Pink Floyd en justice face à EMI

Le groupe britannique Pink Floyd s’est présenté ce mardi devant une Haute Cour de Londres dans le cadre de l’affaire relative aux droits d’auteur du groupe sur internet et au marketing de la maison de disques EMI, a indiqué Me Robert Howe, s’exprimant au nom des créateurs du légendaire “Dark side of the moon”.

Selon l’avocat, “Pink Floyd veut savoir quelle est sa situation contractuelle avec EMI”. La première question est de savoir comment sont comptabilisées les royalties de leur musique sur le net. La deuxième est que le groupe ne veut pas qu’EMI vende des morceaux individuellement et sortis de leur contexte original. Selon Pink Floyd, le contrat qu’ils ont avec la maison de disques interdit ce genre de pratiques.

Me Howe indique que selon EMI, la clause du contrat ne porte pas sur la vente en ligne de “shorts”. Pink Floyd a signé en 1967 avec EMI et a été, avec les Beatles, un des produits les plus rentables de la maison de disques. Le “Dark side of the moon” de 1973 fait partie des meilleurs ventes d’albums de tous les temps.

(belga)


commenter par facebook

1 commentaire

  1. Chasseur immobilier

    10 mars 2010 à 17 h 59 min

    Quel business !!!

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>