Quand Jean-Paul Dessy vous invite au voyage musical

babelBabel, en fin de compte, c’est sans doute un mauvais titre pour une opération comme celle qu’a menée, pour la deuxième année, Jean-Paul Dessy et son Ensemble Musiques nouvelles mercredi au Cirque royal, dans le cadre des Nuits Botanique. La tour de Babel, c’est le symbole de la disparité des langages et de l’incompréhension entre les hommes. Le concert Babel Live 2, au contraire, montre l’harmonie dans la diversité.

Voilà en effet un concert qui mêle des musiques de toutes époques, de Roland de Lassus au XVIe à Fausto Romitelli au XX-XXIe, et de toutes origines, du slam de Veence Hanao au tango d’Astor Piazzola via la pop des crooners de Tindersticks, et qui le fait dans une union, une communauté, un équilibre, une sympathie extraordinaires.

Tous les artistes sont rassemblés dans l’arène centrale du cirque. Sur scène les 18 membres du Petit Chœur. Au centre de l’arène, les 18 musiciens de Musiques nouvelles, cordes, flûte et clarinette, percussions, guitare et bandonéon. Autour, sagement assis, Stuart Staples et ses complices de Tindersticks, Bertty Bonifassi, Delphine Gardin, Murcof, Veence Hanao, Hindi Zahra et Abdenour Djemay, Gustavo Beytelmann, Momoyo Kokubu. Ensemble, sans interruption entre les morceaux, gardant la salle en tension, frustrée de ne pas pouvoir applaudir entre les prestations, les artistes se succèdent, mêlent leurs musiques, leurs talents, subjuguent un public d’une attention extrême.

Les dernières notes du bandonéon de Ville Hitula à peine égrénées sur Maria de Buenos Aires de Piazzola, la voix de Stuart Staples de Tindersticks pose son groove de crooner sur « Just Drifting ». Un dernier accord de guitare et les cordes discordantes et énervées de Romitelli prennent possession de l’espace sonore. Puis c’est une formidable version de « Madame rêve » de Bashung par Betty Bonifassi, le clavecin hongrois et rocké de György Ligeti interprété par Momoyo Kokubu, les voix Renaissance du Petit Chœur, la fougue lyrique de Delphine Gardin sur l’opéra de Piazzola, l’électro de Murcof. Moment inattendu, audacieux mais intense: le slam nostalgique et triste, mais jamais revendicatif et haineux, de Veence Hanao sur la superbe musique de l’ «Adagio » du Quintette de Schubert. Les Tindersticks encore, l’improvisation de Gustavo Berteylmann au piano, la voix aux inflexions orientalisantes de Hindi Zahra qui s’évanouit quand le Concerto brandebourgeois n°5 commence à développer ses volutes mathématiques. Et on termine par l’ Osten de Mauricio Kagel, un compositeur mort l’année passée. Les dernières harmonies se meurent par soubresauts ironiques. La salle peut enfin manifester sa joie et son plaisir par une ovation.

Au cœur de cette symphonie mosaïque, Jean-Paul Dessy. Babel Live est produit par les Nuits Botanique et Musiq3, mais c’est lui qui est l’âme du projet. Il le mène avec la maestria curieuse et amusée des explorateurs mais aussi avec la fermeté qui sied aux grands organisateurs. Pas un défaut dans cette grande soirée musicale. Tout est à la fois huilé, assuré et en même temps d’une fraîcheur étonnante. Et Dessy met lui-même la main à la pâte musicale : sa prestation au violoncelle avec quelques musiciens de son orchestre et l’électro de Murcof sur une de ses composition, Vertige de Babel, fut une des plages profondes de ce concert. Qu’on ne s’y trompe pas cependant, c’est l’ensemble qui est à applaudir, et pas l’une ou l’autre intervention personnelle, c’est ce Babel Live en entier qui nous fait voyager dans les sentiers diversifiés de la musique. Et, mercredi au Cirque, nous l’avons fait avec ravissement. Un Babel Live 3 l’année prochaine ?

Jean-Claude Vantroyen

http://www.musiquesnouvelles.com/ 

http://www.botanique.be


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>