Le nouveau Massive Attack en écoute intégrale

massive.JPG En 2010, Massive Attack revient avec un album du niveau de ses premiers opus. 3D et Daddy G partagent le chant avec Horace Andy, Martina Topley-Bird, Damon Albarn, Tunde Adebimpe, Guy Garvey (Elbow) et Hope Sandoval, sur un album aux ambiances fascinantes et aux sonorités envoûtantes. Même Adrian Utley, de Portishead, est venu jouer de la gratte – sur «Saturday come slow». Ces dix morceaux – dont trois déjà connus via le EP de «Splitting the atom», disponible sur le site du collectif – sont comme du poison qui prend son temps pour distiller son venin dans nos veines. Plus on écoute ce disque et plus on se dit que Massive est au sommet de sa forme. (T.C.)

Virgin-EMI. Sortie le 8 février.
L’interview, dans le MAD de ce mercredi.
Achetez le disque dans notre boutique en ligne


commenter par facebook

19 commentaires

  1. Julien Baligant

    3 février 2010 à 10 h 23 min

    On attend toujours les albums de la Massive pendant de longues années. Pour ma part je n’ai que très rarement été déçu (un peu sur “100th Window”). Mais ici, ça fait plaisir de voir Grant Marshall ramener un peu de chaleur dans les compositions glaciales de 3D.

    Un grand disque, qui n’a pas la fulgurance de “Mezzanine” mais qui en a l’ambition et la beauté. On évite de se répéter et ça c’est bien.

  2. Osaure

    3 février 2010 à 10 h 53 min

    Fadeur et ennui mortel, tout était dit avec Mezzanine et Protection il y a…12 à 15 ans !!!

  3. Angelo Stiliaras

    3 février 2010 à 12 h 39 min

    Globalement pas mal, même si je ne suis pas encore convaincu… Une deuxième écoute au calme parachèvera mon jugement.
    On perd quelque part la notion de “trip” en réduisant cet album à un travail technique: les nappes de synthé pures, les basses trop fluides, l’album trop léché amoindrissent la dynamique et la cohérence de cet album. Finis, les sons purement électroniques de la grande époque, place aux réels instruments acoustiques. Ce changement de bord aurait pu convaincre si ces instruments n’étaient pas répétés en boucle inlassablement.

  4. Libaut

    3 février 2010 à 12 h 48 min

    Merci pour l’écoute.

  5. Laurent

    3 février 2010 à 13 h 01 min

    Un album qui a besoin de plusieurs écoutes pour être jugé à sa juste valeur. Loin du ‘one shot’ d’un trop grand nombre d’artistes populaires dont la création déteint en quelques semaines.

    Massive Attack survit, sa qualité aussi.
    Un bon achat.

  6. zonieski

    3 février 2010 à 13 h 28 min

    On est loin du Massive Attack de la grande époque mais il reste agréable à écouter. De là à l’acheter…

  7. frank

    3 février 2010 à 15 h 22 min

    Enfin une info utile de la part du Soir

  8. Visiteur

    3 février 2010 à 15 h 54 min

    Problème avec la piste 4 ?

  9. cler

    3 février 2010 à 15 h 57 min

    Merci de le mettre à l’écoute. Mon avis reste mon avis qui n’a aucun intérêt pour les autres.

  10. isa

    3 février 2010 à 21 h 50 min

    Merci pour cette grande première.
    Avis perso : j’adore. Qualité acoustique super, comme d’hab.
    Heureusment que Massive Attack évolue… Ecouter de la même chose pendant des années, on serait las…

  11. zaza

    4 février 2010 à 1 h 09 min

    Pour une fois, je suis d’accord avec tout le monde.

  12. Etoile 14

    4 février 2010 à 14 h 38 min

    Girl i love you: le véritable son de Massive!Ouf, sinon on allait s’ennuyer…

  13. Michel

    6 février 2010 à 18 h 48 min

    Pour ma part, j’ai attendu le CD … question de principe ;-) )
    Une seule écoute, et pas du tout déçu, je sens que je vais y revenir encore et encore …
    Grand disque en puissance, à mon humble avis !

  14. Michel

    6 février 2010 à 18 h 49 min

    NB : com ci-dessus publié sous état grippal avancé !

  15. Hugues

    7 février 2010 à 9 h 46 min

    MERCI pour cette écoute en intégralité.

  16. Corto

    9 février 2010 à 16 h 16 min

    They are back !!! Vivement l’édition vinyle. Pour info et pour souligner la connerie de notre monde actuel, le métro londonien a interdit l’affichage de la pochette car elle faisait penser à un graffiti. Triste époque.

  17. romain

    18 février 2010 à 0 h 53 min

    Remarquable album comme le précédent d’ailleurs mais dans un genre un peu différent…

  18. lolo

    18 février 2010 à 10 h 18 min

    vraiment rien a voir avec les autres c est vraiment a chier

  19. Ludovic

    2 mars 2010 à 1 h 27 min

    @lolo : attention à l’orthographe ! À l’image de votre degré de culture et surtout d’évaluation d’une musique de qualité ?

    Excellent album. Brillant même.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>