Muse sur l’échelle de Richter

muse.JPGAvec plus de 30.000 exemplaires de son dernier CD vendus en Belgique, Muse se voit officiellement gratifié d’un Disque de Platine. Suite logique du phénomène que le groupe constitue chez nous comme dans d’autres contrées européennes. Rien d’étonnant dès lors à ce que le trio ajoute un sold out de plus à la liste de ses concerts complets en faisant escale au Sportpaleis d’Anvers. Lundi soir, la salle aura même tremblé comme rarement auparavant.
Les photos

On peut bien penser ce qu’on veut du rock mégalo-lyrico-prog pratiqué par Matthew Bellamy et ses deux camarades (accompagnés pour l’occasion d’un claviériste) : Muse se pique d’en mettre plein les yeux et les oreilles de fans aux anges. Quitte à surcharger, direction l’overdose… C’est juchés sur trois hautes colonnes mobiles, surplombés par des éléments de décor similaires, que les Anglais font leur apparition. Ces blocs façon piédestaux servent en même temps d’écrans où se succèdent et se mêlent les projections, du groupe à l’œuvre ou d’autres visuels plus ésotériques. Côté son, le ton est vite donné aussi après quelques ultimes réglages destinés à rendre les choses plus audibles : le concert, ou plutôt la performance, démarre comme l’album « The resistance » : avec Uprising et Resistance. Les compositions sont alambiquées, donnent dans le symphonique, l’épique, avec ces refrains que scande la foule quand elle ne marque pas le rythme les bras en l’air, gsm allumé. Sans oublier l’un ou l’autre effet à la guitare pour appuyer encore.

Et ça joue fort, question volume… De quoi (ré)alimenter le débat sur la question, mais à Anvers, personne dans le public mélangé n’en perd une miette, y compris les spectateurs placés « derrière » le groupe, dans le virage : l’espace est ouvert à 360°, Chris et Matt l’arpentent de long en large, tandis que la batterie se met ici et là à tourner. Si le jeu de scène reste quelconque, c’est encore une fois visuellement (et auditivement) puissant. Imaginez de frêles créatures (Bellamy surtout, serré dans un t-shirt et un pantalon noir) générant et maîtrisant un véritable ouragan sonore. Imaginez, sur le refrain de Plug in baby, quelques dizaines de milliers de personnes répondant à l’invitation, sautant comme un seul homme, balayées par les lasers… Une expérience physique qui vaut le coup d’oeil, et qui ne s’apaise qu’à de rares reprises : le temps que démarre United States of Eurasia, quand Matthew s’installe au piano à queue, et qu’il y reste pour suivre avec Feeling good… Du coup, on se surprend à être… surpris, quand le bassiste du groupe dégaine un harmonica et entame le célébrissime thème d’Il était une fois dans l’ouest. Mais c’est pour mieux enchaîner avec un dernier rappel : Knights of Cydonia, clôturé dans le brouillard soudain des fumigènes. Une chose est claire, outre le fait qu’après avoir écouté Muse en live, le silence fait peur : ça sent le retour cet été, cette grosse machine-là. En festival. On parie sur une tête d’affiche à Werchter ?

Didier Stiers

                    Les photos


SET-LIST

- Uprising
- Resistance
- New born
- Map of the problematique
- Supermassive black hole
- Guiding light
- Interlude
- Hysteria
- Nishe (intro)
- United States of Eurasia
- Feeling good
- Unintended
- Undisclosed desires
- Starlight
- Plug in baby
- Time is running out
- Unnatural selection

Rappels
- Exogenesis : symphony part 1 (Overture)
- Stockholm syndrome
- Man with the harmonica (Thème Il était une fois dans l’Ouest)
- Knights of Cydonia


commenter par facebook

37 commentaires

  1. mitch

    3 novembre 2009 à 21 h 58 min

    quelle horreur mais quelle horreur !!!!

  2. ChrisP

    3 novembre 2009 à 23 h 30 min

    C’était tout bonnement excellent !
    Apparemment le son n’était pas top dans les gradins (du moins une partie) mais devant dans le “parterre”, c’était puissant sans casser les oreilles. Un show bien rodé mais emballant.
    Après, on aime ou pas… :-)

  3. zaza

    3 novembre 2009 à 23 h 46 min

    Ils pompent quand même pas mal Ghinzu.

  4. sk1ppy

    4 novembre 2009 à 0 h 11 min

    @Zaza

    Muse existe depuis 1994 et a fait 5 albums,
    Ginzhu depuis 1999 et a fait 3 albums…

    Pas sûr de qui pompe qui ?!?

