Vampire Weekend : Go Go Werchter, Bafana Bafana !

vampire9.jpgDeux albums en poche et Vampire Weekend se présente à la foule de Werchter comme la tête d’affiche incontournable de cet été 2010. Jugez plutôt l’itinéraire estival des quatre New-yorkais : Glastonbury, Montreux Jazz, T in the Park, Benicassim ou le Fuji Rock Festival, au Japon. Aucune partie du globe ne semble résister aux hymnes afro-pop des quatre gaillards.

Ce dimanche, sur la Main Stage de Werchter, les mélodies de Vampire Weekend n’ont peut-être jamais aussi bien sonné. Tous leurs tubes y passent (« A-Punk », « Mansard Roof », « Cousins », Cape Cod Kwassa Kwassa », « Horchata », etc.) et lèvent les bras sur la ligne d’arrivée. A l’exception d’un ou deux morceaux (les vocodeurs et autres effets synthétiques sur « California English »), Vampire Weekend remplit brillamment son Contra(t).

Final super efficace avec « Walcott » et puis, Bye Bye, Bafana Bafana !
Nicolas Alsteen



commenter par facebook

1 commentaire

  1. Misterdum

    5 juillet 2010 à 2 h 28 min

    Je comprends pas le foin autour de ce groupe. j’y étais mais c’est vraiment à ch…A ch…! J’imagine qu’il en faut pour tout les goûts. Non, vraiment, je comprends pas.

répondre

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>