Nuits Botanique 2011 : les premiers noms

Les festivals de l’année 2011 dévoilent le nom de leurs premiers invités. Après Werchter il y a quelques jours, c’est au tour des Nuits Botanique, lesquelles auront lieu du 12 au 22 mai.

Les Français de Cocoon se produiront au Cirque Royal, le 13 mai. An Pierlé and White Velvet, dans la foulée du récent Hinterland, nous aurons l’occasion de les retrouver par deux fois. A l’Orangerie tout d’abord, le samedi 14, et puis le lendemain, mais cette fois en version semi-acoustique et dans le décor intimiste du Grand Salon. Laquelle des deux prestations sera clôturée par le traditionnel Dutronc vs Donna Summer ? Wait and see…

Le 15 mai toujours, les mous des zygomatiques iront soigner leur mal au Cirque Royal en compagnie de l’inénarrable Katerine, de ses bananes et de ses robots (après tout). L’affiche du 17 prend elle aussi peu à peu forme, autour de Moriarty, au Cirque, et des Vismets qui, cette fois, passent de l’Orangerie au Chapiteau.

Le 20, direction le Cirque Royal encore, pour l’une des révélations de cette année 2010 : The Tallest Man On Earth. Notre camarade Nicolas faisait de Jens Kristian Mattson une tête d’affiche potentielle des Nuits Botanique 2011 après l’avoir vu à l’Orangerie il y a quelques jours ; il ne croyait pas si bien dire… Avis à ceux qui ont jusqu’ici loupé le trip folk entre Scandinavie et grands espaces américains.

La tendance de ces derniers mois, pour de nombreux artistes, étant à l’interprétation in extenso d’un album qui a compté dans leur répertoire, il n’y avait pas de raison que Mercury Rev se prive de ce plaisir. Le 22 mai au Cirque Royal, la bande à Jonathan Donahue se fendra donc de ses Deserter’s songs. « Goddess on a hiway », « Holes » et autre « I collect coins » auront alors 13 ans de bouteille. Damned, comme le temps passe…

Chaque édition des Nuits nous vaut un petit plus, une prestation inédite ou une coproduction qui détonne. Cette année, le Bota et l’Ensemble Musiques Nouvelles proposent à Bruxelles leur « Sonic Cathedral # 2 », c’est-à-dire ce même Ensemble Musiques Nouvelles (cordes), toujours sous la direction de Jean-Paul Dessy, flanqué du Réunionnais Danyel Waro (maloya), des Belges Psallentes (du chant grégorien) et Xavier Deprez (organiste), de l’Ecossaise Alyth Mc Cormack (chant) et de l’Allemand Stéphane Mathieu (musique expérimentale). Le tout sous les voutes de la Cathédrale Sts Michel et Gudule, le 29 mai.

D’autres confirmations suivront sous peu. Les tickets sont mis en vente dès ce vendredi.

Didier Stiers

http://www.botanique.be/les-nuits-botanique-2011-fr


commenter par facebook

5 commentaires

  1. Rikai Zaza

    26 novembre 2010 à 11 h 01 min

    Sans critiquer l’affiche, ce sont toujours les mêmes noms qui reviennent :s

  2. bodson

    26 novembre 2010 à 11 h 50 min

    De fait, si ça continue comme ça, on va encore avoir un festival de grrrrrrandes découvertes … (dire que ça a été vraiment le cas)

  3. corto

    26 novembre 2010 à 12 h 25 min

    Faiblard tout ça, après la pathétique édition de l’année dernière cela confirme le déclin des Nuits. Dommage.

  4. Rikai Zaza

    26 novembre 2010 à 23 h 42 min

    Eh Le Soir ! Aucune moquerie dans mon commentaire, juste un constat un peu attristé. Désolée si les intervenants suivent.

    Je ne serais pas étonnée de voir Abd Al Malik, Black Mountain ou Christophe cette année encore :/

    Et tant qu’on y est, sortez-nous une Nuit Belge avec The Tellers, Auryn (si proche de Ghinzu…)et Goose : youpie…

  5. eaulivier

    27 novembre 2010 à 13 h 31 min

    Trop prévisible cette affiche effectivement.
    Et j’aime beaucoup black mountain, mais ces derniers temps on les voit trop souvent c’est vrai.

répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>