  5. jojo

    4 novembre 2009 à 1 h 08 min

    Un soupçon de Radiohead, de Queen de mauvais gout, remis à la sauce pseudo pop-rock NRJ, et vous obtenez cette mélasse musicale putassière pour bande fm qu’est Muse. Vite de la vrai musique fraiche et originale !!!

  6. Jal

    4 novembre 2009 à 1 h 22 min

    @jojo

    T’as ecoute le dernier album ? On est a 10000 lieues de ce qui passe sur les radios commerciales qd meme!!! Maintenant bien sur si tu t’arretes a leur 2 ou 3 singles plus formattes FM… Ecoute l’ensemble Exogenesis et tu me diras quand est-ce que ca passe sur Contact ou NRJ. Et puis Queen ou radiohead, il y a pire comme influence… Allez un peu d’objectivite ne te ferait pas de tord ;-) !

  7. Michaël

    4 novembre 2009 à 1 h 47 min

    Et bien, et bien, il y a pas mal de gens très objectifs qui crachent leur bile à ce que je vois.

    Au lieu de médire sans connaitre, allez les écouter un jour et vous verrez que ce groupe est énorme. Le concert du 2 Nov à Anvers était époustouflant!

    Pour ce qui est de l’influence de Radiohead, ca bouge quand même un peu plus. Pour s’en rendre compte, il suffisait d’être dans la fosse au Sportpaleis. Sur une quinzaine de chansons du show, ca déménage tout simplement!!

    En ce qui concerne l’influence de Queen, Matt a une voix très aigue…il ne surjoue pas pour ressembler à Mercury. De plus, le groupe ne cache pas qu’il y a l’influence (la référence) de Queen sur le morceau U.S. of Eurasia par exemple. Comme le dit Jal, il y a pire comme influence.

    Enfin, je vous invite aussi à regarder leur passage récent à Taratata (disponible sur muse.mu), vous apprendrez aussi un petit peu plus sur l’origine des chansons du dernier album. En espérant que ca mette un peu de plomb dans la tête de certains. ;)
    Sans rancune!

  8. chris

    4 novembre 2009 à 9 h 28 min

    Associer Radiohead à Muse, il y en a qui n’ont peur de rien ici…

    Pour Sk1ppy, l’intervention de zaza était teintée d’une ironie toujours bien placée venant de sa part…

  9. oli

    4 novembre 2009 à 9 h 42 min

    Grandiose c’est tout ! Un show d’une qualité visuelle rarement atteinte. Musicalement, les titres qui semblent too much en CD (comme Eurasia) passent la rampe en concert. La plus impressionnant c’est qu’ils emballent la foule avec une communication réduite à sa plus simple expression.
    Quand à la comparaison avec Radiohead, elle date de qq titres de 1er CD et puis basta. Ils ont leur style bien à eux. Merci Muse, ce fut fantastique !

  10. nico

    4 novembre 2009 à 10 h 21 min

    @Sk1ppy

    Mais Muse n’a sorti son premier Cd qu’en 1998

    Alors à ce petit jeu là, je peux te dire que Ghinzu s’est formé plus ou moins à la même époque… (vers 1994-1997)

    Maintenant de là à dire que l’un copie l’autre, c’est un autre débat

  11. chipito bernardez

    4 novembre 2009 à 11 h 48 min

    Euh… j’aime vraiment beaucoup Muse en général et la musique tout court d’ailleurs mais… commen dire ? A vous relire, vous ne vous trouvez pas un peu excessifs les fans ?

  12. Damien

    4 novembre 2009 à 12 h 19 min

    moi j’aime pas trop ce qu’ils font depuis deux albums, je suis resté bloqué sur les deux premiers en fait et un peu sur le troisième. Et pour les avoir vu une fois en concert à Forest en 2003 je dois reconnaitre que ça déménage méchamment mais j’ai peur d’être déçu si je les revois aujourd’hui

  13. Marty

    4 novembre 2009 à 12 h 36 min

    Magique….

  14. Thomas

    4 novembre 2009 à 13 h 23 min

    Je ne suis pas fan, enfin je ne l’étais pas..

    Car depuis lundi 21h10, je le suis..

    J’ai déjà vu un paquet de concerts, et celui-ci était tout simplement grandiose.

  15. steph

    4 novembre 2009 à 13 h 48 min

    Je n’étais pas à Anvers mais je les ai vu le jour avant à Amneville et, comme à chaque fois que je les vois, je me dis que c’est le meilleur concert que j’ai fait de l’année.

