra concentré et attentif, d’un geste de la tête ou d’un regard en direction de ses musiciens pour donner des consignes, Dylan joue son clavier et apporte une petite touche à la Booker T tandis que ses deux guitaristes, Denny Freeman et Stu Kimball tricotent de beaux riffs et solos allant jusqu’à offrir un riff bien boogie à « Highway 61 revisited ».
Avec un répertoire dont la bonne moitié est en provenance des années soixante (quatre chansons sont extraites de l’album Highway 61 revisited), Bob n’a eu aucun mal à régaler ses ouailles pendant les deux heures d’un concert plutôt enlevé, parfois sec et hargneux et finalement très rock. Ah oui, l’artiste n’a prononcé un mot, à part pour présenter ses musiciens, pendant les 120 minutes. Normal, quoi.

PHILIPPE MANCHE

Setlist

Liste des chansons interprétées ce mercredi 22 avril 2009 à Forest-National.

The wicked messenger.
It’s all over now, baby blue.
Man in the long black coat.
Stuck inside of mobile with the Memplis blues again.
Blind Willie McTell.
Desolation row.
Honest with me.
Sugar baby.
Highway 61 revisited.
Ballad of a thin man.
I don’t believe you (she acts like we never have met).
Ain’t talking.
Thunder on the mountain.
Like a rolling stone
All along the watchtower.
Spirit on the water.
Blowin’ in the wind.


commenter par facebook

23 commentaires

  1. MoriArty

    23 avril 2009 à 10 h 48 min

    Holy fuck, il a joué Desolation Row… *_*

  2. xav

    23 avril 2009 à 12 h 30 min

    c’est quand même toute une affaire un concert de dylan

    ok j’ai pas à me plaindre avec ce qu’il a joué hier (desolation row, indeed…)

    et dieu sait que je l’aime lui et sa musique

    mais nondidju j’aurais voulu buter ce putain de batteur…quel con celui-là il se croyait à un concert de metallica ou quoi?!

    et puis quel son de chiotte…

    enfin, la voix de bobby est complètement foutue – c’est à se demander si il ne devrait pas confier le chant à quelqu’un d’autre.. ou je sais pas moi

    c’est presque ironique: c’est une soupe complètement inaudible et pourtant tu as quand même 8000 personnes pour claquer 50 euros le ticket et applaudir à tue tête – moi y compris…

    il est vraiment pas croyable ce mec
    ;-)

  3. lio

    23 avril 2009 à 13 h 04 min

    pas d’accord avec M Manche..
    ma review ici:
    http://concerts-review.over-blog.com/article-30582861.html
    par contre d’accord avec Xav, sinon que j’ai pas applaudi une seule fois…

  4. Stefano

    23 avril 2009 à 13 h 25 min

    Grosse déception! Concert trop rock, centre de la scène vide en permanence, Bob collé à son clavier en tournant les épaules à moitié de la salle, pas d’écrans, aucun contact avec le publique, pas des véritables émotions, les cœurs se sont un peu chauffés sur deux ou trois morceaux classiques sinon on été juste abasourdi par une musique fracassante et de qualité discutable. Bob reste quand même un immense artiste, mais pas lors de ce concert.

  5. Justin

    23 avril 2009 à 13 h 56 min

    enfin, la voix de bobby est complètement foutue – c’est à se demander si il ne devrait pas confier le chant à quelqu’un d’autre.. ou je sais pas moi

    —@xav

    C’est ce qui m’a empêché d’y aller, surtout en pensant aux 50€ en temps de crise… J’ai ses albums studios, et en studio sa performance est plus receptible qu’en life. Même si ce n’était pas une question de voix, c’est que le bonhomme va loin dans ses créations musicales, en étant au courant de ses références on l’aprécie mieux. Alors sur scène quand tout file à la seconde, on risque de se faire une idée fausse. J’ai surout aimé un concert de lui, je crois en 2002 si ma mémoire est bonne, à F.N.

    Par ailleurs, je me demande pourquoi ces chanteurs tuent leurs cordes vocales à la cigarette et à l’alcool. Pour améliorer sa voix, Mark Knopfler a dû arrêter de fumer. Fumer en faisant ce métier reviendrait pour un sportif de boire une amphore de vin avant chaque compétition. Il n’irait pas loin.

    Mais comme vous dites, Bob Dylan reste Bob Dylan.

  6. Alex

    23 avril 2009 à 14 h 05 min

    … un concert surprenant oui! Dylan derrière un clavier oui un clavier et pas derrière une guitare, même pas face à son public et pas un mot (sauf pour présenter son groupe heureusement!)

