Santigold annonce la tempête

santigold.JPGSantigold annonce la tempête Il est minuit. « Avis aux campeurs. On annonce une grosse tempête et des vents violents pour 1h15, » prévient Pompon juste avant l’arrivée de l’Américaine sur la Last Arena.

Même quand on croit autant à la météo qu’à l’horoscope, ça fout un peu les boules. Elle nous avait déjà fait plutôt bonne impression au Pukkelpop. Ce soir, Santi White est impeccable. Faut dire que pratiquement tous les morceaux de son premier album, Santogold (qui était aussi son nom de scène), restent bien coincés dans l’oreille. You’ll Find a way, L.E.S. Artistes, I’m a lady, Shove it et le remuant Say aha… On craque pour la protégée de Diplo, qui lui sera de la fête ce vendredi. Comme tout son label Mad Decent d’ailleurs. La fille de Philadelphie reprend même le Killing an arab de The Cure avec pas mal d’allure. Et C.R.E.A.T.O.R clôt la journée sur la Last dans un esprit festif. Il est 1h45. La pluie, pour l’instant, ne fait que rafraîchir les esprits.

Toutes les photos du festival (Photos : Thomas Blairon, Belga)

(J.B.)


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>