Le Pukkelpop comme un aéroport

Notre collègue Peter Vantyghem du Standaard a tenté une belle expérience au Pukkelpop : il y est allé avec un sonomètre, question de calculer l’ampleur du bruit déclenché par les artistes sur scène. Et il s’est vite bouché les oreilles.

Une loi de 1977 fixe à 90 dB la limite de bruit pour toute musique amplifiée électriquement. Avec une exception pour les festivals : 100 dB. Et c’est plus ou moins respecté : Ghinzu atteint 104, Grizzly Bear 106, Maximo Park 109, Bon Iver 105…

Mais ce n’est pas le bon calcul à faire, intervient Bart Vinck, l’audiologue de l’Université de Gand qui, depuis longtemps, clame que la musique, celle-là en tout cas, fait du mal, beaucoup de mal, à nos oreilles. « La loi est trop vieille, dit Bart Vinck au Standaard : elle mesure le bruit dans l’intervalle de la parole, entre 250 et 8.000 Hertz. Les basses, elles se situent entre 20 et 100 Hz. C’est dans cet intervalle-là qu’il faut mesurer le bruit, c’est plus réaliste. » D’autant qu’on sait qu’aujourd’hui, les basses sont obsédantes et omniprésentes, surtout dans l’électro.

Piet Vantyghem a mesuré façon Vinck, en dB (C). Résultats étonnants : Ghinzu à 125, Grizzly Bear à 126,2, Maximo Park à 123, Bon Iver à 125,5. Les plus forts ? Deftones et My Bloody Valentine : 128. C’est le bruit de deux avions à réaction. Vous avez compris : rester toute une journée, ou les quatre, au Pukkelpop comme dans tout autre festival du genre, c’est comme si vous étiez sur la piste d’un aéroport à mouvements permanents. Bart Vinck l’a déjà dit : « Un festival, c’est l’assassinat d’oreilles en masse. »

« C’est vrai que des groupes ont joué très très fort au Pukkelpop, conviennent nos journalistes Didier Stiers et Julien Broquet. C’est devenu une habitude, peut-être avec le retour du “noise”. »

« Les basses, tu les sens physiquement, reprend Didier Stiers. Tu sens tout qui vibre à l’intérieur. Avec 50 Cent samedi, c’était très intense. »

Ce débat du bruit n’est pas neuf. Bart Vinck le mène depuis longtemps. D’après lui, presque aucun des jeunes de 18 à 30 ne dispose encore d’une faculté d’audition parfaite ou normale : « Toute personne qui assiste à un concert pop-rock devrait se protéger les oreilles. » D’ailleurs des volontaires distribuent des bouchons fluo au Pukkelpop. Les jeunes femmes les utilisent davantage que les jeunes gens, d’ailleurs. Mais ça ne règle pas tout : ça ne diminue le bruit que d’environ 20 %.

« Si tu suis un seul groupe, même s’il joue fort, ça va, ajoute Didier Stiers. Mais beaucoup restent devant la scène toute la journée pour être sûr d’avoir la bonne place pour le concert du soir. Ça peut créer des dégâts. » Nos journalistes ne suivent d’ailleurs pas tous les concerts en frontstage, souvent ils s’éloignent. C’est qu’ils veulent continuer à faire leur boulot longtemps…

JEAN-CLAUDE VANTROYEN


commenter par facebook

14 commentaires

  1. Julien

    24 août 2009 à 15 h 32 min

    Ah, le niveau sonore, un problème récurrent.

    Le problème, c’est que 90dB – même si d’un point de vue physiologique c’est acceptable, c’est difficilement défendable dans un concert ou une soirée, où l’immersion dans la musique est un facteur important dans la création d’ambiance.

    Je pense qu’il faudrait faire comme en France, avec une limitation à 105dB et un contrôle systématique, voire une limitation by design sur les installations: toutes les boîtes de nuit en France sont équipées obligatoirement d’un limiteur plombé et d’un micro de mesure pour garantir que la limite ne sera pas dépassée.

    S’en remettre à la bonne volonté ou à la responsabilité du responsable du bouton, c’est un peu utopique: un dj, un ingé son aura toujours tendance à vouloir rajouter de la patate supplémentaire. Avec une loi imposant mesure et limitation, on est certain de ne pas dépasser

  2. des

    24 août 2009 à 15 h 55 min

    j’y étais le vendredi et pendant le concert de Kraftwerk j’ai vraiment du m’eloigner du podium parce que les basses utilisé par le groupe étaient vraiment trop fort…..; je le sentais partout dans mon corps…never again…

  3. Raph

    24 août 2009 à 16 h 12 min

    Le probleme des bouchons, c est que la musique sonne tres mal quand tu les porte. Les groupes et leurs equipes d inge sons et compagnie se donnent du mal pour avoir une bonne repartition des frequences et un son parfait a la sortie des enceintes, mais les bouchons amortissent plus certaines frequences que d autres et tout ce beau travail est gache…

    Je suis loin d etre un expert sur le sujet donc pardonnez moi si j’ai utilise un vocabulaire inequat.