    Un groupe qui est resté très statique (sauf le batteur). Un enchaînement de morceaux musicalement très semblables parfois très long. Certains morceaux plus connus sortaient du lot comme “Like a rolling stone” qui a suscité un vif engouement du public.

    Un son lourd en continu et pas un seul morceau Dylan, guitare et harmonica. Dommage !

    Très bon solo de guitare et très bon solo à l’harmonica.

    Je vais vite me remettre à écouter les albums studio pour très très vite oublier ce concert très très moyen.

  7. Justin

    23 avril 2009 à 14 h 34 min

    Je n’aime pas comparer les artistes. Ce n’est pas mon intention. mais j’ai eu l’occasion de suivre Eric Clapton à Anvers en 2006. Il peut vraiment éveiller le public, rallier tout le monde à sa représentation, même si on n’aimait pas sa musique. Je crois qu’en life, il a une communication plus facile avec le public, plus terre à terre et moins intellectuelle.

  8. fazh

    23 avril 2009 à 14 h 47 min

    Moi aussi, j’ai été fortement déçu… je ne m’attendais pas à ce qu’il chauffe la salle mais de profil pendant 2h avec ce psychopathe de batteur: trop pour moi! Finalement je le préfère enfermé dans mon iPod!

  9. lio

    23 avril 2009 à 14 h 47 min

    pour comparer ce qui n’est pas non plus comparable: charles aznavour a chanté 25000000 fois “la boheme” sur scène et a chaque fois c’est un grand frisson qui vous parcourt le dos ! !
    on a du charisme ou on n’en a pas ! !
    bob dylan a chanté “blowing in the wind” et tout le monde regardait sa montre.. (j’exagère a peine)

  10. Michel

    23 avril 2009 à 14 h 52 min

    Grosse déception…….complètement d’accord avec xav….

  11. Justin

    23 avril 2009 à 15 h 24 min

    Lio,

    en cliqant sur ton pseudonyme je viens d’entrer sur une page où il y avait une critique plus dure de la performance d’hier de B.D.

    Il y a peu je lisais sur un forum français les déceptions des gens qui ont été le voir à Paris en même temps que Sarko et Carla.

    Une critique d’entre plusieurs disait ceci qui est vrai pour moi: Bob Dylan est certainement un songwriter de génie, comme performer il est très moyen.

    Dans ce business, quand on suit les production sur scène des groupes comme Deep Purper, Le défunt Sam Cooke ou Dire Straits, on voit où placer les qualités de chacun.

    Quand on fait un commerce, on respecte les clients. Penser qu’un boxeur vienne sur le ring en étant ivre, il le ferait une fois, et aucun organisateur de pereil événement pas plus qu’un spectateur ne le prendrait plus au sérieux.

    Maintenant ces gloires de la chanson tuent leurs premiers instruments naturels en consomant divers produits nuisibles à leur voix, viennent sur scène et ratent leurs concerts, mais à la suivante représentation, il se trouve toujours des fans pour les suivre.

    Je pense que le seul fait de mal gérer sa voix, (même s’ils règlent leurs instruments constamment) suffit pour qu’on les replace là où ils sont.

    Je dis ceci tout en étant un grand fan de Bob Dylan. Mais une chose est sûre, pour que je rachette un seul des albums de ses chanteurs, le merchandaïsing des maisons de disques ne suffira plus.

    Entre autres albums condamnés: le dernier de Mark Knopfler (je pense qu’il fait moins bien la musique folk que le rock de ses débuts) ou le dernier de Neil Young que je trouve très peu travaillé, ou encore Bruce Springstten qui nous a sorti un brouillon comme album la dernière fois.

    Mais ça, c’est moi qui le dit, d’autres ont certainement des idées différente.

  12. Michel

    23 avril 2009 à 15 h 38 min

    Justin…en lisant tes critiques, il faut croire que tu ne te rends guère aux concerts…
    car voir Mark Knopfler, Neil Young et le Boss c’est l’EXTASE…..(au contraire du vieux Bob…)
    A+

  13. Stef

    23 avril 2009 à 15 h 54 min

    hep,
    je rejoins (sic) l’avis presque général : concert lourd comportant autant d’émotion que de tabac dans une cigarette (sic) trop finement roulée.
    Les musicos ont du métier mais le Zim est définitivement trop discret (mais bon, le bassiste a compensé : il a quand même fait 3 ou 4 visites au batteur ;-) )

    Ok on ne peut pas avoir un concert “best of” mais pfffff faut aussi pouvoir sortir des “tubes” histoire de chauffer l’ambiance : j’ai rarement vu Forest aussi statique.

