Renan, le mec de la bande

Avant de parler de la prestation de Renan Luce, jeudi, dans une AB depuis longtemps complète, il nous faut évoquer son public. Très diversifié : ça va de l’enfant (qui, au parterre, parmi les adultes, a bien du mal à y voir) à la demoiselle guère insensible aux charmes du Breton, en passant par les adultes séduits par les textes et la musique de sieur Renan. La critique de Thierry Coljon.


Un public diversifié mais aussi un public chaud et sympa. Comme a pu s’en rendre compte, en première partie, Antoine Chance de Cocoroyal. Sans son groupe, pour des raisons budgétaires et d’emplois du temps (Nicolas Stevens s’amusant sur la tournée Miossec), Antoine a été accueilli en véritable star par le public qui n’eut de cesse de l’encourager tout au long d’une prestation magnifiée par sa voix au timbre riche et ses chansons d’une grande finesse.
Mais le héros de la soirée fut bien le gendre de Renaud. Celui-ci a joué la carte de la sobriété, se contentant d’ombres chinoises sur des rideaux de perle et d’une attitude chaleureuse de mec toujours prompt à mettre en avant les gars de sa bande. Renan n’a aucune difficulté à alterner chansons rythmées et passages d’une grande douceur. Il a suffisamment de chansons fortes pour les glisser tout au long d’un set éminemment sympathique. « Les voisines » déboule en troisième position, « Repenti » en plat de résistance et « Marcel » et « La lettre » en rappel. Il peut aussi compter sur les récents « La fille de la bande » et « Le clan des miros » pour corser un menu qui, du coup, en devient très festif. Renan parle peu mais bien, domine bien son sujet et réagit à toutes les situations, du fou gueulant au jet de petite culotte d’une demoiselle qui, espérons-le, n’a pas pris froid. Sans en faire des tonnes, mais préférant la simplicité, Renan est maintenant bien paré pour attaquer de plus grandes salles, comme Forest-National, et, sans aucun doute, aborder les vastes scènes de plein air. Qui a dit Spa ?

Renan Luce sera à Forest-National (Club) le 23 avril.


commenter par facebook

12 commentaires

  1. Lorp

    20 novembre 2009 à 9 h 25 min

    C’est le 2ième concert auquel j’assiste (premier au cirque royal).
    Il sait charmer dans les petites salles, y installer une ambiance.
    Pour ces raisons, j’ai un peu peur d’aller à Forest National par exemple. Mais il saura surement trouver quelques choses à faire. La mise en scène n’est pas baclée, elle est simple mais longuement étudiée.
    Espérons qu’il ne se fasse pas remonter pour cette petite culotte qui est bien venue à point pour son doigt blessé, comme une jolie poupée.
    Je terminerai par:
    Renan Luce: NON, peut-être!

  2. aymeric

    20 novembre 2009 à 10 h 24 min

    @Lorp: NON, peut-être! aussi;
    clin d’œil du showcase

    Moi aussi j’ai peur que les grandes salles ne soit pas son fort. C’est grâce à l’ambiance intimiste que çà fonctionne…

  3. sylvie

    20 novembre 2009 à 10 h 27 min

    Pour moi aussi, c’est le 2ème concert auquel j’assiste (le premier au cirque royal) et j’en suis sortie aussi enthousiaste que la première fois en me disant “jamais 2 sans 3″. L’acoustique irréprochable de l’AB ne peut que mettre en avant la qualité de toute cette bande d’excellents musiciens. Ce qui est bien avec renan luce, c’est que ce n’est pas seulement un mec qui fait son truc, remercie et puis s’en va. il est en total symbiose avec son public, l’ambiance intimiste nous embarque tout de suite. c’est pour cela que “jamais 2 sans 3″, surement! mais certainement pas a forest national, j’aurais trop l’impression de le partager avec trop de monde…

  4. C-A

    20 novembre 2009 à 11 h 46 min

    Je ne peux que confirmer les propos de mes prédécesseurs. Pour moi, c’était la 3ème fois que je voyais Renan sur scène. Je l’avais découvert en première partie de Bénabar à Forest National. Je l’avais ensuite vu à Spa sur une petite scène il y a 3 ans alors qu’il était encore inconnu du grand public et donc hier. Et c’est toujours le même plaisir.

  5. Steph

    20 novembre 2009 à 11 h 59 min

    Concert vraiment extra…Et pour une fois une première partie qui a littéralement embarqué le public! Très belle découverte que Coco Royal!Affaire à suivre…

  6. achat immobilier

    20 novembre 2009 à 13 h 45 min

    Cet artiste est assez incroyable, confirmer son talent par un 2eme album n’est jamais chose facile

  7. UBU

    20 novembre 2009 à 16 h 12 min

    Hello,

    pour avoir vu RENAN seul à la guitare à Forest National en 2006 (en 1è partie de Bénabar), et par la suite dans des salles moyennes, des festivals et des ZENITH (4 à 6.000p), je peux vous assurer qu’il ne faut pas le sous-estimer et avoir peur de le revoir dans une salle comme Forest National (version club, donc capacité réduite à 4.500p)!
    Connaissant l’artiste, il ne se risquerait pas dans des grandes salles s’il avait le moindre doute. Et il a prouvé en fin de tournée précédente que ça le faisait plutôt bien.
    @ BIENTOT !!

  8. Laurence

    20 novembre 2009 à 16 h 27 min

    Je suis d’accord avec UBU. Je suis certaine que Forest, version Club, lui ira à ravir, autant qu’à l’AB.

    J’en serai, ça, c’est sûr !

  9. Damien

    20 novembre 2009 à 17 h 01 min

    Quel concert génial! Renan est vraiment un grand monsieur… Quel talent et sympathie auprès du public!

    Soulignons également la qualité de ses musiciens… Remember le duel de contrebasses!

    Vivement Forest, je suis persuadé qu’il saura une nouvelle fois y envouter son public!

    Enfin, une mention spéciale à COCOROYAL en première partie qui a su charmer le public sa guitare à la main!

  10. jean-mimi

    26 novembre 2009 à 10 h 37 min

    quel bouffon ce type!
    paroles de naze, il plait bien aux familles, il est bien lisse comme il faut, surtout ne pas faire de vague ou proposer de la différence…

  11. Stéphanie

    27 novembre 2009 à 19 h 28 min

    Coco Royal est le grand gagnant des talents acoustics sur tV5 Monde… C’est le début d’une belle carrière!

  12. Lau

    2 décembre 2009 à 12 h 23 min

    Il remplit les salles, il remplit nos têtes de chansons, il est loin d’être un bouffon !
    Non, mais… !

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>