Peter le pacificateur

Peter Gabriel/Alain DewezPeter Gabriel était à Forest-National, jeudi soir, avec son New Blood Orchestra dirigé par Ben Foster. Pour un concert « No guitars, no drums, orchestra » en tout point exemplaire.

Le débat communautaire belge s’est même invité au concert quand Peter Gabriel, connu pour apprécier et parler la langue française, s’avance au-devant de la scène pour annoncer de quoi sera faite la soirée. Feuillets en main, il le fait d’abord en néerlandais. Même si à certains moments, cela ressemblait plus à de l’allemand, il se débrouille comme il peut sous les applaudissements du public. Il passe ensuite, avec le sourire, au français, en disant : « C’est plus facile pour moi », suscitant du coup de plus forts applaudissements encore et quelques sifflets. C’est alors qu’il lâche en français en souriant : « La guerre continue… Moi je préfère la paix ».

La musique, finalement, réconciliera tout ce beau monde qui remplit, en version assise, la salle de Forest. Peter reprend tel quel le spectacle symphonique présenté, en première mondiale, à Paris-Bercy, en mars dernier mais avec quelques variantes essentielles. Si l’idée de séparer en deux le show est gardé (d’abord le dernier album Scratch my back dans son intégralité originale, puis, après l’entracte, son répertoire revisité par les arrangements de John Metcalfe, présent sur scène), on a pu constater que les six mois qui nous séparent de ces débuts ont été mis à profit pour étoffer le spectacle avec un visuel plus fort encore. Le graphisme des tableaux majoritairement rouges est renversant. L’image colle véritablement aux variations sonores. La nouvelle technologie sert une fois de plus une émotion forte et d’une grande chaleur.

Le répertoire, ensuite, a évolué. Les moins connus « Darkness » ou « Wallflower » ont cédé la place aux plus consensuels « Red rain » et « Mercy street ». On est heureux par contre de retrouver l’inattendu « Intruder » tiré du troisième album. Sa fille Melanie ne chante plus « Washing of the water » mais garde son rang sur « Downside up », alors que la Norvégienne An Brun, à la voix cristalline, reste l’attraction principale d’un concert qu’elle clôt de fort belle façon avec « Don’t give up ». Avant que l’orchestre, époustouflant de bout en bout, finisse la soirée, sans Peter, avec « The nest that sailed the sky » tiré d’Ovo.

On retiendra aussi de cette mémorable soirée, la forme vocale d’un Peter Gabriel qui n’a pas économisé ses forces pour rendre le meilleur de son monde musical dont le « Rhythm of the heat » se passe aisément de batterie. N’en déplaise aux quelques olibrius qui réclamaient « Biko » ou même du rock’n’roll.

THIERRY COLJON

PROGRAMME

1ère partie :
Heroes
The boy in the bubble
Mirrorball
Flume
Listening wind
The power of the heart
My body is a cage
The book of love
I think it’s going to rain today
Après moi
Philadelphia
Street spirit (fade out)

2ème partie:
San Jacinto
Digging in the dirt
Signal to noise
The blood of Eden
The rhythm of the heat
Downside up
Mercy street
Red rain
Intruder
Solsbury Hill
In your eyes
Don’t give up
The nest that sailed the sky

La critique du concert à Paris-Bercy, pour la première mondiale du concert, le 24 mars.

Interview et chronique de l’album “Scratch My Back”


commenter par facebook

20 commentaires

  1. mdzo

    17 septembre 2010 à 10 h 39 min

    Maginifique concert et effectivement, superbe scénographie! Le concept marche à merveille et même si l’acoustique à Forest National est toujours aussi déplorable et que le son est merdique -désolé mais il n’y a pas d autre mot-, j’ai vraiment passé une soirée magnifique! Par contre je suis moins d accord avec vous concernant An Brun qui a plus la voix tremblante que cristalline… Je préfère alors que ce soit sa fille Melanie qui reprenne le duo… Mais bon, excellent concert mémorable tout de même! :)

  2. icla

    17 septembre 2010 à 10 h 59 min

    Absolument grandiose! Je m’attendais à autre chose, mais c’était ma-gni-fique! Tout simplement. D’une sérénité époustouflante.

  3. captain achab

    17 septembre 2010 à 11 h 09 min

    Soirée d’enfer et super visuels.”Signal to noise” fut époustouflant.
    Melanie Gabriel sort un album pour le moins original en octobre : http://www.taigamaya.com

  4. the edge

    17 septembre 2010 à 11 h 47 min

    excellente critique! exactement le ressenti du concert! un concert magnifique , quelle maitrise et quelle envergure

  5. Phil65

    17 septembre 2010 à 12 h 26 min

    Excellente critique de ce concert
    Une fois de plus hors sentiers battus. Dommage pour l’acoustique (de m….) effectivement ! Prochaine fois seul au piano avec tony Levin aux sticks ?dans une petite salle ! Ce concert à permit également de retrouver toutes les facettes de la voix de ce bonhomme !