  14. Alexis Grau

    23 avril 2009 à 18 h 01 min

    Je comprend pas vraiment vos commentaire les amis =)
    j’ai passer le concert a premier rang et j’ai trouver ce concert bien plus enorme que celui de Mark Knopfler l’année passée !!!!
    Vous étiez peu être trop loin =) Mais c’etait genial

  15. Justin

    23 avril 2009 à 18 h 13 min

    Michel.

    Je vais bien souvent aux concerts. Mais quand de bons artistes passent.

    Mes critiques ne concernent pas que les concerts, ils parlent aussi des albums studios.

    Je précise: le dernier album de Bruce Springsteen contenant working on a dream est un Brouillon et il est irrespectueux de sa clientèle de vendre un produit non fini, ils ne vont pas nous mettre aux régimes des mises à jours comme en informatique.

    Young aussi vient de sortir un album qui n’a rien avoir avec ces deux précédentes productions. Mais il fallait s’y attendre, il sort quasiment un album par an.

    Maintenant life il est Super.
    Mark Knopfler est bon presque sur les deux terrains.
    Sauf qu’en Studio le public l’attend quand il sort des trucs ressemblant à ses débuts avec Direstraits. mais il se cantonne au folk et il ne le fait pas aussi bien.
    J’ai apprécié qu’il ait arrêté de fumer pour améliorer sa voix.

    Bob Dylan est un song writer de premier plan. Mais en life il a beaucoup de flop.
    Exception faites de certaines représentations. En 2002 et 2000, il m’a ému au point que j’avais le sentiment qu’il ne chantait que pour moi.

    Petite remarque sur Mark Knopfler. Quand il est venu défendre son album avec Emmylou Harris, les fans ont cru qu’il n’avait pas la même énergie à cause de laprésence de cette dernière. C’est faux. Emmylou Harris est une chanteuse et interprète en or.
    Je l’ai vu dans sno rayon, elle vaut comme dirait Mark Isaie du bonheur à l’état pur.

    Je regrette aussi que les fans de musique ne disent pas à leurs artistes ce qu’ils pensent d’eux même via les organisateurs de concerts.

    Quant un type comme Keith Richard vient sur scène en ayant consommé toute une récolte de cocaïne, il faut oser lui faire savoir qu’on ne veut plus le revoir sur nos scènes, tout rollingstone qu’il est.

    Dans mon secteur aussi, si j’étais un professionnel si peu attentif on me jugerait aussi durement.

  16. Alain Javeau

    23 avril 2009 à 18 h 14 min

    Quel plaisir Bob Dylan prend-t-il à massacrer à ce point ses merveilleuses chansons? Pour moi c’est tout à fait incompréhensible. D’autre part, le pauvre Bob n’est plus capable de moduler sa voix. Quant à son batteur : insupportable…
    C’est indéniablement le plus mauvais de tous les concerts que j’ai vu de ma vie.

  17. JM RUAUX

    23 avril 2009 à 21 h 15 min

    Je pensais vivre un moment exceptionnel avec cette légende, “dernier survivant” des années Rock&Roll …

    Immense déception !

    Aucun jeu scénique, aucune connivence avec son public, un tiers de la salle n’a vu que son dos, des musiciens jouant entre eux à celui qui fait le plus de bruit (surtout le batteur) et le pire : un son apocalyptique sursaturé qui rend les rares tubes “historiques” interprétés méconnaisables !

    Dommage pour un concert à 54 € !

  18. eb

    23 avril 2009 à 22 h 12 min

    Je crois que c’est la 5 ou 6e X que je voyais le Zim à Forest.

    2X génial. Les 2 premières…J’aimais l’artiste au point d’avoir fait un mémoire universitaire sur lui…Désormais je boycotte. Et je vote Neil Young.

    Avant hier, j’ai aimé Man with a long black coat…Et puis plus rien. Ah si…La classe des musicos.

    PS: si le batteur a joué lourd et carré, c’était, à mon avis, pour structurer un groupe peu place et obligé de guetter l’imprévisible Bob.

    PS 2: Je me fous que sa voix soit éraillée à en crever. Et qu’il communique aussi peu. Mais indépendamment de tout ça, c’était mauvais.

    Dire que c’était bien ce concert (cfr Ph.Manche, je crois que c’est jouer la carte de la provoc. Du, “je pense pas comme ceux qui y connaissent rien”.

