Green Day ou le punk-rock de la majorité

greenday_blairon1.JPGIl est de bon ton aujourd’hui de conspuer Green Day, ce vieux groupe de vieux ados qui mettent du eye liner et chantent la rébellion comme si c’était une marque de bière : il n’empêche que voir Green Day en live s’avère toujours une expérience distrayante, avec son lot de tubes (d’“American idiot” à Dookie”, deux gros cartons à 10 ans d’intervalle), d’immenses feux d’artifice et de gimmicks fédérateurs.

Il y a cinq ans au même endroit, Billie Joe, Tré Cool et Mike Dirnt avaient déjà mis un beau souk : on prend donc les mêmes et on recommence, durant 2h30 d’un show sous le signe du W. (comme Werchter et plus comme Bush). Une trentaine de morceaux, surtout issus des deux derniers albums, et bien sûr quelques hymnes nineties, pour faire plaisir aux trentenaires. C’est que Green Day, et c’est assez rare pour le souligner, est un de ces groupes qui a connu deux pics dans sa carrière, et deux générations de fans : en gros ceux de 1994 et ceux de 2004, tous réunis ce soir dans une ambiance d’après-soleil (un petit point météo : cette journée du 2 juillet aura été la plus chaude en 36 ans de festival). Un concert de Green Day, c’est donc un peu comme le relais au marathon : je te passe un “Basket Case”, tu me refiles un “St. Jimmy”, et ainsi de suite. A la fin on ne sait plus très bien quel âge on a, mais peu importe : on a passé un bon moment, comme ces deux gosses invités par Billie sur scène – qui ont sans doute connu là leur tout premier “Time of their life” (“Good Riddance”). L’une (12-13 ans ?) en s’essayant au stage diving, l’autre (9-10 ans ?) dans les bras de son idole : on en a presque versé une larme tellement c’était mignon. Alors Green Day, rock de nourrice ou d’épingle à nourrice ? C’est une question de point de vue,  évidemment.

Grégory Escouflaire


commenter par facebook

16 commentaires

  1. mich

    3 juillet 2010 à 16 h 34 min

    pas que les trentenaires, les quadra aussi qui amènent leurs ados qui, bon sang ne peut mentir, prèfèrent dookie à n’importe quel autre album
    quel pied ce concert
    mille fois mieux qu’à Paris
    y’a pas que l’équipe de foot qui manque de jus…

  2. madcluster

    3 juillet 2010 à 18 h 48 min

    Il y a Pink Floyd aussi, qui a rassemblé AU MOINS 4 générations (si on compte 1 génération = 10 ans, comme dans l’article. Mais ce n’est pas tout à fait juste…).

  3. Roland

    3 juillet 2010 à 20 h 34 min

    ” … de bon ton aujourd’hui de conspuer Green Day” ? Dixit qui ?Quel snobisme déplacé !

  4. derumbo

    4 juillet 2010 à 3 h 54 min

    “Il est de bon ton aujourd’hui de conspuer Green Day”

    Ah…. Qui, quoi, où, comment? Pas au courant, décidément je suis toujours en déphasage moi…

  5. Tsc70687

    4 juillet 2010 à 22 h 42 min

    Moi.
    “All right Belgium”, “Are you there Belgium”, etc.
    Et vas-y que je joue de ma guitare derrière la nuque sans même regarder (c’est Lucky Luke, ou quoi ?).
    Tous les lieux communs balourds du gros concert rock consensuel.
    Et cette country de série Z survitaminée et connement binaire.
    Beuâârk…
    Une question de point de vue, vraiment ?

  6. Chasseur Immobilier Lyon

    5 juillet 2010 à 9 h 36 min

    Loin d’avoir envie de conspuer ce groupe, bien au contraire, je trouve qu’ils assurent plutôt bien.
    Mais pour ceux qui ont connu, le groupe SLADE subissait les mêmes affres, car eux aussi dérangeaient par leur compos simples et hyper efficaces…..

  7. Chasseur Immobilier Annecy

    5 juillet 2010 à 9 h 42 min

    Dans la veine de The Offspring, ces groupes jouent un punk rock efficace, même si j’ai vu ces derniers un peu perdus sur la scène du Stade de France, n’est pas ACDC qui veut……

  8. Tsc70687

    5 juillet 2010 à 11 h 59 min

    Punk ?!
    Mieux vaut lire ça que d’être aveugle certes, mais ma grand-mère était plus punk et révolutionnaire que ces garçons coiffeurs.
    Enfin bon, ils ne font de tort à personne je vous l’accorde – c’est peut-être d’ailleurs bien ça le prolème ;o) -, donc pas la peine de s’énerver.
    Content pour ceux qui apprécient.
    Allez, à l’année prochaine.

  9. marcvds

    7 juillet 2010 à 6 h 15 min

    Hahaha Offspring n’arrive meme pas à la cheville de Green Day, là c’est du grand n’importe quoi!!!

  10. Chasseur Immobilier Perpignan

    7 juillet 2010 à 16 h 56 min

    Faut apprendre à lire le français et à le comprendre surtout….

  11. Denis

    7 juillet 2010 à 17 h 30 min

    haaa, Green Day, c’était quand même pas mal, y a 12 ans…

  12. Rikaï Zaza

    8 juillet 2010 à 0 h 33 min

    Tsc70687, quand Ghinzu accumule les pires clichés du rock sur scène, tout le monde se pâme.

  13. coco

    8 juillet 2010 à 18 h 08 min

    green day en live assure une de ces ambiance que d’autres d’arrivent pas à délivrer. franchement, ce concert était vraiment génial avec de super effets visuels. en bref j’ai passé un super moment!

  14. Rikaï Zaza

    9 juillet 2010 à 0 h 20 min

    D’arrive à pas délivrer un live qui de veut.

  15. sid

    29 août 2010 à 14 h 28 min

    Green day est peut être un bon groupe ( les goûts et les couleurs ça ne se discute ) mais ça ne sera jamais du punk !
    ( au même titre que the offspring d’ailleurs )
    Si vous voulez du vrai punk , écouté berurier noirs ou les sales majestes .
    La scène française et internationnale regorge de bon groupe de vrai punk ( commercial = pas punk )

  16. Lars

    29 août 2010 à 15 h 49 min

    Les albums des bérurier noir ou sales majestés sont autant disponibles à la vente sur amazon.fr que ceux de Green Day ou Offspring…Alors l’argument “commercial” hein…

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>