The Specials: et comment, qu’on a enjoyé!

On l’avait presque oublié, au vu de l’affiche proposée ce vendredi sur la main stage: la musique sert aussi à faire la fête. La preuve, sur le plancher transformé en trampoline du Marquee, avec des Specials sur lesquels les années n’ont manifestement pas eu de prise.Les « papys » vous saluent bien ! Lynval Golding, classe dans son costume, Neville Staples un peu bedonnant mais qui prend la pose, Horace Panter, cheveux gris mais toujours habile avec sa basse, John Bradbury qui s’amuse à la batterie, Roddy Radiation bien jeté qui finit torse nu… Et Terry Hall qui semble ne pas en croire ses yeux tellement ça bouge dans ce public qui démarre au quart de tour dès l’entame de « Do the dog » : hier soir, les Specials n’ont pas raté leur retour, 30 ans après leur dernier passage (chahuté) dans le coin.

Ça joue bien, ça joue ensemble, un peu plus reggae par ici, dub par-là, et puis surtout, ça sent le vécu. On s’amuse sur scène autant que devant. Quelques verres de bière fendent les airs ; Golding sourit et montre le poing. Avec ou sans le trio de cuivres qui débarque sur « Hey little rich girl », sans Jerry Dammers remplacé aux claviers (et volontairement ou non oublié de cette réunion), on remonte le temps. Ça pogote à droite comme à gauche du frontstage. Des jeunes gens s’essayent au crowdsurfing et tentent d’éviter les bras tendus du service de sécurité. « Gangsters » met le feu, « It’s up to you » permet de souffler quelques minutes, puis « Monkey man » et « Rat race » relancent la machine à bouger. Skarrément irrésistible que ces quelques refrains mémorables : « Doesn’t make it alright » et son texte sur le racisme, l’immense « Message to you Rudy » (l’original date de 67, par Dandy Livingstone et s’intitulait à l’origine « Rudy a message to you »)…

Et « Ghost town », dans tout ça, autre tube des Men in Black (and White) ? Ben, apparemment, ils n’ont pas eu le temps. Ou pas eu l’autorisation… C’est con, parce que personne parmi les membres de LCD Soundsystem, clôturant au Marquee après les Anglais, n’y aurait trouvé à redire. Même pas James Murphy, qui n’a pas manqué de donner par deux fois son avis : « Ceux qui n’ont pas vu les Specials tout à l’heure ont tout foiré ». Pas faux !

Didier Stiers

Setlist
- Do the dog
- Dawning of a new era
- Gangsters
- It’s up to you
- Monkey man
- Rat race
- Hey little rich girl
- Blank expression
- Doesn’t make it alright
- Concrete jungle
- Stereotype
- Man at C&A
- Message to you, Rudy
- Do nothing
- Little bitch
- Night klub
- Too much, too young
- Enjoy yourself

Rappels (non joués)
- Ghost town
- You’re wondering now


commenter par facebook

2 commentaires

  1. Grommelgroumf

    3 juillet 2010 à 17 h 45 min

    Horrible à dire, mais j’y suis arrivé par hasard et par dépit de ne pouvoir rester pour Green Day.
    Mais quelle p… de boeuf. C’est festif au possible. C’est une musique qui provoque une énorme crampe faciale faisant que l’on montre son dentier d’une oreille à l’autre. Et on peut pas s’empêcher de s’agiter sur place. J’ai vu des ados venir par curiosité. Après 5 minutes de regards consternés sur les vieux cons qui s’agitaient, hop, la contagion a fait son effet et ils se sont biens secoués aussi. Par cette chaleur, c’était rude. On remet ça quand?
    Y’a pas à dire, le troisième âge n’a pas encore dit son dernier mot!

  2. Tsc70687

    4 juillet 2010 à 22 h 50 min

    Ca par contre…
    Voilà des mecs qu’ont pas besoin d’en faire des kilos tonnes (de feu d’artifice) pour faire monter la sauce.
    Excellente musique, excellente attitude et le reste vient tout seul…
    “Those who missed the Specials have all fucked up”*.
    Damn right !

    * Ceux-là aussi (LCD) nous ont donné un très excellent concert !!
    Tandis que sortant de la Marquee, l’autre Zozo en était encore et toujours aux mêmes et insipides “All right Belgium” et “Are you there Belgium” et PAN! BADABOUM ! Ô la belle bleue et la rouge et la verte…
    Enfin, bon, si ce n’est qu’une question de point de vue…

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>