Petite merveille dans grand salon

broadcastMini sofas, ambiance relax et cosy. Le premier coup de cœur de ce vendredi soir aux Nuits Botanique, c’est le grand salon. Un espace à la classe confortable soigneusement aménagé dans le Musée. Classe confortable. L’expression colle plutôt bien au seul concert du jour. Celui de Broadcast 2000.

Chanteur caméléon, compositeur multi instrumentiste, Joe Steer n’a qu’un EP à son actif. Un EP enregistré dans la chambre de son flat londonien, sorti à l’été 2008 sur le label Grönland et qui le pose en digne héritier de Sufjan Stevens. Un peu comme si le gars d’Asthmatic Kitty décidait soudainement de tourner lo-fi. D’enregistrer de grandes chansons avec de petits bouts de ficelles. Le xylophoniste ressemble à un Cold War Kid. La choriste sert d’interprète. Et le batteur tape régulièrement sur un fauteuil en cuir… On se sent comme à la maison. Et Broadcast 2000 aussi. Au point qu’on a parfois l’impression d’avoir été invité à une répétition. Un oubli de paroles par-ci, un plantage de chanson par-là… Et pourtant. On est complètement sous le charme d’une pop folk et ludique. Sucrée mais pas mielleuse. C’est pour quand le premier album ?

J.B.

www.myspace.com/broadcast2000
Mini album : Building Blocks (Grönland)


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>