Jacques Higelin, le retour

MONTREAL
DE NOTRE ENVOYE SPECIAL

Cela faisait onze ans qu’il ne s’était plus produit à Montréal. Alors qu’il ne viendra en Belgique que le 22 octobre, Jacques Higelin a fait son grand come-back, vendredi, dans la belle salle (pleine) du Théâtre Maisonneuve. Porté par son nouvel album Coup de foudre en tout point réussi, Jacquot nous revient inchangé, sinon ses beaux cheveux blancs et trois prompteurs pour la mémoire déficiente.
Entouré d’un band très rock (Yann Péchin à la guitare, Mahut aux percus, Christopher Board aux claviers, etc.), le chanteur bientôt septuagénaire ouvre par « Le minimum » pour livrer le maximum, balisant les titres récents avec des « Mona Lisa Klaxon », « Paris NY-NY Paris » et autres « Champagne ». On retrouve le Jacquot fantasque, lutin ne tenant pas en place, au verbe libre et fleuri, giclant de phrases interminables dans l’intersidérale galaxie d’un trop-plein d’amour fatal et futile. Enfin genre, quoi !
Avec toujours cette belle générosité, cet humour délirant et ce sourire radieux et illuminé. Comme il le dit lui-même: des fous, il y en a beaucoup mais Higelin, y en a qu’un!
On a sucré le rappel pour ne pas manquer la fin du concert de Salif Keita qui, comme Oxmo Puccino au même endroit (le Métropolis), a fait mieux que Diam’s en terme de billetterie. A dix sur scène, le chanteur malien se transforme en véritable chef d’orchestre, n’hésitant pas à lâcher longtemps le micro pour mettre en avant ses musiciens et ses deux formidables choristes qui abattent un boulot incroyable. Les petites danseuses sexy ne sont plus au rendez-vous ? Pas grave, Salif va lui-même en chercher dans les premiers rangs pour un final on ne peut plus festif.
Un petit mot sur Oxmo Puccino ? La classe ! Tant musicale (avec son groupe rock) que verbale, elle lui permet de dire des choses graves et sensées sans jamais hausser le ton. En sortant, on est scotché par la plus puissante des voix, celle de la Malienne Bassekou Kouyaté qui, sur une scène gratuite, dans la rue, parvient à complètement séduire le touriste déambulant par cette chaude soirée. On l’avait déjà vue ici-même en première partie de Youssou N’Dour et chaque fois, on se dit que c’est elle la plus belle et la plus forte. THIERRY COLJON

Jacques Higelin sera le 22 octobre au Théâtre National dans le cadre du festival des Libertés. Salif Keita sera à Couleur Café le dimanche 27 juin et Oxmo Puccino, aux Francofolies de Spa le vendredi 23 juillet.


commenter par facebook

3 commentaires

  1. Chasseur Immobilier Annecy

    21 juin 2010 à 23 h 12 min

    Higelin en live un grand moment !

  2. Chasseur Immobilier Nice

    24 octobre 2010 à 20 h 40 min

    Merci.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>