Le décrassage de Mogwai

mogwai.jpgUn bon concert de Mogwai, il n’y a rien de mieux pour se décrasser les oreilles. Et, jeudi soir, les Ecossais ont nettoyé les tympans en profondeur avec une heure de post rock épique. De guitares en fusion. De calme et de tempêtes.


Un set de Mogwai, c’est comme une étape de montagne dans le Tour de France. Il y a des montées, souvent longues, et des descentes, qui passent toujours très vite. Le groupe de Glasgow aime les titres de chansons mystérieux voire dénués de sens mais on sait toujours où il va. Droit dans ce mur, du son, qui nous écrase de toute sa hauteur. Stuart Braithwaite et ses acolytes ne prêchaient pas, a priori, que des convaincus. Après pareille (bruyante) messe, maîtrisée de bout en bout, le nombre de fidèles est assurément en recrudescence.

Toutes les photos dans notre portfolio (Photos Dominique Duchesnes) 

J.B.


commenter par facebook

1 commentaire

  1. Marc

    11 juillet 2009 à 19 h 12 min

    Je n’ai fait que les deux premiers jours mais Mogwai est au sommet de son art et a vraiment tout décapé.

    un modeste compte-rendu de cette première journée:
    http://mescritiques.be/spip.php?article886

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>