Fin d’Oasis: Noel Gallagher se dit victime

Le musicien britannique Noel Gallagher a justifié son départ d’Oasis, annoncé après une altercation avec son frère Liam, par l’”intimidation verbale et violente” dont il était victime et qui était devenue “intolérable”.

”Les détails ne sont pas importants et trop nombreux pour en dresser la liste”, a déclaré Noel Gallagher, samedi soir sur le site Internet du groupe. ”Mais je pense que vous avez le droit de savoir que le niveau d’intimidation verbale et violente à mon encontre et à l’encontre de ma famille, de mes amis et de mes camarades était devenu intolérable.”

“Le manque de soutien et de compréhension de la part de mes managers et des autres membres du groupe ne m’a laissé aucune autre option” que celle de partir, a ajouté le guitariste, qui a composé l’essentiel des titres du groupe, dont les tubes “Wonderwall” ou “Don’t look back in anger”.

L’aîné des frères Gallagher s’est excusé auprès des spectateurs du festival Rock en Seine, près de Paris, où le concert d’Oasis avait dû être annulé vendredi soir, quelques minutes avant l’entrée en scène du groupe, après qu’une bagarre eut éclaté en coulisses entre Liam et lui.

”Des excuses ne sont probablement pas suffisantes, je sais, mais j’ai peur que ce soit tout ce que j’ai à offrir”, a-t-il ajouté.

“Ces 18 dernières années ont été vraiment, vraiment extraordinaires (et je hais ce mot, mais aujourd’hui c’est la seule fois que je le trouve approprié). Un rêve devenu réalité. J’emporte avec moi des souvenirs merveilleux.” Peu après l’annulation du concert, Noel Gallagher avait publié un premier communiqué sur le site du groupe, dans lequel il annonçait son départ d’Oasis, disant ne plus pouvoir travailler “un jour de plus avec Liam”.

L’existence du groupe, créé en 1991 à Manchester, dans le nord-ouest de l’Angleterre, a été jalonnée de disputes parfois violentes et de quasi-ruptures entre Noel et Liam Gallagher.

Son compositeur parti, l’avenir d’Oasis est très incertain, même si à en croire la presse britannique, les autres membres du groupe envisageraient de continuer sans lui.

Avec ses albums “Definitely Maybe” et “(What’s the story) Morning Glory ?”, Oasis s’était imposé dans les années 1990 comme l’un des groupes majeurs issu de la vague britpop.

(d’après AFP)

AFP

commenter par facebook

3 commentaires

  1. zaza

    30 août 2009 à 23 h 48 min

    La fin d’Oasis bien mise en scène leur profitera lors de la prochaine reformation du groupe. Concerts soldout en quelques minutes, best of vendus par camions entiers, etc etc.

  2. renton

    31 août 2009 à 12 h 28 min

    Pas l’impression qu’ils aient réellement besoin de ça pour vendre des disques par camions et remplir des salles en cinq minutes, uh…
    Me semble plutôt que le Noel en a sincèrement plein le cul du cirque Oasis…

  3. nath

    31 décembre 2009 à 15 h 50 min

    C pg il von revenir les Gallgagher mé chacun de son coté et jpense ki fon réussir enfin jléspère car jaime bien c 2 chanteur :d

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>