IAM, le crew qui tue

iam.JPGAprès le reggae pur jus, le hip hop de Marseille. Ce samedi, les samouraïs de IAM ont rassemblé la toute grande foule, le temps d’un concert aussi gai qu’impeccable.

Essayez d’imaginer ce que peut donner « La marche impériale » de « Star Wars » jouée à fond les cuivres et les violons sur la plaine de Dour. Personnellement, ça m’a impressionné, et je n’ai pas été le seul. On basculerait du côté obscur pour moins que ça, ma p’tite dame. Aussi impressionnant : la prestation des rappeurs français, tout juste rentrés d’Outre-Atlantique. Bon son (ça aide, quand on a de bons textes), bon esprit, bonne atmosphère. Idéal pour célébrer les 20 ans de boulot d’un groupe exemplaire.

Il faut imaginer aussi cette même foule lever les bras comme un seul homme pour marquer le rythme sur des titres tels « Petit frère », « Ça vient de la rue » et son martèlement sourd, « L’école du micro d’argent » et j’en passe. Ce soir, c’est sûr, on est tous « Offishall ».

En un mot : voilà à quoi on aimerait que ressemblent tous les concerts de rap. Pas de tchatche inutile entre les morceaux quand on sait de quoi ils causent, pas de dédicaces à n’en plus finir… Notez, une heure de scène pour quatre mc’s en forme, ça oblige à ne pas se perdre en route et en palabres. Et faire compact côté set-list. A tout ça, on ajoutera un doigt d’humour quand, en prélude à « Je danse le mia », ils nous remettent d’abord un petit Michael Jackson dans l’oreille (« Billie Jean »). Si vous les loupez aux Francos ce dimanche, concert de rattrapage le 16 août à Bruxelles sur la place des Palais lors du Summer Festival. Juste en face de chez qui vous savez.

Toutes les photos du festival (Photos : Thomas Blairon, Belga)

Didier Stiers


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>