Une hardeur d’avance avec Iron Maiden

maiden.jpgIl a beau être le dernier gros rendez-vous musical de la saison, ce Pukkelpop, y débarquer, c’est renouer avec des images déjà vues tout au long de l’été. Les campeurs arrivant encore sur place chargés comme des mulets. Le malheureux, appuyé contre une balustrade, avec son petit panneau suppliant « I need a ticket »… Et bien entendu les longues files de voitures, dans lesquelles on se retrouve à patienter et en même temps rassuré parce qu’on sait où on doit aller se garer.

L’embouteillage de circonstance ne nous aura pas empêchés d’aller jeter une oreille et même les deux au Club, à l’heure de Tame Impala, une formation venue en droite ligne d’Australie. Basse bourdonnante et guitares spatiales : ce psychédélisme-là est du genre à ouvrir les portes de la perception… Si on est bien disposé. Ce n’est pas Hawkwind, mais ça voyage bien quand même, ces amples compos pleines de détours et de breaks instrumentaux, à l’image du formidable « Remember me » en clôture.

Il n’y  pas que les voyages dans l’espace. Au Pukkelpop, on aime aussi voyager dans le temps. Avec quelques manèges de jadis, installés près de l’entrée. Entre parenthèses, celui qui tourne vite va faire des dégâts, plus tard dans la journée, après quelques bières… On exhume aussi les vieux bluesmen (Seasick Steve, sur la scène principale). Et les vieilles idoles des jeunes, comme les punks de Blink 182, 18 ans au compteur depuis leur formation en Californie.

Mais l’exhumation du jour, dont il est beaucoup question depuis des semaines, c’est celle des rockeurs à longs cheveux. Lisez : Iron Maiden… A Dour, on se demandait si une tête d’affiche «métal» aurait pu ramener encore plus de monde. Ici, on ne se pose plus la question: à l’occasion de ce 25e anniversaire, on a carrément trouvé un groupe de rock musclé qui souffle ses 35 bougies! En cette année où on a vu passer par chez nous les Alice Cooper et autres Kiss, Iron Maiden se fend ces jours-ci d’un 15e album studio, « The final frontier », et renoue avec quelques habitudes d’antan, comme de travailler avec le producteur Kevin Shirley ou d’aller œuvrer au Compass Point Studio de Nassau. Of course, la pochette est toujours ornée de leur mascotte, Eddie le mort-vivant.

Des fans de Maiden, on en croise pas mal tout au long de la journée. Ils ont le T-shirt, normal. On se dit qu’ils ont aussi le poil blanchi; ce n’est pas tout à fait exact, et si on n’a pas repéré de très jeunes parmi eux, ceux venus applaudir Dickinson & co ne sont pas tous aussi âgés que les papys brittons. De la curiosité pour « l’événement » ? Vrais accros ? Difficile à déterminer. D’autant que l’essentiel du set entamé sur le coup de 20h30 est tiré de la période récente du groupe, et pas mal de ce dernier disque en date. Les poses des guitaristes, la garde-robe (T-shirt/jeans moule-burnes) de ces messieurs, le chant théâtral de Dickinson qui fixe la foule comme s’il regardait chacun dans les yeux, ses «scream, fucking Belgium, scream for me», on ne sait pas si ça suffira à faire de Maiden un désormais groupe culte. Ce qui est sûr par contre, c’est que certains, ce soir, se sont bien amusés: à lancer des cartons vers le ciel au fond du terrain (visuellement, c’est très joli), à se marrer en douce quand les images des écrans géants dévoilent l’horrible vérité (ils font leur âge), ou à vibrer sur ces décharges de riffs. Heureusement qu’au Pukkelpop, on ne copie pas ING: ici, il n’y a pas de limite d’âge… pour faire du rock.

