Wake up Sliimy

festival2.jpgA l’écoute de son disque, on voyait déjà un peu Sliimy comme le Mika du pauvre. Ce vendredi, aux Ardentes, le Stéphanois ne nous a pas fait changer d’avis. On l’avait vu transformer le plateau du Grand Journal de Denisot en jardin d’enfants. Sur les bords de la Meuse, la sensation pop made in France, qui a intitulé son premier album Paint your face, manque franchement de couleurs. Un peu comme ces vêtements pâles dans les pubs pour poudres à lessiver.

Yanis Sahraoui (c’est son vrai nom) porte juste un gant (comme Michael, tu tenterais pas un moonwalk ?) orange et une veste… mauve. Provocateur va. Sliimy a l’air gentil. Sliimy sourit. Sliimy bondit. Mais à part ça, il ne se passe vraiment pas grand chose. Le Womanizer piqué à Britney Spears, la reine du play-back, n’y change rien. Il peut encore chanter Wake Up longtemps avant qu’on se réveille.

J.B.

Toutes les photos dans notre portfolio (Photos Dominique Duchesnes)


commenter par facebook

1 commentaire

  1. zaza

    10 juillet 2009 à 21 h 02 min

    Le deuxième album sera certainement celui de la maturité ^^

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>