Le dEUS du vendredi

Tom Barman et ses musiciens voulaient prendre une revanche sur leur précédent concert au Pukkelpop. C’était en 2004 et ce fut horrible (sic). Dans un Marquee où le groupe est successivement présenté comme « le meilleur de cette édition », « le meilleur de Belgique » et « le meilleur du monde », dEUS a joué le premier de ses deux concerts en compagnie d’une poignée d’invités.

Karin Dreijer Andersson, dans un grand manteau sombre, le visage peint en blanc, rejoint Tom Barman pour Slow. Juste avant les rappels, ce sera au tour de Gary Lightbody (Snow Patrol) de l’accompagner pour Hotellounge. On peut penser ce qu’on veut du groupe écossais, mais dans cette version à deux voix, cette chanson extraite de l’album « Worst Case Scenario » tirerait des larmes d’une pierre. Les deux derniers guests ont débarqué avec les rappels : Younes Faltakh (The Hickey Underworld) prête sa voix éraillée à Sun Ra, avant que ne débarque le trio hollandais De Jeugd Van Tegenwoordig pour s’insérer dans un Suds & Soda venant clôturer un concert maîtrisé de bout en bout.

Vu que dEUS n’a plus grand-chose à prouver, ni pour l’instant quoi que ce soit à défendre, on pourra éventuellement regretter que le groupe ait un peu privilégié ses chansons récentes (dont deux « inédites ») plutôt que le matériel qui a assis sa crédibilité. Ou la présence d’un chœur féminin aux interventions un peu trop cinglantes. Reste que certaines des versions proposées ce vendredi ont fait parler la poudre, tel ce Theme From Turnpike bien vicelard. Dans le genre, avec les crescendo de guitares en finale, Instant Street et Fell Off The Floor, Man ont aussi filé la chair de poule. Allez, Tom, rassure-toi, ce n’était pas « horrible ».

Didier Stiers

Set list : Everybody’s Weird – Favourite Game – Slow (feat. Karin Dreier Andersson) – Dark Sets In – Pocket Revolution – Paper Bones – Serpentine – Them From Turnpike – Instant Street – Fell Off The Floor, Man – Morticiachair – Hotellounge (feat. Gary Lightbody). Rappels : Sun Ra (feat. Younes Faltakh) – Suds & Soda (feat. De Jeugd van Tegenwoordig).


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>