3 questions à Fabrice Lamproye

Avec les nombreuses annulations en hip-hop cette année, allez-vous y réfléchir à deux fois pour la programmation 2010 ? Le rap et la musique électronique ont mis beaucoup d’ambiance. Le rock, par contre, a rencontré plus de difficultés à secouer les foules. Explications ? La multiplicité des festivals chez nous ne complique pas votre tâche de programmateur ?Avec les nombreuses annulations en hip-hop cette année, allez-vous y réfléchir à deux fois pour la programmation 2010 ?Certainement. On doit se prémunir face à une certaine nonchalance. Par contre, les rappeurs apportent énormément au niveau de l’ambiance. Ils sont toujours très généreux avec le public.

Le rap et la musique électronique ont mis beaucoup d’ambiance. Le rock, par contre, a rencontré plus de difficultés à secouer les foules. Explications ?

Certains artistes électro investissent énormément dans le live. On l’a vu avec Etienne De Crecy. D’autres se produisent avec des musiciens et procurent les mêmes émotions qu’un concert de rock. Je concède qu’un « guitare/basse/batterie » peut parfois tomber à plat après un set électro. C’est une source de questionnement.

La multiplicité des festivals chez nous ne complique pas votre tâche de programmateur ?

La question est surtout d’attirer les artistes en Belgique. Ce week-end se déroulent des festivals similaires en Serbie, en Espagne ou Italie. Des groupes vont préférer rester dans le Sud. Nous avons réalisé un bon coup cette année avec Gossip. Pour tout dire, les artistes aujourd’hui nous demandent des renseignements sur la programmation avant de parler argent.

Toutes les photos dans notre portfolio (Photos Dominique Duchesnes)

PHILIPPE MANCHE et JULIEN BROQUET


commenter par facebook

2 commentaires

  1. Le Jon

    13 juillet 2009 à 17 h 53 min

    Pas trop envie de jeter la pierre aux organisateurs des Ardentes. Il ne doit pas être simple de faire venir à Liège (fucking Liege !) des artistes de qualité -voir l’interview de F. Lamproye. Par contre, ils faudrait peut-être songer à raccourcir le festival de manière à proposer un pass à un prix plus démocratique… et à éviter les temps morts.

  2. fantomix

    13 juillet 2009 à 18 h 12 min

    Les ardentes on le sourire, pas la majorité des participants

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>