  6. Alain Albrecht

    17 septembre 2010 à 12 h 31 min

    Merci pour cette excellente critique! Chapeau bas à Monsieur Peter Gabriel! Orchestration, effets visuels et… quelle maitrise dans la voix! C’est époustouflant. J’avais déjà assisté au concert à Bercy. Un concert inoubliable…

  7. acinonyx

    17 septembre 2010 à 13 h 27 min

    La présence, l’aura et surtout la performance vocale de P. Gabriel ont illuminé cette soirée. AUCUNE fausse note dans la voix. L’adjonction d’images en arrière ou avant plan ajoute effectivement une dimension supplémentaire à tous les morceaux (même certaines images “clin d’oeil”). Le son était pour ma part excellent (nous étions au rang 1 juste devant Peter) et chapeau à ce sujet à Dickie Chappell qui oeuvrait discrètement à gauche de la scène. Un seul petit larsen un moment donné.
    L’artiste communique avec la salle de manière sympathique (le coup du miroir :-) ). L’orchestre philarmonique apporte une dimension sonore parfois vraiment prenante, comme sur “My body is a cage”. Tous ces artistes sourient et semblent heureux d’être là, et c’est tout à fait communicatif.
    Bref : une tout bonne soirée !

  8. lilly

    17 septembre 2010 à 14 h 26 min

    Très beau concert et très bel article M. Coljon contrairement à celui de rtbfinfo, la voix de gabriel à son apogée dans de rythm of the heat, sons et lumières splendides orchestre génial. Merci

  9. Skopok

    17 septembre 2010 à 14 h 35 min

    Cette soirée fut Magique.
    Peu de choses a rajouter au commentaire précédents.
    La puissance de l’orchestre à certain moment était tout simplement jouissive. Peter Gabriel reste magistral de perfection et de talent.

    PS Peter n’as pas quitté la scène au dernier morceau. C’était lui qui était discrètement passé au piano.

  10. JAHMAN

    17 septembre 2010 à 15 h 49 min

    Sublime!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  11. Juan

    17 septembre 2010 à 15 h 56 min

    Ce n’était qu’un concert me direz-vous? Pas du tout, c’était un évènement, 3 heures d’une vie qui marque indéfiniment et laisseront des souvenirs à jamais. Comme l’a si bien crié quelqu’un dans la salle, respect mr Gabriel!
    La première partie fut empreinte de toute l’émotion et la douleur qui ressortent de son dernier album. Mais l’ensemble fut livré avec cette gentillesse et cette sérénité propre à l’archange.
    La seconde partie, spectaculaire marque par ses propres chansons réinterpretées,l’orchestre accentuant la tonique à des moments innatendus par rapport aux versions originales. Les percussions de rythm of the heat jouées aux archets (notament) ainsi que cette version d’Intruder pleine de nouvelles dissonances furent impressionantes.
    Il y avait de la magie ce jeudi soir su Forest!

  12. dubuisson vincent

    17 septembre 2010 à 16 h 08 min

    Désolé de ne pas partager vos louanges. Moi, ce concert m’est un peu passé au dessus de la tête. Il faut dire que sur les sièges du parterre à 99€ la place, il était difficile de bien l’apprécier. C’est vrai que du 18 ème rang, le son était plus que correct. Mais il en était tout autre chose au niveau du confort (qualité du siège, serré comme des boudins sur les côtés et devant). Personnellement, je trouve cela scandaleux. Pour moi, c’est terminé de participer à un concert dans de telles conditions. A la pause, il était utopique de tenter d’aller se désaltérer sans gêner les personnes de sa rangée et être certain d’être revenu à temps!
    Dommage pour moi et certains autres sans doute.
    Le 25, je vais tenter Léonard Cohen à Lille. Espérons…

  13. Jéré

    17 septembre 2010 à 16 h 20 min

    Ce concert était juste incroyable , quelle atmosphère , quelle ambiance , en un mot, magique!

  14. Pierre

    17 septembre 2010 à 17 h 40 min

    4ème concert de l’arcange. Il est toujours au top. Concert parfois un peu déconcertant quand on a vu la tournée Growing-up mais toujours de la grand qualité ! Le son toujours de la m… a Forest. Bientôt un nouvel album, et une nouvelle tournée … J’espère !

  15. Roxy-Stéph

    17 septembre 2010 à 19 h 19 min

    Une partie d’émotion
    Une partie de passion
    Sa voix intacte, sa sensibilité et son audace intemporelle nous ont immergé de plaisir…

  16. olivier

    17 septembre 2010 à 19 h 42 min

    Et oui, vraiment un grand artiste et probablement un homme bon.

    On est allé sur le souvenir des Albums des années 70 et 80 (les 4 Peter Gabriel, So…). Et on avait été un peu décontenancé en voyant des extraits de “Scratch My Back”.

    Mais en Live, là l’emotion est tout de suite là. On en a des larmes aux yeux. J’ajouterais que si la deuxième partie plus Gabrielesque est plus facile d’accès, la première partie ne manquait pas de qualité et d’émotion.

    Un grand artiste qui communique avec son public, c’est un moment magique.

    Par contre sonoriser Forest National reste une tache impossible (pas un acousticien pour régler le problème) , les courant d’air sont toujours là et l’odeur d’oignon frit s’est ajoutée.

  17. Chasseur Immobilier Paris

    17 septembre 2010 à 20 h 11 min

    Excellente set list !

  18. lauranne

    18 septembre 2010 à 15 h 02 min

    Un tout grand Peter : généreux et émouvant. Merci beaucoup Monsieur Gabriel pour cette soirée Magique.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>