Calogero sur du velours à l’AB

03_calogero_breny.JPGAvant même la sortie, il y a quelques jours, de son cinquième album studio, L’embellie, Calogero, annonçait ce concert à l’AB, évidemment vite complet. Comme s’il s’agissait d’un show-case privé (habituellement réservé aux gagnants de concours et aux médias) transformé en concert public (ça rapporte plus !), avant Forest-National en automne de fait confirmé dans la foulée.
Le principal est de faire plaisir aux fans. Ce que n’a pas manqué de faire Calogero, et son groupe remanié (deux batteurs !), samedi à l’AB. En près de deux heures, le chanteur franco-sicilien a fait comme s’il était à Forest, sans mise en scène particulière mais avec un light-show qui n’avait rien de misérable. Le choix des chansons s’est réduit à une confrontation entre les titres du nouvel album et les tubes. « Prendre racine », « Danser encore », « Pomme C », « Yalla », « Le saut de l’ange », « Si seulement je pouvais lui manquer », « Aussi libre que moi » et, en rappel, « Face à la mer » et « En apesanteur » sont évidemment les grands moments d’un concert dans lequel les nouveaux titres ont parfois du mal à s’imposer. Non pas parce qu’ils sont moins connus du public (on l’a vu avec « L’ombre et la lumière » que les premiers rangs chantaient à tue-tête, mieux que Calo qui dut demander à ce que son copion soit mieux éclairé) mais mélodiquement, force nous est de constater qu’à part « La fin de la fin du monde », «C’est dit » et « L’ombre et la lumière », justement, L’embellie est moins percutant, moins original. Même s’il s’agit là, incontestablement, de son album le mieux écrit (par A, Annegarn, Kent, Goldman, Lavoine, etc.).
Qu’à cela ne tienne, Calogero a fait passer un excellent moment à son public qui mit l’ambiance des grands soirs à un set qui avait tout… d’un vrai concert.

THIERRY COLJON

Calogero revient à Forest-National le 12 novembre. Réservation au 0900/260.60.

Calogero à l'AB le 2 mai 2009

Calogero à l'AB le 2 mai 2009Les photos du concert. (reportage René Breny)

 


commenter par facebook

11 commentaires

  1. JS

    3 mai 2009 à 10 h 15 min

    Le concert fut exceptionnel!!!!
    Beaucoup mieux qu’a forest!!!
    Cependant on retournera à forest quand même.

  2. silvia

    3 mai 2009 à 11 h 20 min

    Quel article divinement mal écrit !

  3. raphaele

    3 mai 2009 à 11 h 54 min

    L’embellie est moins percutant, moins original……..excuser moi mais je pense que s’est mots ne sont pas du tous prescrit ….cette album reflete bien la personnaliter de calogero….seul ceux qui aiment calogero apprecis son style, sa musique,et surtous sa personnaliter attachante…nous on l’aime avec son naturel…….

  4. Eli

    3 mai 2009 à 14 h 49 min

    L’embellie est moins percutant, moins original…….. en effet, pas d’accord non plus ! Différent certes, mais surprenant surtout !

  5. zaza

    3 mai 2009 à 16 h 10 min

    Il a pas été gentil backstage pour se faire démonter de la sorte, Calogero ?

  6. Tom

    3 mai 2009 à 19 h 57 min

    Coljon démission

  7. Gael

    3 mai 2009 à 22 h 47 min

    Je ne suis pas un fan de Calo, mais je dois admettre que Thierry Coljon est le meilleur critique musical de Walonie même si je ne suis pas toujours en accord avec lui. Si vous lisez ses critiques régulièrement, vous vous rendrez compte qu’il prend toujours du recul par rapport au statut de l’artiste pour ne juger que sa prestation. Le seul point faible de Mr Coljon est Neil Young qu’il défendra toujours contre vents et marrées…

  8. Mike

    4 mai 2009 à 0 h 04 min

    Neil Young démission ! :D

  9. FR

    4 mai 2009 à 8 h 47 min

    Mike démission! ;-)

  10. ericv

    4 mai 2009 à 9 h 41 min

    Habitué des concerts de Calo depuis la sortie de son 1er album solo, c’est avec plaisir que je l’ai retrouvé dans une “petite” salle comme l’AB
    La prestation a été à la hauteur du personnage, très généreuse.On sentait néanmoins qu’il ne s’agissait que de son 3ème concert après ceux de La Cigale.Il y a encore quelques légers réglages à parfaire
    J’ai apprécié la présence de deux batteurs sur scène ainsi que les nouvelles orchestrations sur les titres phares style “Yalla”, “Face à la Mer” ou encore “Pomme C”
    Il est vrai que bien que très réussi, cet album contient moins de titres susceptibles d’enjouer les foules sur scène
    L’ensemble reste malgré tout d’un très haut niveau…comme à chaque fois avec Calogero

  11. Belinda

    5 mai 2009 à 20 h 34 min

    Dans l’embellie, je retrouve vraiment Calo.
    Pomme C, très bon également, ressemblait plus à Zazie.
    Le concert était en effet loin d’être parfait mais il annonce à mon avis un super Forêt en Novembre.
    De plus, il est très agréable de pouvoir revoir Calo dans une plus petite salle. On y retrouve la simplicité de ses débuts.
    J’ai passé un trèbon moment et l’embellie restera à mon avis un des albums que j’aurai le plus écouté.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>