    Ils sont exceptionnels… même s’il est vrai que la communication avec le public est réduite à sa plus simple expression. Les fans s’en foutent, ce qu’ils veulent c’est se faire prendre au tripes par la musique. Mieux vaut une communication réduite qu’un gignol qui parle plus qu’il ne chante non ? (tient ça me rappelle un certain Danko Jones)

    Par contre je comprends que certains n’aime vraiment pas car Muse est le genre de groupe qu’on adore ou que l’on déteste, ces trois là ne font pas dans la demi-mesure, en témoigne leur musique taillée pour les stades !

    Après, j’invite quand même chacun à écouter les paroles et, comme le dit Michaël plus haut, a aller voir l’émission Taratata dans laquelle ils sont passés au mois d’octobre, pour comprendre pourquoi, pour certains, ces trois là sont des demi-dieux !

  16. Bouhière

    4 novembre 2009 à 14 h 33 min

    Concert pas mal sans plus. Je trouve le dernier album pas terrible du tout et même très décevant. En concert, c’est un peu mieux mais ils en font déjà trop.
    Hier, j’ai par contre adoré le concert des Artic Monkeys. Au départ, j’avais de légers doutes sur la bande à Turner. Depuis, l’album et le concert des Last Shadow Puppets, Turner à pris une aure dimension et le dernier album des AM est excellent. Hier, concert sans faille des gars de Sheffield. Avec Jarvis, Richard Hawley, Reverends and the Makers et les Monkeys, Sheffield est devenu 3the place to be” en UK
    Ce soir, Melody Gardot au CR

  17. fa

    4 novembre 2009 à 14 h 57 min

    que ceux qui n’aiment pas Muse, ne les écoutent pas et n’aillent pas les voir, ça éviterait tout une série de commentaires.

    en tout cas moi je les trouve excellent et lundi, j’en ai eu plein la vue et les oreilles.

  18. chipito bernardez

    4 novembre 2009 à 15 h 17 min

    fa, votre commentaire est fantastique.

  19. Jess

    4 novembre 2009 à 22 h 31 min

    Fa = voila comment résumer toute une histoire!!! mais tout le monde ne le comprend pas!

    Ceux qui n’aiment pas, que viennent-ils faire ici?? c’est du n’importe quoi… ça frôle le ridicule.

    Perso je suis allée à Anvers et c’était de loin le meilleur concert que j’ai vu!!! ils étaient tout simplement époustouflants

  20. Kincarl

    5 novembre 2009 à 1 h 02 min

    La musique ne se commente pas, elle s’écoute ! It was just great. Cheers.

  21. zaza

    5 novembre 2009 à 1 h 11 min

    Mon chips au goût du Mexique, t’esquintes pas. Si tu cries pas assez fort que Muse est le plus beau et le plus grand des groupes actuels, c’est que tu n’aimes pas. Le langage des fans est simple non ? Aussi transparent que celui d’un supporter de foot. Et puis, c’est bien connu : les concerts, ça rend sourd ^^

  22. joelapompe

    5 novembre 2009 à 1 h 23 min

    Hé Bouhière,

    Sheffield n’a pas vraiment attendu les Arctic Monkeys pour être importante dans l’histoire de la musique. Vous citez Pulp mais encore avant il y avait Human League, ABC et Cabaret Voltaire pour n’en citer que quelques-uns. Sans oublier un petit label de rien du tout du nom de Warp…

  23. FLF

    5 novembre 2009 à 8 h 18 min

    Pour ma part, d’un point de vue visuel, le concert était vraiment très bien. Par contre, d’un point de vue acoustique, c’était horrible. Peut-être le son était-il moins bon au 2eme?
    Ce qu’il en ressortait était un concert fade, sans relief. On aurait pu croire à un groupe reprenant du Muse à la kermesse du village avec des baffles crachant le son.
    Dommage, mais peut-être est-ce dû à l’emplacement dans la salle … ?

  24. marc

    5 novembre 2009 à 10 h 35 min

    au sportpaleis d’anvers, il ne faut pas espérer avoir un son formidable. Cette salle est nulle au point de vue acoustique! Quant a MUSE, leur concert a ravi les fans comme moi, quant aux autres décus qu’ils aillent voir CLOUSEAU au ANDRE RIEU, peut-etre cela convient-ils mieux a leurs oreilles!

  25. zaza

    5 novembre 2009 à 12 h 42 min

    Et combien avez-vous payé vos places ? Pas le sentiment de s’être fait arnaquer à cause de la mauvaise qualité du son ?