Didier Stiers


commenter par facebook

23 commentaires

  1. Luca

    20 août 2010 à 2 h 15 min

    Passe les fautes de frappe, mais l’ignorance à propos de Maiden… ils n’ont joué qu’un morceau du dernier album (El Dorado)… les moule-burnes ça fait longtemps qu’ils en mettent plus (heureusement).
    Je ne sais pas si j’ai vu le même concert que vous (je suis biaisé, j’adore IM), mais il suffisait de voir les autres morts (non-vivants, eux) de Placebo jouer scandaleusement APRES Iron Maiden pour se rendre compte qu’au Pukkel ils ont tous pété une durite cette année!

  2. Laurent

    20 août 2010 à 9 h 22 min

    Effectivment, nous n’avons pas du voir le même concert. Une seule chanson du dernier album…
    Par contre la part belle a été faite aux albums récents du groupes(BNW,DOD,AMLD). Bruce a trouvé amusant le nom du festival “PukkelPOP” et n’a pas hésité à ironiser sur le sujet…

  3. piet

    20 août 2010 à 9 h 58 min

    Pourquoi vous envoyez toujours des chroniqueurs qui n’y connaissent rien? Je n’étais pas hier au Pukkelpop mais pour avoir vue Maiden une bonne dizaine de fois en 20 ans, je peux vous dire que c’est quelque chose. Si tu considère que Maiden n’est pas un groupe culte, va voir sur le web le nombre d’album vendu en 35 ans et surtout regarde le documentaire “Flight 666″. Tu remarqueras un des concerts à L.A. avec des VIP parmi les plus grand du métal. Après seulement, tu te permettras de juger si Maiden est un groupe culte. Quant on ne sait pas, on ne dit rien !

  4. Stephen

    20 août 2010 à 10 h 29 min

    Tout à fait d’accord avec Piet.
    J’adore le “… on ne sait pas si ça suffira à faire de Maiden un désormais groupe culte.” Ce groupe est déjà culte, et ils n’ont pas attendu de débarquer au Pukkelpop pour le devenir.
    Bonne journée à tous et UP THE IRONS !

  5. Joconde

    20 août 2010 à 10 h 46 min

    Les fans d’IM sont là, tu n’as qu’à bien t’accrocher, Didier… :-)

  6. Serge

    20 août 2010 à 11 h 04 min

    Il faudrait se renseigner un peu avant de faire une chronique. Kevin Shirley, ils travaillent avec lui depuis les 4 derniers albums (retour???).
    Il n’y avait que El Dorado qui vient de l’album The Final Frontier sorti lundi.
    Cultes, ils le sont dans le Metal depuis des lustres.
    Des tout jeunes fans de Maiden, j’en ai vu et j’en vois à chaque concert. C’est ce qu’il y a de bien avec eux, plusieurs générations de fans.

    Par contre, j’avais des envies de donner des coups de pieds au cul de certains dans la fosse, voir des baffes. Mais Maiden n’y peut rien, ils ont tout donner pour faire démarrer le public.

  7. Le Soir

    20 août 2010 à 11 h 41 min

    Pour le même prix, une autre review du même concert, avant d’autres à suivre
    http://blog.lesoir.be/frontstage/2010/08/20/scream-for-me-pukkelpop/

  8. Ben et Elo

    20 août 2010 à 12 h 01 min

    Mon cher Didier,

    je crois que tu devrais te recycler en chronique de sujet que tu connais (Boys Band?), et et renseigner un peu sur tes sujets, comme tout bon journaliste le ferait avant d’écrire.

    Ces gars ont l’âge de mes parents, et après 35 ans de carrière, ils arrivent à encore déplacer autant de foule, et faire autant de public de tout âge! Si ca, ce n’est pas un groupe culte, mais qu’est-ce donc?

  9. Niko

    20 août 2010 à 12 h 11 min

    Didier Stiers au bûcher!!!!!!!Imbécile!

