Le dernier Rammstein heurte l’Allemagne

Le dernier album du groupe de rock-métal allemand Rammstein sera interdit à la vente aux mineurs en Allemagne à partir de mercredi, en raison notamment d’une chanson ouvertement sado-masochiste, a-t-on appris mardi auprès de son attachée de presse. Le CD “Liebe ist für alle da” (“L’amour est là pour tout le monde”), qui s’est déjà vendu à plus de 300.000 exemplaires depuis sa sortie mi-octobre, ne pourra plus être exposé en rayons dans les magasins. Pour le trouver, les amateurs devront le demander expressément aux vendeurs, qui seront tenus de vérifier que les acheteurs ont plus de 18 ans, a expliqué Andrea Hendorfer.

D’après le service de presse des musiciens, cette situation résulte d’une décision de l’Office allemand de vérification des oeuvres dangereuses pour la jeunesse, qui avait lui-même été saisi par le ministère de la Famille.

Le dernier opus de Rammstein, l’une des formations allemandes les plus connues à l’étranger, a été interdit aux mineurs en raison d’une photo à caractère sado-masochiste dans le livret du disque, et de la chanson “Ich tue dir weh” (“Je te fais mal”), dont les paroles très explicites font l’apologie de pratiques sexuelles violentes. Les membres de Rammstein se sont déclarés dans la presse “consternés” par cette décision, qui témoigne selon eux d’une “compréhension petite-bourgeoise de l’art”.


commenter par facebook

10 commentaires

  1. Chasseur Immobilier

    11 novembre 2009 à 13 h 18 min

    Un peu de mal aussi avec ce groupe …..

  2. Cabinet conseil

    11 novembre 2009 à 13 h 23 min

    Comme toi Chasseur immobiler, j’ai un peu de mal avec ce groupe mais tous les goûts sont dans la nature.

  3. moi

    11 novembre 2009 à 18 h 49 min

    Ils aiment en rajouter des tonnes mais dans le fond, c’est pas bien mechant. En concert c’est drole en tout cas.

  4. zaza

    11 novembre 2009 à 20 h 51 min

    Rammstein, c’est l’exemple type du groupe qui a tout compris : un peu de provoc’ à deux balles pour adolescents et adultes attardés. Ca fait vendre et ici ça fait un bon petit buzz.
    Le nom du groupe, référence à une catastrophe aérienne (trop graves les mecs, je kiffe à mort). Le choix de la langue pour une musique assez martiale dirons-nous (et ce n’est pas innocent).
    Et les concerts avec vibro-godes en tous sens et effets pyrotechniques.
    Waaaaaaw !

  5. OL

    12 novembre 2009 à 15 h 00 min

    Sans compter le dernier clip… très artistique en effet :-o

  6. le passant

    12 novembre 2009 à 15 h 39 min

    Zaza n’a rien compris (comme d’hab, quoi). Chanter en allemand pour un groupe allemand, c’est pas si bizarre que ça si on reflechit bien. Et le nom rammstein est un jeu de mot à 2 balles qui les a amusés 5 min. Plusieurs membres trouvaient le nom idiot et ont changé le nom du groupe, mais malheureusement pour eux c’est rammstein que le public a retenu. ‘fin bon, ils sont pas a plaindre, hein.

  7. zaza

    12 novembre 2009 à 20 h 47 min

    Le passant, merci d’être passé. ^^

  8. GRETS

    22 janvier 2010 à 16 h 02 min

    la chanson pussy avec son clib pornographique, qui est là pour lever un tabou et surtout pour dénoncer le tourisme sexuel. A la coupe du monde de football en Allemagne, les instances ont fait venir 40000 prostitués pour assouvir les hommes. Voilà pour les faits et rammstein le dénonce par cette chanson et ce clip. Maintenant libre à vous de cautionner le tourisme sexuel; pas moi. Rammstein est un groupe qui parle de vérités qui sont dérengeante pour certains.

  9. G.

    6 février 2010 à 17 h 15 min

    Rammstein fonctionne comme une entreprise. Il se donnent dans le marketing et ça marche pour eux. C’est pas mon idée de l’essence de la musique, mais pourquoi pas finalement si ça leur permet de vivre. C’est devenu un job pour eux.

    Ce n’est pas non plus de la grande musique, mais c’est efficace. Ca accroche facilement, de l’adolescents qui se veut rebel au père de famille en manque de sensations en passant par le type qui n’écoute pas de musique où juste de la tech mais qui adoooore Rammstein.

    Bref, on ne sait pas exactement pourquoi mais un phénomène fait qu’on est jamais indifférent face à ces six teutons.

    Si certains pensaient jusque là que je détestais, qu’ils se détrompent. Je suis fan, juste devenue plus objective avec le temps.

  10. le passant

    7 février 2010 à 1 h 29 min

    Bravo, vous venez de découvrir que la musique est une industrie! Prochaine leçon : non, mon banquier n’est pas un philantrope.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>