    Comme Bob quoi.

    eb

  19. stef again

    24 avril 2009 à 7 h 10 min

    Elliot Murphy ! je me souviens d’un concert (l’année dernière) de msieur Murphy à l’AB box.
    L’anti-thèse de ce que nous a prodigué le Zim.
    Ok Murphy n’a pas le “back catalogue” de Bob, mais sur scène, c’est carrément l’esprit folk rock.
    super contact avec le public ! Lors de ce concert, toute la sono est tombée en rade … et qu’à t il fait ? hop, tout en accoustique et sans micro -> 1/2 heure de pure complicité ! un pro et du bonheur.
    Autre remarque : on ne peut pas attribuer le son “approximatif” à la salle de Forest (même si), j’ai vu 2x Peter Gabriel dans cette salle, et il n’y avait rien à redire.
    Il y a des betonneurs et des gars qui font dans la dentelle ;-)

  20. Justin

    24 avril 2009 à 8 h 15 min

    eb–PS 2: Je me fous que sa voix soit éraillée à en crever. Et qu’il communique aussi peu. Mais indépendamment de tout ça, c’était mauvais.

    — J’écoute Dylan comme si je regardais un tableau de Picasso ou comme je lirais un Albert Camus ou Umberto Eco. -

    C’est en écoutant sa musique que j’ai appris que l’art de faire la musique ressemble à un tableau ou un récit sonore.

    Mais il faut des instruments qui s’accordent pour faire un beau morceau, de même qu’il faut de bonnes couleurs pour faire un beau tableau.

    La voix est un instrument musical que tout professionnel conscient et respectueux de sa clientèle est appelé à entretenir. Il ne le fait pas. Fumer comme une locomotive et boire comme il le fait ne ressemble pas à l’attitude d’un professionel de ce milieu.

    Est-ce-que les athlètes se nourissent comme n’importe qui pour se produire dans leur discipline ? A-t-on la même critique vis-àvis d’un mateur que d’un professionnel ?

    Sur scène, j’estime qu’il faut une attitude de meneur pour un chanteur ou un groupe de chanteurs, qui fasse que le public communie à l’aventure artistique que l’on est en train de partager.
    Or Monsieur Dylan n’en tient pas compte.
    En tant que client, je m’estime moins bien servi par le présentateur qu’il est.

    Je précise que la gloire qu’ils ont ne vient de nulle part ailleurs que des admirateurs qui leur prêtent attention. Les admirateurs, les vrais qui ne cultivent pas l’art du fanatisme dégenté.

    Au vu de ses prestations (depuis 2000, je n’ai raté que le concert d’avant hier), j’estime que tout artiste estimable qu’il est, il ne vaut pas que je claque mes sous pour suivre son dos et des prestations étriquées.

    J’ai quasiment acheté tout de lui, entre autres le dvd des travelling willburys, où tout le monde lâche un mot et lui apparaît distant. Ça ne le rend pas sympathique.

    Il n’a pas besoin d’être sympathique, mais on sent le besoin de s’en détacher.

    A la logique d’acheter un produit pour son utilité, je préfère de loin écouter ses albums studios et ne plus suivre ses concerts.

    Et cela vaut pour beaucoup de ses pairs et collègues.

  21. DZ

    24 avril 2009 à 8 h 35 min

    A tous les déçus du vieux Bob, n’hésitez pas à jeter une oreille sur la nouvelle génération…

    http://blog.lesoir.be/frontstage/2009/04/23/un-will-oldham-roots-bloody-roots/

  22. cinéphile

    24 avril 2009 à 11 h 02 min

    bonjour,
    je n’ai pas vu Dylan à FN ce mercredi… et je le regrette énormément.
    j’ai déjà vu Dylan 6 ou 7 fois en concert (la 1e au parc Josaphat… il y a +/- 25 ans (et avec Santana en 1e partie)), parfois brillamment accompagné (Tom Petty), parfois moins – mais je ne l’ai jamais regretté.
    alors oui, il chante mal (toujours été), non il ne parle pas au public (jamais fait), quand au light-show (quel light-show ?) ou la ‘prestation scénique’ (la quoi ?), cela ne l’a jamais intéressé.
    Dylan vient chanter des chansons – et uniquement cela – et ce sont sans doute les meilleures chansons qui aient jamais été écrites.
    mais oui, le live n’est pas la meilleure manière de le découvrir et oui, à près de 70 ans, on ne peut pas vraiment espérer une amélioration -
    quand à sa voix… elle a toujours été bizarre.
    alors je comprends tous les commentaires – et ceux-ci sont certainement corrects – mais il n’empêche, je n’ai pas vu Dylan à FN ce mercredi… et je le regrette énormément.

  23. moimoi

    17 juin 2009 à 10 h 02 min

    plus de voix, il devrait arreter de chanter tout simplement.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>