Feel Good Hit of The Werchter

01_werchter2.jpgC’est parti pour quatre jours de Werchter, qu’on espère sans orages mais plein de bons concerts – même si, autant se l’avouer, on a connu plus excitant comme programmation. Pour cette 36e édition, Rock Werchter affiche comme chaque année complet, malgré les redites (Faithless, Muse et Skunk Anansie, abonnés à vie), le prix d’entrée exorbitant et l’enfer des embouteillages. Heureusement, les organisateurs ont prévu de l’eau gratuite potable (trop aimable) pour les festivaliers, et même un abri anti-coups de soleil, The Shelter, à côté du Marquee. Les fans de foot, en tout cas, risquent d’être déçus : aucune retransmission de la Coupe du Monde n’est prévue, et les vuvuzelas sont priés de rester dans les tentes. La suite au prochain épisode, si d’ici là nous ne sommes pas morts d’insolation.

Grégory Escouflaire

Le programme des concerts


commenter par facebook

11 commentaires

  1. steph

    1 juillet 2010 à 18 h 02 min

    Faudra quand-même qu’on m’explique en quoi ce festival est si exceptionnel ! Comme l’a si justement dit l’auteur de ce post, c’est a peu près toujours la même chose. Je dis ça malgré le fait que je suis une grande fan de plusieurs groupes qui s’y trouvent mais je trouve qu’on fait tout un foin pour peu de choses finalement…

    Comparons, par exemple, Werchter avec le Pukkelpop :

    Niveau prix :
    - Werchter 4 jours = quasi 200 euros si on compte le camping
    - Pukkelpop = 140 euros camping compris

    Certes ça fait a peu près le même prix par jour mais allons un peu plus loin:
    - Werchter : 2 scènes, soit 12 à 14 concerts/jour
    - Pukkelpop : 8 scènes, soit un minimum de 50 concerts/ jour

    Et je pense qu’au niveau affiche, Pukkelpop, souvent considéré comme le petit frère du Grand Werchter, n’a pas à rougir avec des headliners tels que Metallica, Basement Jax, Smashing Pumkins,Daft Punk, Radiohead, Iron Maiden, ces dernières années.

    En plus, les groupes moins connus et qui passent au Pukkel sont souvent les grands groupes de demain ! il suffit de regarder les affiches des éditions précédentes pour comprendre !

    Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : à savoir “Werchter c’est nul”, je pense que c’est juste un peu surestimé comme festival !

  2. Lars Larsen

    1 juillet 2010 à 18 h 26 min

    “Comme l’a si justement dit l’auteur de ce post, c’est a peu près toujours la même chose”

    >> Contrairement à un film, voir deux concerts d’un même groupe sont des expériences totalement différentes. Puis ces artistes gagnent tjs en notoriété avec Internet, le téléchargement illégal, etc. Donc la demande augmente encore. Puis l’expérience des festivals ne se limite pas à la musique : Werchter c’est le début des vacances pour un grand nombre de festivaliers, une tradition, une habitude.

    “Comparons, par exemple, Werchter avec le Pukkelpop :

    Niveau prix :
    - Werchter 4 jours = quasi 200 euros si on compte le camping
    - Pukkelpop = 140 euros camping compris”

    >> Les gens qui vont aux festivals ne font pas tous le calcul du nombre de scènes et de groupe à l’affiche, comparant les différentes offres entre elles pour avoir le meilleur rapport quantité/qualité-prix. Les fans de Rammstein, Green Day et autres groupes à l’affiche à RW vont à ce festival car ils aiment ces artistes là. (Et comme ces artistes sont aussi ceux qui sont le plus médiatisés, la demande pour voir ces artistes en live ne cesse d’augmenter.)

    “En plus, les groupes moins connus et qui passent au Pukkel sont souvent les grands groupes de demain ! il suffit de regarder les affiches des éditions précédentes pour comprendre !”

    >> Les spectateurs de RW payent le prix de la qualité et des têtes d’affiche : au moins ils sont sûr d’en avoir pour leur argent.

    -

  3. Lars Larsen

    1 juillet 2010 à 18 h 29 min

    Sans oublier que RW a déjà été élu à de nombreuses reprises “meilleur festival du monde”, et son promoteur (Herman Schueremans) “meilleur promoteur du monde”.

    Et si la présence de nombreux articles concernant Rock Werchter et autres grands festivals dans les pages du soir vous étonne, l’explication est simple : Le Soir est un des partenaires médias de Live Nation, qui co-produit ces grands festival !