  10. Sebastien

    20 août 2010 à 12 h 33 min

    “On ne sait pas si ça suffira à faire de Maiden un désormais groupe culte.”
    Iron Maiden est LE groupe considéré comme fondateur du Heavy Metal et malgré un show un peu “light”, ils ont signé une très belle performance!
    Iron Maiden’s gonna get you !!!

  11. Marc

    20 août 2010 à 12 h 41 min

    Vraiment n’importe quoi cette chronique … Juste une bonne grosse dose d’ignorance de la part d’un journaliste qui devrait un peu se renseigner avant d’aller voir un concert et d’en faite le compte-rendu.

  12. corto

    20 août 2010 à 13 h 55 min

    On a les groupes cultes qu’on mérite. A mon sens Iron Maiden n’avait rien à faire au Pukkel. Et ne sont certainement pas les “fondateurs” du heavy metal. Remember Led Zeppelin guys.

  13. Chuck

    20 août 2010 à 14 h 00 min

    “Sebastien, le 20 août 2010 12:33 “On ne sait pas Iron Maiden est LE groupe considéré comme fondateur du Heavy ”

    euh saxon maiden etc… new wave of british heavy metal, donc non, désolé.

  14. draloc

    20 août 2010 à 14 h 03 min

    quel mauvais article !!!
    je suis allé pour la 1er fois au pukkelpop , en 1er lieu pour voir IRON MAIDEN , et je peux vous dire que je n’ai pas été du tout déçu !!ils ont joué non seulement sans ménagement, mais aussi avec leur public et çà, malgré les années ! C’est le meilleur groupe que j’ai vu en cette première journée . il est à noter, que des groupes comme young gun et skindred m’ont fait fort impression . Quand à placebo , même plus envie des les voir après iron !! tout est dis !! moi je vous conseil chantal goya , plus dans vos cordes et encore ou la rubrique cuisine alors !

  15. nono 666

    20 août 2010 à 14 h 32 min

    Je partage l’avis de la pluaprt des autres intervenants! Je suis d’autant plus choquée que cet article paraît sur la page “culture” du Soir d’aujourd’hui. Les gens qui n’ont pas pu se rendre au festival n’auront d’autre avis que votre commentaire plein d’à-priori et d’erreurs.
    Je ne vous reprocherai pas vos impressions subjectives, vos remarques sur “l’horrible vérité” (eh oui, les membres du groupes sont quinquas, voire plus). On a tous ses valeurs, si le culte de la jeunesse fait partie des vôtres, ça vous regarde. Deux remarques onjectives cependant.
    D’abord, il est inexact de prétendre que Maiden a joué plusieurs chansons du nouvel album et vous le sauriez si vous vous y connaissiez un tant soit peu! Mais soit vous n’y connaissez vraiment rien, soit vous ne les avez pas vraiment écoutés!
    Ensuite, vous n’avez pas dû bien voir non plus : relativement peu de papys, contrairement à ce que vous écrivez, mais de très nombreux jeunes dans l’assistance. Des jeunes qui connaissaient par coeur les chansons de Maiden … et dont certains, sans nul doute, auraient pu écrire une bien meilleure chronique que la vôtre!

  16. Stephen

    20 août 2010 à 14 h 39 min

    Je ne pense effectivement pas que l’on puisse considérer Maiden comme le fondateur du Heavy Metal, selon moi cela reste Black Sabbath, les groupes comme Led Zep, Deep Purple sont plutôt à classer dans la rubrique hard rock (tjs selon moi)
    Pour moi Maiden c’est du heavy metal progressif, mais bon on va pas trop chipoter sur les étiquettes, ce groupe est incontournable point barre !

  17. nono 666

    20 août 2010 à 15 h 13 min

    En 30 ans de carrière, le groupe a évolué… S’il est vrai que la plupart des morceaux joués hier appartiennent à la période progressive de Maiden, il ne faut pas oublier que les premiers albums sont clairement NWOBHM (New Wave Of British Heavy Metal). Des chansons comme “Iron Maiden” “Hallowed be thy Name”, “The number of the Beast” appartiennent à cette veine. Donc non, ils ne sont pas les fondateurs du metal,ils viennent juste après Led Zep ou Black Sabbath. Je ne le dis pas pour “chipoter”, Stephen, mais pour éclairer notre aimable chroniqueur qui n’a pas l’air d’avoir une connaissance approfondie de son sujet. :-)
    Et désolée pour les fautes de frappe de mon message précédent.