    A quand les bouchons pour musiciens et spectateurs aulieu des bouchons anti ronflements du conjoint? ^^

  4. Corto

    24 août 2009 à 16 h 37 min

    Il existe des bouchons d’oreilles spécialement conçus pour les concerts et les clubs: lavables et sans distorsion sonore, une simple atténuation du volume d’environ 20 db. Curieusement je n’en ai jamais trouvé en pharmacie mais pas de problème sur le net: environ 10 euros, pas cher pour préserver ses oreilles.

  5. Steven

    24 août 2009 à 17 h 08 min

    réponse pour Raph,

    ce type de boucon existe déja, je ne vais pas faire de la pub ici mais si tu cherche un peu sur le net; “protection auditives pour concert” je pense que tu devrais trouver sans trop de soucis, et ils sont trouvable en pharmacie sans soucis il suffit d’y aller avec la réference trouvée sur le net.

    bien à toi

  6. zaza

    24 août 2009 à 19 h 29 min

    Si vous êtes rock’n'roll, pas de bouchons d’oreilles.

  7. Aurélien

    24 août 2009 à 21 h 47 min

    Non, ça c’est si vous êtes cons.

  8. zaza

    24 août 2009 à 22 h 25 min

    Non, con c’est se jeter dans la foule et mal se réceptionner ^^

  9. wadafuck

    25 août 2009 à 6 h 56 min

    Se laver les oreilles avec des disques de Saule, parait que ça marche aussi !

  10. charli

    28 août 2009 à 17 h 20 min

    zaza si t’as envie de te retrouver hyperacousique ou/et d’avoir des acouphènes stridents qui te déchirent les tympans 24h/24 continue comme ça.

    t’as quel âge 10 ans? Rock’n'roll pfff…

    Rock’n'stupidity je dirais plutôt.

  11. Louis

    16 octobre 2009 à 15 h 13 min

    Zaza tu as tout faux, encore un guignol qui crois que si le son est plus fort, la musique est meilleur. Alors pour les bouchons, même les classiques, dans les concerts, désolé mais on ne perd pas beaucoup en fréquence, vue que la plupart du temps le son est déjà très mauvais à la base…sa dépend des festivals mais il y à toujours des scènes avec des ingé incompétent ou du matos pourave.

    Faut t’il encore bien mettre les bouchons…et faire des pauses.

    Pas d’accord non plus avec Julien que 90 db c’est difficilement défendable pour avoir une immersion d’ambiance ….mais bordel depuis quand faut t’il mettre le son fort pour qu’il y ai une ambiance, moi sa me fait plutôt chier que le son soit fort pour des raisons de santé et des raisons d’ambiance justement, quand faut gueuler dans l’oreille de l’autre pour lui dire ” tu veux une bière”? sa m’emmerde plus qu’autre chose.

    Des fois jme demande comment font des groupes comme Deftones pour continuer à tourner vue les décibels qu’ils se prennent dans la tronche à chaque tournée…

    cordialement.++

  12. Anton

    10 novembre 2009 à 14 h 01 min

    Réponse à Julien,

    Déjà au delà de 80db c’est nocif, alors 90 avec 100 pour les festivals… pas besoin de faire la connerie de la France avec 105db.

    C’EST CRIMINEL !!!
    Si on faisait aux autre sens ce qu’on fait à l’audition, on irait en prison.

    Bien sur, il y a l’excuse : “oui mais si on fait une pause toute les demi heure c’est pas grave” Compte tenu qu’un concert dure généralement 1h… c’est loupé.

    Autre chose, il y a un point dans l’article qui me fait tiquer…la pondération C n’est pratiquement pas utilisée. Et les basses sont beaucoup moins dangereuses pour l’audition que les fréquences haut medium situées dans la zone sensible de l’oreille (2000-4000hz +- ) , les basses aident juste à “supporter” ces niveaux d’aigus abominables.

    Dernier point : lorsque vous avez des acouphènes (les oreilles qui sifflent) et que le surlendemain “ça passe”…les dégâts sont toujours là, c’est juste le cerveaux qui a “compenser”…jusqu’au jour ou ce n’est plus possible.
    ROCK AND ROLL HEIN GAS

    De toute façon :p qui en a quelque chose à foutre de nos jours, à part un étudiant en son révolté comme moi :D

  13. scandale-man

    21 mars 2011 à 1 h 13 min

    A quand des amendes aux organisateurs de festivals qui foutent le son à des niveaux pareils???!! C’est clairement des dangers publics les ingé du son qui réglent des niveaux sonores pareil, surtout qu’il y à des technologies maintenant qui permettent de limiter les db et fixer un plafond, même dans les cinémas, dans certains, les sons sont bien trop fort…

  14. Lau

    23 mars 2011 à 19 h 09 min

    …et ça c’est un scandale, foi de scandale-man!

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>