A comme Anaïs et Dominique A

Arthur H, Ayo et Amadou et Mariam sont déjà passés par la Belgique qui attend encore Dominique A et Anaïs, qu’on a pu voir à Bourges, jeudi soir.
BOURGES

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL

Tous sont passés par l’AB ces derniers mois et tous se sont retrouvés, jeudi, sous le Phénix à la même affiche : Arthur H, Ayo et Amadou & Mariam. Ce festival d’A leur a permis de confirmer leur popularité devant six mille personnes grâce à un charme aussi indéniable que la qualité de leurs chansons. Une quatrième artiste s’était ajoutée en deuxième position dans cette affiche à 30 euros : Anaïs. Celle-là, on ne l’a pas encore vue chez nous dans son nouveau spectacle, à l’instar d’un Dominique A qui a offert à Bourges l’exclusivité d’un concert en solo dans une petite salle médiévale : le palais du duc Jean.

Commençons par Anaïs et le lancement de son Love Tour. Habituée du festival – elle y venait pour la quatrième fois – la chanteuse grenobloise affirme ses ambitions estivales avec un show rock’n’roll, en mini-robe noire à volants et bottes. Occupant la scène comme jamais, Anaïs affiche une aisance que des petits problèmes techniques (du côté du guitariste) n’ont pas réussi à entamer. Anaïs, c’est la bonne copine qui n’a rien de plus mais ose tout dire, avec un toupet libérateur. Ses histoires d’amour, ses fantasmes, sont partagés par tant de gens qu’il est aisé de s’y reconnaître. Anaïs passe de l’anglais au français, rappelle son Cheap show, reprend « Dancing with myself » de Billy Idol, monte des petits sketches avec ses musiciens… Une vraie tornade noire entre blues, rock et chanson française.

Dominique A est beaucoup plus calme et il y avait du religieux dans ces retrouvailles au cœur des pierres centenaires de ce palais à la sobriété qui allait à merveille à la musique tout en dépouillement du maître nantais de Bruxelles. Entouré de ses machines et instruments, passant du clavier aux guitares tant électrique qu’acoustique, Dominique a passé en revue son superbe album La musique, comme il nous a offert un inédit du même tonneau (« Manset ») et quelques perles du passé. Il se dégage de l’artiste au physique impressionnant une telle force, une telle sérénité, une telle beauté dans le chant et les textes que le concert en devient zen à mourir. Devant 200 personnes aux anges, Dominique a révélé la face intérieure d’une musique réellement unique, à la fois profonde et sensible. Des concerts comme ça, on en redemande. Vendredi, il allait rejoindre les invités d’Emily Loizeau, en résidence, trois jours, au Palais Jacques Cœur. On en reparle lundi.

Au tour de Veence

Dans la section concours Découvertes, la Belgique était cette année représentée par le rappeur slammeur Veence Hanao. Une présence soutenue par son album Saint-Idesbald aux accents aussi bien jazz qu’électro et chanson. Une originalité qu’on retrouve dans les textes et qui devait séduire les professionnels (programmateurs, journalistes, labels…) présents dans la salle à l’heure de la sieste. Veence avait moins d’une demi-heure pour convaincre. Après un début un peu laborieux, amorphe, Hanao a lentement remonté la pente pour terminer en force et susciter les réactions enthousiastes de l’assemblée. Pour La Nouvelle République, « Veence Hanao apporte une dose de poésie, dans un monde pas si noir », alors que d’après Le Berry Républicain, « Le jeune Belge sait se faire poète et rappeur à la fois. Un rappeur classe, dans sa veste de costard, qui sait jouer du texte sur tous les sons. (…) Poète déchiré, amoureux blessé, il slamme son désespoir sans pudeur, et les amateurs ne s’en privent pas ». Les Français ne le savent peut-être pas encore, mais avec Hanao, Deano et Baloji, la Belgique du rap a là une fameuse triplette.

THIERRY COLJON

 

Arthur H sera aux Francos de Spa le 19/7.

Ayo, ainsi qu’Amadou & Mariam, seront à Couleur Café le 26/6.

Anaïs sera aux Nuits Botanique le 13/5 et aux Francos le 19/7.

Veence Hanao sera aux Nuits le 9/5 et à Spa le 17/7.


commenter par facebook

1 commentaire

  1. lio

    24 avril 2009 à 16 h 23 min

    dominique a est un artiste incroyable, exceptionnel…
    un moment magique au passa porta festival par ici
    http://concerts-review.over-blog.com/article-29667411.html

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>