  18. Terminated

    20 août 2010 à 15 h 15 min

    Les vrais fondateurs du [insérer une étiquette musicale ici] sont une bande d’hommes des cavernes oubliés par l’histoire qui frappaient des tibias de mammouths sur des silex en criant.

    Ceci dit, toute personne ayant fréquenté un tant soit peu la scène hard/metal vous confirmera que Maiden est un groupe culte, et ce depuis plus de 10 ans. Cités par la moitié des groupes actuels comme influence, attirant toujours les foules après 35 ans de carrière, nombreux sont les concerts metals incluant une reprise de ces anglais mythiques. Et chaque fois, toute la foule présente, reconnait immédiatement le morceau.

    Et non, je ne suis pas un grand fan de la voix de Dickinson, mais comme tous les amateurs de guitares saturées j’ai un immense respect pour ce groupe *culte*.

  19. Serge

    20 août 2010 à 18 h 00 min

    Qu’il soit fondateur ou pas de leur genre, on s’en fout. Le fait est qu’ils en sont l’un des plus grands représentants depuis 30 ans.
    C’est l’un des 2-3 groupes méga-cultes de la scène métal.

    Alors faire un article où on part dans le stéréotype, c’est vraiment nul.

    Je ne prendrai que la remarque sur les habits. Il n’y a plus que Janick qui s’habille comme ça et, si ça lui plait, c’est son problème à lui.
    Si vous voulez voir s’il n’ont pas changé de “costumes”, je peux vous retrouver une photo des années 80 à comparer à hier.

  20. sam

    20 août 2010 à 23 h 36 min

    C’est déjà un groupe ultra culte, au même titre que Black Sabbath ou Slayer/Metallica/Megadeth !

    Quand on ne connait pas, on ne dit pas.
    Et ça se dit journaliste ?

    Ca ne va pas me faire aimer ce métier ! Retournez a l’école, ou taisez vous. Si vous traitez l’info de la meme manière que ce concert, ça doit etre du joli, ça ne m’étonne pas que de plus en plus de voix montent contre “la désinformation” des médias !!

  21. Chasseur Immobilier Toulouse

    21 août 2010 à 13 h 37 min

    Des hardos qui durent avec toujours la même pêche, un style inimitable et en plus qui aiment le foot, respect !

  22. elle07

    21 août 2010 à 13 h 45 min

    Je suis une femme venant d’un pays où la musique style métal & co est considérés comme sataniste… Malgré ça (et heureusement), il y a une assez bonne communauté “hardiste” là bas. Au hasard d’une merveilleuse rencontre (il y a 2 ans), j’ai écouté , pour la première fois,”du Iron Maiden” est je suis tombée sous le charme de l’harmonie des guitares, des mélodies, de l’énergie du chanteur et du charisme du groupe. j’ai assisté à leur concert de jeudi, premier concert de ma vie et premier festival. Je m’attendais aussi à voir des “chevelus”, “barbus” (excuser mon “ignorance”)et bien il y en avait pour tous les goûts Monsieur! Des jeunes (très jeunes), des vieux, des femmes, des rasés des “bcbg”… Bon je vais abréger, c’était un concert qui sera inoubliable pour moi, ils m’ont fait vibrer, entrainer, chanter. Ils avaient une pêche incroyable, un exemple!!! J’en suis encore toute retourné et je n’ai pas assez de mots pour décrire le super moment que j’ai vécu.

  23. Chasseur Immobilier Toulouse

    21 août 2010 à 19 h 23 min

    Très beau témoignage.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>