Dour, plus que 365 fois dormir

Cette fois, ça sent la fin. On assiste aux dernières prestations sur chacune des scènes de Dour.

Ce midi, quelques-uns des campeurs quittaient déjà le site. Le long de la grand-route, un autostoppeur brandissait un panneau « Valenciennes ». Sur la Red Frequency, les punks de Wash Out Test invitaient le public à imiter les animaux de la jungle. Comme tous les ans, c’est aussi avec des bribes de sons et des images fugaces qu’on quittera le container qui nous a servi de lieu de travail (ben, si !) pendant quatre jours.

Avant-dernier artiste programmé sur la Last Arena, Jamie Lidell est moins consensuel que, disons, les Pet Shop Boys hier à la même heure ou presque. « Do you feel good ? » demande l’Anglais. A cette heure, après les kilomètres parcourus entre les six scènes, les sandwiches jambon mayo ingurgités et les décibels pris dans les oreilles, ça va. Le pensionnaire du label Warp poursuit, lui, son parcours dans les marges de la soul et du funk. Pas évident à imposer sur une scène où, les années passées, on a vu par exemple des gens comme Birdy Nam Nam rameuter un maximum de monde avec un dj set très carré. Le camarade de Matthew Herbert, c’est, si vous voulez, un peu Jamiroquai avec les bagnoles en moins et le swing en plus. Et ça ne fonctionne pas plus mal.

En repassant aux abords du Dance Hall, difficile de ne pas rester baba devant la dextérité d’un Mixmaster Mike, le dj des Beastie Boys, l’un des 5 Elements of Hip Hop. Bon plan : un grand écran permet de suivre son travail aux platines. Run-DMC, Jimi Hendrix, « Intergalactic » des trois chenapans: ça fuse, ça se mélange, et on se retrouve vite coincé dans un public débordant largement du chapiteau. Aux petites heures à Dour, les guitares ont depuis longtemps cédé la place aux beats…

Didier Stiers


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>