Vampire Weekend : Go Go Werchter, Bafana Bafana !

vampire9.jpgDeux albums en poche et Vampire Weekend se présente à la foule de Werchter comme la tête d’affiche incontournable de cet été 2010. Jugez plutôt l’itinéraire estival des quatre New-yorkais : Glastonbury, Montreux Jazz, T in the Park, Benicassim ou le Fuji Rock Festival, au Japon. Aucune partie du globe ne semble résister aux hymnes afro-pop des quatre gaillards.

Ce dimanche, sur la Main Stage de Werchter, les mélodies de Vampire Weekend n’ont peut-être jamais aussi bien sonné. Tous leurs tubes y passent (« A-Punk », « Mansard Roof », « Cousins », Cape Cod Kwassa Kwassa », « Horchata », etc.) et lèvent les bras sur la ligne d’arrivée. A l’exception d’un ou deux morceaux (les vocodeurs et autres effets synthétiques sur « California English »), Vampire Weekend remplit brillamment son Contra(t).

Final super efficace avec « Walcott » et puis, Bye Bye, Bafana Bafana !
Nicolas Alsteen



commenter par facebook

1 commentaire

  1. Misterdum

    5 juillet 2010 à 2 h 28 min

    Je comprends pas le foin autour de ce groupe. j’y étais mais c’est vraiment à ch…A ch…! J’imagine qu’il en faut pour tout les goûts. Non, vraiment, je comprends pas.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>