Get Well Soon dont on ne se remet pas

Get Well Soon était à l’Orangerie vendredi aux Nuits du Botanique, un festival dont le nom semble taillé sur mesure pour le groupe de l’Allemand Konstantin Gropper, dont la musique est imprégnée de rêverie et de noirceur nocturne.
Sorti en 2008, l’album “Get Well Soon Rest Now, Weary Head !” n’a eu de cesse de venir hanter nos nuits, avec ses morceaux sombres et envoûtants à la fois, parmi lesquels une belle reprise de Born Slippy de Underworld.
Sur scène, sept musiciens issus du cercle d’amis et familial (dont la sœur au violon et le cousin à la trompette) composent un ensemble un peu statique mais très engagé qui fait voyager du côté obscur de nos forces.
Un lyrisme propre à nous faire vaciller (« If this hat is missing I have gone hunting », « Your endless dream »), dont la mise en musique révèle des accointances diverses dont Konstantin Gropper peut être fier. Qu’on le compare à un Radiohead des Balkans, à un Loney Dear de l’Est ou à un Nick Cave adolescent, la liste est longue, qui le situe quelque part entre Sufjan Stevens et Zach Condon. Rien d’étonnant à ce qu’il fît la première partie de Calexico en octobre de l’année passée.
On ne souhaite pas vraiment de bon rétablissement à Get Well Soon, parce que dans le fond on souhaite qu’il continue d’avoir ce teint pâle de celui qui ne dort pas pour nous composer de belles perles qui parlent à l’âme. On a bon espoir : le double album qui vient de sortir, incluant « Rest Now, Weary Hand » et « Against the Glaciation » s’intitule « In the depth of winter I finally learned that there was in me an invisible summer », une phrase empruntée à Albert Camus. Vivement l’été. D’autant que Get Well Soon sera aux Ardentes en juillet.

http://www.youwillgetwellsoon.com/
http://www.myspace.com/youwillgetwellsoon

AS Leurquin


commenter par facebook

2 commentaires

  1. Marc

    12 mai 2009 à 11 h 19 min

    Superbe concert encore une fois. Malheureusement, une programmation en face de Metric les a sans doute fait jouer devant des convaincus uniquement. Mais jusqu’à maintenant, c’est mon meilleur moment de ces Nuits.

    Des mots et des images en couleurs ici:
    http://mescritiques.be/spip.php?article854

  2. lio

    12 mai 2009 à 11 h 41 min

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>