The Magic Tale of MLCD

liege__a.JPGVendredi soir, à la Caserne Fonck à Liège, MLCD (My Little Cheap Dictaphone) a présenté la première de son opéra rock « The Tragic Tale of a Genius » accompagné par l’orchestre du conservatoire de Liège. Ce samedi, le groupe investit le Cirque royal dans le cadre des Nuits Botanique.

 Il l’a fait ! Redboy, figure de proue et leader du quartet liégeois MLCD est allé jusqu’au bout de ses rêves. Un projet fou, ambitieux, délirant et somme toute magnifique. Son opéra rock inspiré de la vie de Brian Wilson The Tragic Tale of a Genius est un grand disque. Et sa déclinaison scénique mise en musique et en images est tout aussi impressionnante. On comprend Redboy, lorsqu’il a expliqué, ému, juste avant « He’s not there », que « C’est important pour nous de présenter la première ici à Liège ». Trois ans de travail en amont, trente personnes sur le spectacle, une scénographe, des vidéastes, une affaire de fous, on vous dit, pour un résultat stupéfiant.

Chaque chanson bénéficie d’un visuel incroyablement soigné. Vidéos, petits films, animations, silhouettes des musiciens découpées sur l’écran ou silhouette de Redboy également découpée au volant de sa voiture déambulant dans Las Vegas, images d’une Amérique réelle ou imaginaire, relecture culottée d’un certain mythe du rock, on se laisse porté par ces films qui épaulent les compositions.
On se réjouissait aussi d’entendre les morceaux soutenus par les cordes de l’orchestre du conservatoire de Liège sous la direction d’Hélène Cambier. Des cordes qui font décoller les chansons et apportent souffle et ampleur. Musicalement, MLCD évolue entre Arcade Fire, Nick Cave & The Bad Seeds ou Tom Waits. Et comme sur l’album, ce sont les “He’s not there”, “What are you waiting for », “Shine on” ou “What the devil says” qui font mouche. Redboy, Xavier, Jay et Louis ont tout donné pendant le concert. Puisant dans leurs dernières réserves pour exhumer, en rappel, « Upside down » et « Cha cha » de leur précédent disque. Ce genre de spectacle (trop rare) est à ne pas rater. Qu’on se le dise !
PHILIPPE MANCHE

MLDC et orchestre ce samedi 8 mai au Cirque royal à Bruxelles. Infos : www.botanique.be

[youtube p9DKlSbN79s]


commenter par facebook

11 commentaires

  1. Ben

    8 mai 2010 à 15 h 36 min

    J’y étais aussi. Rarement vu un aussi bon concert. C’était extraordinaire. J’en suis encore ému rien qu’en y pensant.

  2. Gazoil Superstar

    9 mai 2010 à 9 h 47 min

    Bravo à Garçon Rouge ! Dommage qu’il soit entouré de barakis au niveau du label.

  3. Mmarsupilami

    9 mai 2010 à 11 h 40 min

    Vraiment très bon! Photos sur mon blog

  4. chalret christine

    10 mai 2010 à 7 h 12 min

    y etant(sur scene),je peux vs dires que non seulement red boy est tres sympa,mais ses collegues aussi;ils ont su rester simples malgre la pression…bon vent a eux;ils le meritent.

  5. OL

    10 mai 2010 à 11 h 21 min

    Vu samedi soir, très impressionné par la maîtrise sur scène de ces gars. L’album est déjà très très bon et ça le fait en live.

    Gros point positif pour le reste des autres dates : l’orchestre n’est pas indispensable, faut pas hésiter c’est un bon moment :D

  6. Luc

    10 mai 2010 à 15 h 01 min

    “Bravo à Garçon Rouge ! Dommage qu’il soit entouré de barakis au niveau du label”

    Leur label???
    Sont juste en licence chez PIAS je pense
    Ou alors, tu causes sans savoir??

  7. Grospooh

    11 mai 2010 à 10 h 44 min

    Et alors Philippe , rien sur les fantastiques The Irrepressibles qui ont joué avant MLCD.
    Ils en ont scotché plus d’un à leur fauteuil….

  8. Jellybean

    12 mai 2010 à 15 h 49 min

    Excellent excellent concert des MLCD. La grande classe, ils méritent d’aller super loin.

    Par contre, les Irrepressibles, mon dieu… leur musique serait sans doute écoutable si le chanteur n’était pas aussi ridiculement théâtral… Et puis la mise en scène très ‘danse contemporaine’, c’était à crever de rire! Enfin, les MLCD ont fait oublier tout ça rapidement :)

  9. Irrepressbles

    13 mai 2010 à 18 h 57 min

    The irrepressibles, le concert avant, était bcp bcp plus impressionnant, passionnant et émouvant que MLCD.

    Quelle déception, un orchestre totalement bouffé par le rock et le show beaucoup trop exagéré des 4 jeunes !

  10. Laurent

    16 mai 2010 à 17 h 23 min

    The Irrepressibles, la première partie, étaient bien meilleurs que MLCD.
    MLCD, un opéra-rock, ah bon? Le rock, on l’a bien entendu. Quand à l’opéra, ce sera une autre fois.

  11. whisky coke

    3 juin 2010 à 10 h 16 min

    Moi j’ai adoré ce concert.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>