Tindersticks : 35 rhums après les Nuits

claire-denis-tournage-35-rhums-copyright-carole-bellaiche.jpgIl y a les groupes qui rêvent d’accoucher un jour d’une musique de film. Il y a les réalisateurs desquels certaines formations sont devenues indissociables. Dans cette seconde famille, Tindersticks et Claire Denis, c’est une histoire qui dure depuis 13 ans et dont « 35 Rhums » constitue un nouveau chapitre.

Elle le reconnaît sans peine, la réalisatrice française : à force, un de ses films sans l’intervention de Stuart Staples et de ses camarades, ça semblerait bizarre. « En même temps, il a toujours été implicitement clair entre nous qu’il n’y aurait jamais d’obligation », précise-t-elle à propos de cette belle collaboration entamée en 96 avec « Nénette et Boni ».

« 35 Rhums » est une comédie dramatique qui brosse le portrait intimiste d’un couple pas comme les autres : Lionel (Alex Descas), conducteur de RER, élève seul sa fille Joséphine depuis le décès de son épouse. Après les cours, la jeune femme s’occupe des repas et du ménage. Son père aimerait la voir vivre sa vie, mais pour elle, rien ne semble presser.

« J’ai proposé à Stuart de lire le scénario, raconte Claire Denis. Je n’avais encore rien tourné. Je lui ai dit aussi que je n’étais pas sûre d’avoir besoin de quantité de musique additionnelle. Il m’a appelé pour me dire qu’il aimait beaucoup l’histoire. Stuart, c’est quand même un gars un peu pince-sans-rire, je me méfie toujours. Mais il m’a juré qu’il me ferait une musique même si je n’en voulais pas ! » Promesse tenue : il lui fait parvenir un thème. « Il n’avait pas encore vu d’images. Il m’a dit : « C’est pour le début. » Je suis partie chez lui avec les monteurs. C’était dingue : on aurait dit qu’il avait quasiment prévu les coupes. C’était presque énervant, trop bien. En plus, c’était quasiment de la musique de Paris. » L’intéressé n’en était pas resté là… « Ecoute, me dit-il, j’ai composé un autre petit thème, pour le passage où ils sont bourrés, après le pot de René… Et tout a été comme ça : cette impression que Stuart avait tellement le film en tête que même quand on passait la musique sans les images, ça me faisait venir les larmes aux yeux. »

« 35 Rhums » sort en Belgique le 3 juin. Un extrait de la b.o. figure en écoute sur le MySpace du groupe. Quant à Stuart Staples, il est ce mardi à l’affiche des Nuits, dans le cadre de Babel Live #2.

Didier Stiers

www.myspace.com/tindersticksofficial

Tindersticks & Claire Denis

- « Nénette et Boni » (96)

- « Trouble Every Day » (2001)

- « Vendredi Soir » (2002)

- « L’Intrus » en (2005)

- « 35 Rhums » (2009)

[display_podcast]


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>