Piège de Crystal

Le château portait bien son nom vendredi soir. On y a vu que des kings.

Les Blacks Lips qui ont mis un terme à la soirée et conservent la couronne d’un rock garage imbibé, drôle, crade et spontané (même si c’était quand même un peu moins foufou qu’avant)… Puis, les Crystal Antlers qui, avant même de dévoiler Tentacles, leur première plaque, la dernière du label Touch and Go, méritaient déjà d’être sacrés par la scène indé. Crystal Antlers, c’est un rock psychédélique, punk dans l’âme. Des chansons qui s’étirent et délirent. Un son brut qui déchire.

Avec la formation de Long Beach (comme les Cold War Kids auxquels ont peut leur trouver quelques points communs), ça sent la tension et la crainte. La folie et la liberté. Antlers est de loin le meilleur piège de Crystal (écrasés Castles, Stilts et Twin…). On se laisse obséder et on redevient grunge en écoutant les hurlements de Johnny Bell. Un fameux set.

JULIEN BROQUET


commenter par facebook

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>