Emilie et sa petite machine

24_esimon200.jpgEmilie Simon a inauguré sa nouvelle tournée, lundi à l’AB. Son dernier album, le premier exclusivement en anglais, enregistré à New York où la chanteuse française vit dorénavant, a beau s’appeler The big machine, elle n’est entourée que de deux musiciens : un batteur et un bassiste. Au centre de la scène, elle trône derrière son clavier.

Et dès le départ, après le concert sympa du groupe parisien Paco Volume (pop tendance Weezer), le son percutant impressionne. Avec sa voix bien surexposée, elle parvient, non pas à faire oublier la proximité stylistique d’une Kate Bush, mais à captiver son auditoire par son univers particulier.
On regrette un peu, malgré tout, les bruitages et expérimentations en tout genre d’antan. Le terrain, ici, est plus balisé, plus rock, moins barré en quelque sorte. Ça n’enlève rien à la qualité des chansons de la demoiselle. Surtout qu’elle va jusqu’à reconnaître une certaine parenté avec miss Kate B., en prenant de fort belle façon le « Mercy street » de l’ami Peter Gabriel. Emilie n’oublie pas non plus de reprendre l’« Opium » de son deuxième album ou le tube « Désert » de ses débuts. Le charme d’Emilie est intact et même si ses instruments bizarres nous ont manqué, elle a réussit, en trio, à tenir la barre avec une indéniable force d’exécution.

COLJON THIERRY


commenter par facebook

4 commentaires

  1. lionus

    24 novembre 2009 à 2 h 47 min

    Quelle déception? Envolée l’expérimentation jubilatoire, désertés les chemins de traverse rocailleux, place désormais au formatage en règle, bien calibré à l’international…
    Emilie, baby please don’t go!!!!
    Première partie, un ange passe et repasse ses ailes.

  2. Corto

    24 novembre 2009 à 10 h 18 min

    Emilie derrière ses claviers, dommage, j’aimais bien quand elle jouait de la guitare. Beau concert malgré tout; elle a le courage de ne pas se répéter et s’est enfin débarassée de son fumeux bidouilleur à chapeau qui parasitait ses concerts précédents.

  3. Picatchu

    24 novembre 2009 à 11 h 39 min

    J’ai hésité entre son concert et celui de Jack Penate au club. J’ai choisi ce dernier. Pas mal malgré ses problèmes de voix, un peu court (une heure) tout de même. Etonné qu’il ne joue que dans le club. Ses deux albums sont superbes.
    Quant à Emilie j’ai entendu dire qu’elle n’avait pas de propre ligh show et qu’elle jouait avec celui de l’ab ? Est ce que le concert est au point pour la tournée ?
    J’espère qu’elle reviendra car hier soir je regrettais un peu mon choix.

  4. Jean

    25 novembre 2009 à 11 h 55 min

    Très en attente de ce concert peut-être trop, je suis sorti un peu sur ma faim, sans être parvenu à rentré dans le nouveau monde musicale d’Emilie. Des temps morts trop nombreux et des similitudes trop importantes entre les morceaux ne m’ont pas convaincu! Et une heure de musique seulement …

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>