  26. Maddog7

    5 novembre 2009 à 13 h 25 min

    Heu pas un mot sur THE HORRORS ?!? Annuler les dates belges pour supporter Muse c’est pas bien…

  27. Thomas

    5 novembre 2009 à 13 h 50 min

    Bon et bien si il faut dire un mot sur The Horrors, je dirais..
    MAUVAIS

  28. FLF

    5 novembre 2009 à 15 h 24 min

    Pour The Horros, le son était encore plus mauvais … faut pas demander.
    Et pour répondre à Marc, au Sportpaleis, il y a moyen d’avoir un excellent son: cfr. le concert de Faithless il a qques temps.
    Mais, comme je disais auparavant, peut-être s’agit-il uniquement de la place dans la salle.

  29. ChrisP

    5 novembre 2009 à 22 h 09 min

    FLF. L’emplacement dans la salle a vraiment une influence sur la qualité du son.
    Je me suis frayé un chemin jusque tout devant dans “la fosse” et le son était tout simplement excellent! :-)
    Par contre des amis au 2èmes étages, vers le fond, ont eux été très déçu… Il trouvait le son fort “mou”. :-(
    Question de chance et d’ingénieur du son.

  30. ChrisP

    6 novembre 2009 à 1 h 02 min

    Pfouu, étais fatigué moi.
    “…déçus”, “Ils trouvaient…”

  31. steph

    6 novembre 2009 à 15 h 18 min

    un seul mot pour résumer The Horrors ? impossible ! on a le choix entre minable, à chier, assourdissant, exécrable, pathétique, …

  32. nath3

    6 novembre 2009 à 16 h 21 min

    Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, Muse a beaucoup d’atouts : 3 musiciens d’une rare excellence (visez les lignes de basse, la maîtrise de Bellamy à la guitare ou au piano, la “pêche métronomique” du batteur), des compos hyper créatives et mélodiques, mais aussi variées… Radiohead (que j’adore) s’est épuisé là où Muse ne s’est pas encore arrêté, ils iront plus loin et plus fort. Côté son, j’étais bien placée, et hélas oui, la qualité du son dépend du prix que l’on paie… Enfin, la communication avec le public ne s’apprécie pas aux “banalités” qu’on échange avec lui mais à la conviction qu’on met dans ses interprétations. C’est une chanteuse amateur qui vous le dit, en toute humilité… Muse Rocks!!! Concert top, RESPECT !

  33. CCT

    7 novembre 2009 à 0 h 25 min

    je vous assure que je suis une fan de la première heure, mais pour le coup j’ai été déçu du concert. Pourquoi ont-ils besoin d’en faire des tonnes ? J’ai pas besoin de buildings et de grands effets pour apprécier une musique.
    Quand je regarde les premiers albums, qui sont grandioses au passage, le dernier ne vaut pas grand chose. Une musique prend du temps à s’apprécier pour en découvrir toutes les subtilités et là on me le sert sur un plateau … Il manque une vrai recherche musicale sur le dernier album. J’en ai discuté avec plusieurs amis et ils m’ont dit : ” Cet album, j’aurai pu le faire en une heure.” ou encore “Je suis blasée” (en parlant du concert).

    Muse n’est plus ce qu’il était, j’ai l’impression qu’ils sont devenus une copie d’eux-même.

  34. Oli

    7 novembre 2009 à 11 h 55 min

    Je ne collectionne pas les albums de Muse, pourtant j’ai toujours écouté le groupe que j’ai vu en festival une ou deux fois.

    En fait, moi, j’ai bien aimé le visuel et dans la fosse, le son était bon [et il y avait moyen assez facilement de se faufiler dans la fosse...].
    Le début du concert était assez impressionnant…mais il y a eu des “trous d’air” dans le concert, au lieu de créer une atmosphère allant crescendo. Ce qu’il n’y avait pas lors des précédents concerts que j’ai vu. La faute à quoi ?
    A la set-list ? aux derniers morceaux un peu trop grandiloquent ? [United State of Eurasia m'a quand même fait penser à un générique de James Bond...] A moi ? [ben oui, on peut manquer de forme, ne pas être au diapason au bon moment...].

    Bref, ce n’était pas mauvais, mais ce n’était pas non plus le concert du siècle…

  35. wadafuck

    9 novembre 2009 à 8 h 55 min

    Muse, ce sont des dieux vivants, c’est ma raison d’exister, sans eux, je ne suis rien, je tuerais mon pète et ma mère pour les revoir en concert.

    NOOOOOOOOOOOT !

  36. wadafuck

    9 novembre 2009 à 8 h 56 min

    Oui oui je tuerais bien mon pète. C’est de l’auto-musilation !

  37. blog.lesoir.be

    6 juin 2011 à 22 h 16 min

    Muse sur l E2 80 99echelle de richter.. Outstanding :)

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>