Bony King of Nowhere ouvre royalement les Ardentes

Bony King of Nowhere ouvre royalement les ArdentesCe jeudi, début d’après-midi, sur le coup de 13h10. Les Ardentes commencent en fanfare. Non pas qu’on se bouscule déjà sur les bords de la Meuse. Mais Orchestre Tubas accueille les festivaliers.

Le gros Orchestre de 40 tubas et trombones a été créé pour Un Eléphant dans la ville, événement regroupant des manifestations pluridisciplinaires jusqu’en octobre. Avec The Mash, trio pop rock de Huy, le Bony King of nowhere est l’un des trois groupes belges à ouvrir le festival liégeois. Une petite centaine de pelés et de tondus se prélassent dans l’herbe de l’Open Air au moment où le Gantois monte sur scène. Bram Vanparys n’est jamais très loquace. Il laisse parler sa musique. Tout en classe et douceur. Ca fait déjà longtemps que nous nous sommes penchés sur son berceau folk. L’AB gratifie son premier disque, « Alas My Love », de meilleur premier album belge de l’année. Le charme opère. Tout calmement. Rappelant aux uns Thom Yorke, aux autres Nick Drake, voire momentanément Cave (sur l’un des deux inédits). Une jolie entrée matière.

Toutes les photos dans notre portfolio (Photos Dominique Duchesnes)

(J.B.)


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>