  4. asia

    1 juillet 2010 à 18 h 30 min

    J’y étais, il y a plus de 20 ans !!! J’y ai vu U2, Bananarama, Mink De Ville, … on n’avait pas peur du sida, … C’était le bon temps !!!

  5. Julien

    1 juillet 2010 à 18 h 47 min

    Franchement ça devient du grand n’importe quoi le prix des festivals. Je voulais aller au Graspop un jour pour voir quelques groupes et … 75 €, le prix que je payais pour les 3 jours il y a quelques années … sans compter l’essence/train, les boissons, la bouffe .. bref on en est à 150€ pour une journée

  6. Mike

    1 juillet 2010 à 19 h 25 min

    Affiche peu emballante? Muse, pearl jam, alice in chains ! Rien que pour ca j’en connais qui vendrait père et mère!

  7. Mazz

    1 juillet 2010 à 21 h 00 min

    Mon premier W, en 1981 ou 82, à l’époque c’était encore le T/W (Torhout/Werchter), m’avait coûté moins de 10 euros. Mais il n’y avait qu’un jour, identique à la veille, avec pause d’une 1/2 heure entre chaque groupe qui n’était qu’au nombre de 6 ou 7. A l’affiche il y avait de “tout”: en premier, un groupe Belge (Wouarf, je me rappelle, Jo Lemaire + Flouze, les Scabs…) puis cela montait crescendo dans la notoriété. J’ai vu U2 en milieu d’après-midi (avant ou après Simple Minds chais plus). En 83 j’ai vu Peter Gabriel, en fin d’après-midi. Mink DeVille, Midnight Oil, Steve Miller Band, The Specials. Plus tard, Public Ennemy, Kravitz, Cure, U2 bis et même Mano Negra en plein midi. Bref, y avait pas la quantité mais la qualité, c’est sûr. Et finalement pour pas cher. Mais c’était l’affaire d’un jour, pas de 4 jours, le concept a complètement évolué. D’ailleurs les premiers Dour Festival, c’était pareil: en une journée on voyait Sttellla, Jean-Louis Aubert et Noir Désir, et on était heureux comme des rois. Par la suite, évolution, 3 jours en camping c’était pas mal non plus. Lors des grandes chaleurs, les pompiers venaient nous arroser à grandes pompes. Génial… Là j’ai atteint la limite, je crois, tout cela ne me tente plus guère… Quoique, on y reprendrait vite goût ! A 10 euros, on peut rêver.

  8. Michael

    2 juillet 2010 à 9 h 44 min

    @ Lars.

    Bon travail de publicitaire du festival RW ;)

    Mais je suis d’accord avec Steph sur les critiques. C’est devenu du grand n’importe quoi au niveau des prix. Ca ne fait qu’augmenter d’années en années et bien plus vite que l’inflation.
    Je ne comprends pas trop non plus le dernier commentaire. Vous semblez dire que si on paie plus à RW, c’est pour la qualité…sous-entendant par là que le Pukkelpop , ce n’est pas de la qualité égale. Pour avoir été aux deux, le Pukkelpop est de la toute bonne qualité.On en a aussi pour son argent. Ils commencent malheureusement à suivre la même tendance qui vise à augmenter encore les prix d’entrées.

  9. JKB

    2 juillet 2010 à 15 h 13 min

    Mouais, une affiche composée de groupes qui font tous MTV, de la bonne grosse promotion qui tache sans la moindre prise de risque dans le programme. Super si on aime regarder la TV sous la soleil, moins bien si on aime la musique.

    Et puis bon, Werchter c’était cool à une période, mais maintenant faut avoir servi dans la Légion pour avoir l’endurance nécessaire pour s’approcher assez de la scène et y rester… Super le weekend à 200 euros pour regarder des concerts sur des écrans à 300m de la scène avec à la main une bière tiède et plate à 3 euros. Concept !

  10. Steph

    2 juillet 2010 à 15 h 47 min

    ” Contrairement à un film, voir deux concerts d’un même groupe sont des expériences totalement différentes. Puis ces artistes gagnent tjs en notoriété avec Internet, le téléchargement illégal, etc. Donc la demande augmente encore. Puis l’expérience des festivals ne se limite pas à la musique : Werchter c’est le début des vacances pour un grand nombre de festivaliers, une tradition, une habitude.”

    ça reste a prouver… certes il y a des groupes qui se renouvèlent sans cesse et même à la 10ème fois, on apprécie toujours autant le concert. Par contre, pour d’autres, si on les a vu une fois ou deux, après on tourne en rond !

  11. Lars Larsen

    3 juillet 2010 à 11 h 21 min

    C’est sûr !

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>