Esperanzah! augmente ses prix… Et se justifie

Depuis dix ans, Esperanzah! se réclame “festival alternatif et éthique” et  “accessible à tous”. Or, cette année, le prix du ticket combi pour les trois jours du festival passe à 58€  (contre 52€ l’an dernier). Le prix du ticket un jour , lui, augmente de 2€ en prévente, soit 27€.

Augmentation de la marge bénéficiaire? Les organisateurs du festival  s’en défendent, et ont tenu à informer leur public de la répartition des coûts et du pourquoi de cette augmentation:

Notre volonté de privilégier des partenaires qui respectent des critères éthiques [...] s’est affirmée d’année en année. [...] Ces choix ont un impact économique non négligeable sur l’organisation et les prix.Et pourtant, Esperanzah! veut rester accessible au plus grand nombre et reste un des moins chers de sa catégorie. Cette année cependant, pour atteindre l’équilibre, nous avons du augmenter légèrement les prix. Pourquoi ? Parce que les coûts sont supportés à 79% par les festivaliers. Ainsi, lorsqu’un festivalier dépense 58€ pour son entrée aux 3 jours du festival, cela ne couvre que 64% des coûts. Le reste est couvert par ce qu’il dépense dans les bars (15%).

Les subsides contribuent à raison de 15% (principalement la Coopération belge au Développement et la Communauté française), les artisans et restaurateurs 4% et les sponsors 2%. Si nous n’avions pas de subsides, le prix d’entrée pour les 3 jours devrait passer à 72€. Dans cet équilibre, tout en veillant à maintenir une qualité artistique et d’accueil, nous essayons de réduire au maximum les coûts mais quand ils augmentent, cela ne peut se répercuter que sur les prix d’entrée ou les boissons puisque les subsides, eux, n’augmentent pas. Et que paye le festivalier ? Avec le prix d’entrée (si on prend le ticket 3 jours) et les achats au bar, soit +/- 72€, il dépense 25 euros pour la logistique, 21 euros pour les artistes et les animations, 14 euros pour les ressources humaines, 5 euros pour la communication, 5 euros pour l’administration et 2€ pour le camping. Le coût du camping n’est en effet pas entièrement couvert par le prix d’entrée au camping (10€ en prévente). Esperanzah! vit donc principalement grâce à ses festivaliers. Cela méritait de la transparence.
Cindya Izzarelli


commenter par facebook

8 commentaires

  1. Rikaï Zaza

    28 juillet 2010 à 20 h 34 min

    Ce n’est qu’un détail et ça concerne la Nuit du Soir : pourquoi l’annoncer comme “Powered by Ghinzu” ? Fronstage est un site francophone, majoritairement lu par des francophones et La Nuit a lieu à Bruxelles, ville francophone malgré quelques protestations au Nord. De plus, la grande majorité des participants sera… francophone. Donc quoi ? C’est encore John John qui a eu cette brillante idée ? Ce coup de marketing jubilatoire et anglophile ? “Parce que, tu vois, I mean que le public il aime l’anglais. C’est la langue du rock’n'roll l’anglais” après un brainstorming de deux jours ?

  2. JJ

    29 juillet 2010 à 9 h 00 min

    Ouf, heureusement que ce n’est pas Dour qui augmente ses prix, ils se seraient pris une volée de bois vert.

  3. Chasseur Immobilier Toulouse

    29 juillet 2010 à 17 h 40 min

    Surtout que ça reste quand même des augmentations raisonnables, pas comme certains autres artistes…

  4. Rikaï Zaza

    29 juillet 2010 à 23 h 34 min

    C’est bien joli d’augmenter les prix de ce festival mais ça ne répond pas à ma question :(

  5. lesoir

    30 juillet 2010 à 8 h 17 min

    Zaza,
    John n’est pour rien dans le “powered by” indiqué ici. Sur l’affiche, d’ailleurs il est simplement mis (pour des raisons de lisibilité) “By Ghinzu”. Mais c’est vrai qu’on aurait pu mettre “par Ghinzu”.
    Désolé de heurter les sensibilité francophones mais nos amis flamands ont toujours été les bienvenus à la Nuit du Soir, public comme artistes (Arid, Madensuyu, Hong Kong Dong et, cette année, Drums are for the parades).

  6. Rikaï Zaza

    30 juillet 2010 à 10 h 25 min

    Merci pour ces précisions mais je ne suis pas francophile acharnée. Je trouve juste un peu c*n ces termes anglais balancés à tout va.

    Donc, vous pouvez ranger vos étendards dans lesquels se drape votre très comique “mais nos amis flamands ont toujours été les bienvenus à la Nuit du Soir”.

    La bonne journée, brave mensen.

  7. lesoir

    30 juillet 2010 à 13 h 06 min

    et ton dard, zaza ?

  8. Rikaï Zaza

    30 juillet 2010 à 21 h 11 min

    Ah ! On fait dans l’humour au Soir maintenant ? :D

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>